← Partagez cette page

Idée d’entreprise ou d’activité complémentaire à domicile : Homeshoring

Par:
Catégorie(s): Idées d'entreprises, Interviews, Métiers & Activités

Le Homeshoring est une nouvelle forme de travail à domicile particulièrement prisé par les auto entrepreneurs, mais c’est un métier pour tout indépendant qui peut travailler depuis son domicile dans un endroit calme car il nécessite malgré tout que vous puissiez vous isoler !

En quoi cela consiste le Homeshoring et de quel matériel avez-vous besoin pour vous lancer dans cette nouvelle forme de travail à domicile ?

Facile : si vous disposez d’un ordinateur connecté à Internet et d’un casque avec micro, vous avez tout le matériel nécessaire pour vous mettre à votre compte avec ce concept !

Concrètement, le homeshoring consiste à faire le travail d’un opérateur de plateforme téléphonique, mais en travaillant à domicile et plus depuis une grosse entreprise ! Souvent on ne voit que le côté réception d’appels d’un opérateur pendu tout le temps au téléphone, mais il y a beaucoup de métiers différents qui peuvent être exercés de cette manière :

  • service client
  • service après vente
  • prise de commande
  • fidélisation
  • assistance
  • dépannage
  • conseil
  • coaching
  • etc

Cette idée pour créer votre entreprise est donc d’exercer un métier de la relation client depuis votre domicile. En réalité, ce mode de travail n’est pas nouveau car il existe déjà depuis 2000 aux Etats-Unis et il a depuis déjà séduit plus de 300 000 salariés de l’autre côté de l’Atlantique !

 

Les avantages de cette nouvelle forme de télétravail sont nombreux :

  • plus de stress lié à un environnement bruyant d’un centre d’appel
  • plus de déplacement longs et couteux en metro, bus ou en voiture (et donc plus de carte d’abonnement et de pleins d’essence à payer pour aller travailler)
  • plus de chef qui vous stresse
  • un rythme et des horaires que vous choisissez

 

Écoutez ce court reportage sur le Homeshoring qui permet de travailler à domicile en répondant au téléphone :

Dans ce reportage radiophonique, Didier Ferrier, président de la société de homeshoring Eodom, répond aux questions de Philippe Duport, avec le témoignage de Slim Silini, l’un de ces nouveaux travailleurs à domicile.

 

 

Visionnez cette interview vidéo de Didier Ferrier, président de la sociéité Eodom spécialisée dans le Homeshoring et qui explique en détail le fonctionnement de cette nouvelle forme de télétravail :

 

Regardez le témoignage d’un jeune entrepreneur qui a créé son entreprise et travail en homeshoring depuis son domicile :

Pour aller plus loin, voici d’autres idées originales d’entreprises à créer :

 

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de https://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

j’aimerais savoir si je pourrais réaliser un travail à mon domicile…..dans domaine de la musique…..cours de piano en priorité…aussi dans autres domaines de conseils pour la santé et bien être et dans le domaine aussi de la musique en musicotherapie , merci de me répondre, bien cordialement…..Enrique.J’ai copié sur mon blog eaba.Musicblog.fr votre lien….aujourd’hui 28 Juin 2012.

attention, attention, à ces nouveaux concepts innovants au demeurant…. ils n’ont qu’un but principal, c’est abaisser le coût du travail du salarié, et lui faire prendre en charge sa propre vie sociale et assurances santé, ….
Le miroir aux alouettes de l’indépendance, etc…. pour les gogos…
Et là il y aura des surprises dans 40 ans avec les retraites etc..
Déjà qu’avec le système par répartition, c’est pas la joie, alors que c’est encadré par le législateur….
Dans le système par capitalisation qui se met en place, c’est chacun pour soi !
Il va y avoir des pleurs….

salut bouillard !

je travaille en homeshoring depuis 2008 et j’adore.
je travaille pour eodom depuis le début.
je suis extrèmement ravie de ce boulot.
je gère ma maison, mes enfants (un est handicapé) et mon boulot. c
ela fait quelques années que cela existe, mais très peu répandu.
merci à eodom de m’avoir donnée ma chance !
oups, j’oubliais : j’en vis. C’est possible !!!!!! à + de 15€ de l’heure tu peux prévoir ta retraite non ? c’est trop nul de stigmatiser quand on n’a pas essayé !
moi je ne pleure pas : j’avance…………
A bon entendeur…….

Salut Stéphanie!

Ton expérience m’intéresse. Après plus de 6 ans d’expérience en support clientèle, j’aimerais assez pouvoir travailler en indépendant.

Tu parles de salaires à plus de 15€/h, peux-tu nous apporter plus de précisions ? Avec qui, sous quelles conditions, brut ou net ?
Le site Eodom parle plutôt de 8 à 12€, sur lesquels s’appliquent encore les 20% de charges. Donc un net à la louche entre 6 et 10€/h, pas vraiment l’extase. :(

Merci d’avance pour ton feedback!

Olivier

Bonjour Olivier,

Est ce que tu as eu des infos supplementaires et t’es tu lancé depuis? j’hesite a le faire vu les differents commentaires sur cette societe
Merci a toi

Bonjour Nathalie,

Toujours pas lancé pour ma part, à ce que j’ai lu les conditions ne sont pas si idylliques que ça:
– Salaire réel entre 8 et 12€ de l’heure (brut)
– Peu de missions, surtout au début
– Manque de sociabilisation, qui pose problème à certains

Bref, d’après les feedbacks que j’ai vu il s’agirait surtout d’un moyen de générer un revenu complémentaire plutôt qu’une source de revenu fixe. Peut-être que l’expérience de Stéphanie est différente, je suis toujours intéressé par plus de détails!

Olivier

Mrs Bonjour!

j’ai le plaisir de vous informer que je suis interessé de générer un revenu complémentaire en travaillant en homeshoring.suis retraité,59ans,marié,on vie juste à deux loin de la ville,nous serons fières d’accueillire chez nous au moins des voies et des paroles.Merci

Bonjour,
J’aimerais bien savoir sur quelle mission était Stéphanie, car pour ma part je travaille avec Eodom depuis 2008 avec eux et je n’ai JAMAIS gagné 15 €/heure, et pourtant j’ai effectué beaucoup de missions pour eux. Dernièrement j’ai même dû abandonner une mission car elle ne me rapportais que 2€/heure. De plus je confirme que nous ne pouvons pas en vivre, cela me sert uniquement de complément de revenus pour un emploi en CDI à 50%. En règle général, lors de bons mois, je facture maximum entre 400 et 450 € à Eodom, bien entendu après il faut enlever nos charges donc il ne reste pas véritablement grand chose, juste une aide pour payer quelques petites factures. Malheureusement les sociétés ne font pas assez confiance en ce style d’emploi, et nous n’avons que des missions en débordement, c’est à dire des appels que lorsque les employés de la société donneuse d’ordre, peuvent pas répondre. Amicalement à tous

Je pense qu’il y a des pour et des contre. Il faut effectivement se méfier des entreprises qui cherchent par là à baisser le coût du travail. (12 euro de l’heure brut, ce n’est pas la même chose que 12 euros de l’heure net !)

Votre article m’a interpellée car j’étais tombée par hasard il y a quelques semaines sur un reportage sur ce type d’activité (je ne me souviens malheureusement pas de la chaîne ni du nom de l’émission). La femme interrogée disait être tombée de haut, en guise de liberté, elle était fliquée via sa webcam toute la journée, devait demander la permission au boss derrière son écran pour aller aux toilettes. Elle travaillait finalement plus qu’avant pour un revenu plus faible et dans des conditions stressantes.

Je pense que l’auto-entrepreneur qui souhaite se lancer là-dedans à intérêts à négocier attentivement ses conditions de travail et son tarif, et à les mentionner dans un contrat signé par le client.

Enfin, rappelez-vous qu’il est interdit de travailler comme autoentrepreneur pour un seul et même client, cela s’apparente à du salariat déguisé.

Bonne chance à ceux qui se lanceront malgré tout !

Bonsoir à tous,
Pour générer un revenu de 15€/heure avec une rémunération à l’appel il faut beaucoup d’appels/heure, et pour ce faire il faut que votre client vous route les appels…. or, généralement il les réserve à ses plus anciens prestataires ce qui signifie que vous, si vous arrivez, il va vous falloir du temps et de la patience pour percevoir un revenu correct. Je n’évoque même pas celles au résultat qui ne permettent pas d’atteindre un ratio heure/gain honorable… Quant aux rémunération horaires acceptables elles sont rarissimes.
Si cette source de revenus reste complémentaire à une autre c’est jouable, mais à en faire son activité principale et à en vivre… c’est nettement moins évident !

@Les bavardages de Lily, avec ce style d’entreprise nous ne pouvons pas négocier les contrats, si nous voulons travailler c’est à LEURS conditions, si nous n’acceptons pas nous n’avons pas la mission ! Effectivement je travaille plus, lorsque je travaille comme cela que quand je vais chez mon employeur qui m’embauche en cdi. Chez Eodom nous ne sommes pas fliqués par la webcam mais par les enregistrements de nos conversations et par nos résultats.

Yveline, ça ne m’étonne malheureusement pas. Je vous rassure, c’est plus ou moins la même chose dan mon métier (je suis traductrice freelance) les marges de négociation sont très serrées et généralement la seule liberté que nous avons c’est d’accepter ou non de travailler aux tarifs proposés par les agences et les clients directs. L’avantage c’est qu’une fois que nous avons prouvé par notre expérience et nos compétences que nous valons le tarif que nous demandons, les clients qui cherchent de la qualité acceptent généralement d’augmenter leurs tarifs.

un auto entrepreneur est-il apte à faire des devis à une assurance pour un dégât des eaux ?

@alexis: que voulez-vous dire exactement ? Une société d’assurance souhaite faire appel à vous pour des réparations et vous demande un devis ?

Si c’est bien cela, alors c’est un client comme un autre pour vous en tant que professionnel.

Tout ca c des appels entrants de la relation client c normal que ca paye que dalle lol. Pour toucher plus de thunes faut faire des appels sortant genre de la prospsection la y’a des sous à se faire, y’a qq sites qui proposent des missions comme teletravail.fr jobphoning.com ou autre apre faut avoir le sens commercial sinon c mort..

Cela fait maintenant 2 ans que je travaille pour —– et en clair, c’est du salariat déguisé. On est fliqué en permanence, si les objectifs ne sont pas atteints, ils nous appellent pour nous remonter les bretelles (ils envoient aussi des mails bourrés de fautes d’orthographe :)) – quant au relationel, il est inexistant.. diviser pour mieux regner, telle est leur devise. Impossible d’échanger avec d’autres « télé travailleurs »

et on est loin de gagner 15€/heure…

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)