← Partagez cette page

Revue de Presse pour Auto Entrepreneurs #7

Par:
Catégorie(s): Actualités

Septième revue de presse des auto-entrepreneurs !

Bonne lecture à toutes et à tous !

Coupures de Presse pour les Auto Entrepreneur

1) La Dépêche nous présente le parcours de Sébastien Mareille qui s’est installé à son compte en tant qu’auto-entrepreneur antenniste :

Pourquoi ce choix ? Après avoir connu le travail à la chaîne en usine, le ramassage des poubelles sur les aires d’autoroutes, l’entreprise de textile familiale ébranlée par la concurrence asiatique, le diagnostic immobilier, puis un licenciement économique suivi du chômage, le statut d’auto-entrepreneur lui a permis de rebondir en créant son entreprise individuelle de services.

2) L’UPA souhaite une adaptation du régime de l’auto-entrepreneur :
Cette organisation patronale souhaite que le statut d’auto-entrepreneur soit adapter car il considère qu’il génère de la concurrence déloyale. Au programme des propositions de l’UPA : un renforcement des contrôles URSSAF et DGCCRF pour lutter contre la concurrence déloyale, le travail déguisé et la dissimulation de chiffre d’affaires, mais aussi une obligation d’inscription au répertoire des métiers pour les auto-entrepreneurs exerçant une activité artisanale à titre complémentaire, et une information plus importante vers les auto-entrepreneurs concernant les risques qu’ils encourent. L’UPA préconise enfin que la souplesse des formalités administrative de ce régime soit étendue à l’ensemble des entreprises. (Voir le Communiqué de Presse de l’UPA).

L’UPA (Union Professionnelle Artisanale) est une des organisation patronale française interprofessionnelle représentative, avec le Mouvement des entreprises de France (MEDEF) et la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME).

3) Mickaël Ménard lance son auto-entreprise de mécanique marine :

Ouest France nous présente le parcours de Mickaël Ménard qui a su associer ses compétences professionnelles (mécanicien auto depuis 1995) et sa passion (amateur de pêche) pour créer son entreprise de mécanique marine après avoir fait une formation de mécanique réparations de bateaux et obtenu un nouveau diplôme spécifique. L’auto-enteprereneur lui permet de vérifier si son projet d’entreprise est viable en expérimentant réellement cette nouvelle activité, sans pénaliser son emploi salarié actuel !

4) Cindy Poilvert coiffeuse à domicile à 24 ans :

Après plusieurs années d’expérience en salon de coiffure en tant qu’employée, Cindy Poilvert s’est installée en tant que coiffeuse à domicile en auto-entrepreneur. Son objectif en lançant son entreprise de coiffure à domicile était de pouvoir se consacrer à une seule cliente à la fois et permettre notamment aux mamans qui doivent s’occuper de leurs enfants de ne pas être stressée lorsqu’elles doivent se faire coiffer (plus besoin d’aller dans un salon de coiffure et de se dépêcher…).

5) Auto-entrepreneur : 12 propositions pour rassurer :

3 députés mandatés par le Groupe UMP ont rendu leur rapport sur le régime de l’auto-entrepreneur dans lequel ils formulent 12 propositions d’aménagement (amélioration du régime, contrôles renforcés et sanctions). Parmi ces propositions d’aménagement, on notera l’obligation d’assurance responsabilité civile professionnelle et décennale et la présence d’une police d’assurance sur les factures.

6) Laurent Benoît peint le paysage :

Après plusieurs dossiers d’embauche infructueux, le nouveau peintre de la nature découvre la clef qui va lui ouvrir un nouveau chemin professionnel: l’auto entreprise. Inscrit comme auto-entrepreneur, Laurent Benoît arpente désormais la campagne avec outils et parfait petit matériel de jardinier !

7) La coopérative, une alternative à l’auto-entreprise :

La CAE (Coopérative d’activités et d’emploi) permet de créer son entreprise tout en bénéficiant de la solidarité d’autres entrepreneurs et de l’aide d’experts de la création. Une alternative à l’auto-entreprise, protection sociale en proue !

8) Entreprises-Auto-entrepreneurs : faut-il une Charte de bonne conduite ?

Et si les entreprises ayant recours aux services des auto-entrepreneurs signaient une charte de bonne conduite pour contrer les dérives classiques de ce régime ? Voilà une proposition intéressante de la Fédération des Auto-Entrepreneurs.

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de https://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)