← Partagez cette page

Présentéisme improductif vs efficacité dans nos organisations

Par:
Catégorie(s): Retours d'expérience

L’une des critiques majeures que je ne me lasse de diriger à nombre d’organisations est le problème de la dualité entre le temps de présence et l’efficacité. Nos dirigeants ont toujours tendance à apprécier plus volontiers ces employés qui passent des heures et des heures au travail, indépendamment de la productivité qu’ils en obtiennent. Ils associent la présence de ces collaborateurs à leur engagement envers l’entreprise quand, étrangement, ceux qui passent le plus clair de leur temps dans le milieu de travail ne sont habituellement pas les plus productifs.

C’est la raison pour laquelle je veux aujourd’hui souligner en quoi les Réseaux Sociaux d’Entreprise peuvent contribuer à rompre ce fléau qui gangrène nos organisations. Il ne s’agit pas de l’idée qui peut sembler la plus logique, c’est-à-dire de la connexion ou non d’un employé qui permet de déterminer cet engagement, mais le fait d’obtenir un engagement réel des employés à utiliser ce type d’outil.

Une utilisation efficace du Réseau Social d’Entreprise au sein d’une organisation s’appuie sur l’esprit de collaboration de ses membres, les efforts de ses derniers pour améliorer l’organisation dans son ensemble et contribuer au développement mutuel des membres à travers leurs contributions. Et cet aspect n’est en rien lié aux horaires ou à l’acte de présence.

Lorsqu’un membre apprend quelque chose susceptible de profiter à son entreprise, il peut le faire savoir à travers le réseau à tout moment (ce qui est particulièrement vrai dans les organisations multinationales, présentes sur plusieurs continents). La valeur qu’il offre ne se mesure dès lors pas s’il passe 15 heures par jour sur son lieu de travail ou non, mais s’il apporte une valeur certaine à son groupe et à son organisation lorsqu’il est connecté.

Il s’agit de ladualité connexion-efficacité qui permet de mesure le succès d’un Réseau Social d’Entreprise.

De nombreux employés peuvent croire à première vue que le réseau social interne constitue un moyen supplémentaire de contrôle et qu’ils doivent être disponibles pendant des périodes plus longues vis-à-vis de leur organisation. Mais il s’agit là d’un point qui doit être clairement démenti par l’équipe chargée de la mise en œuvre du réseau dans l’organisation. Un réseau correctement mis en service, bien assimilé par ses membres, avec des objectifs bien définis, etc., produit l’effet contraire qu’on l’on pourrait penser avant son arrivée. Si chaque membre se sent pris en compte dans son organisation, s’il voit en quoi ses contributions aident le reste de l’équipe et sont valorisées, il finira par se plier à une utilisation adéquate du réseau et se rendra compte qu’il ne s’agit pas d’un moyen de contrôle, ni qu’une connexion permanente est nécessaire pour collaborer pleinement.

Et les responsables réaliseront en parallèle que les connexions de leurs membres doivent avant tout ajouter de la valeur et non servir à passer le temps.

Un Réseau Social d’Entreprise contribue à la disparition progressive de cette problématique de présence vs efficacité, tellement classique dans nos organisations, et c’est là un aspect que les organisations traditionnelles qui ne disposent pas de ces outils passeront à côté de quelque chose d’important.

Le comportement acquis par les membres de l’organisation au cours de l’utilisation du Réseau Social d’Entreprise peut être extrapolé et généralisé à tout ce que les membres de l’entreprise font, pour améliorer ainsi la productivité, en laissant de côté l’importance donnée au temps de présence des salariés qui existe dans nos entreprises depuis des décennies.

 

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de https://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)