← Partagez cette page

François Fillon veut augmenter les plafonds de chiffre d’affaires des auto-entrepreneurs

Par:
Catégorie(s): Actualités

Le candidat Les Républicains aux élections présidentielles de 2017 veut augmenter les plafonds de chiffre d’affaires des auto-entrepreneurs, de manière plus important que ce qui a été fait par le passé !

Son objectif est donc de reveler le plafond de chiffre d’affaires des micro-entreprises (régime auto-entrepreneur) à 50.000 € pour les prestations de services, et à 120.000 € pour la vente.

Voici en résumé ce que donnerait cette augmentation si François Fillon était élu président en 2017 (et qu’il respectait sa proposition à la lettre…) :

Activité Seuil 2016
Seuil 2017 Seuil sous Fillon
Commerciale 82 200 € 82 800 € 120 000 €
Prestation de services 32 900 € 33 100 € 50 000 €
Hébergement 82 200 € 82 800 € 120 000 €
Professions libérales 32 900 € 33 100 € 50 000 €

 

Si cette proposition est importante dans votre choix d’un candidat, vous devez aussi savoir qu’Emmanuel Macron souhaite aller encore plus loin en doublant ces plafonds !

Mais attention, ne vous laissez pas abuser par une simple et unique proposition… creusez plutôt les différentes propositions des candidats pour avoir une vue plus générale de leur programme et savoir celui qui correpond le plus à votre ligne de pensée.

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de https://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Contrairement aux apparences, le programme de Fillon n’est pas favorable du tout aux AE. Il a trouvé une façon déguisée de limiter fortement la portée de ce régime par un artifice que bizarrement personne n’a relevé pour le moment.

Il souhaite « Plafonner à 7500 € l’abattement fiscal forfaitaire pour frais professionnels afin d’inciter l’auto-entrepreneur à passer au régime réel. »

Pour bien mesurer les concequences je vais prendre l’exemple de la vente pour faire simple :
-actuellement le plafond de CA est 82.500 euros
-l’abattement fiscal forfaitaire est de 71%
-il propose que cet abattement ne puisse pas dépasser 7.500 euros,
-donc en réalité SI ON VEUT RESTER EN AUTO ENTREPRISE, et ne pas passer régime réel, le nouveau plafond sera seulement de (7500/0.71))=10.563 euros

Et c’est le même type d’abérration pour les autres régimes services, BNC, et BIC.
Donc en gros on aura le choix :
-soit de pas dépasser 10563 euros de CA
-soit quitter le régime de l’AE, et passer au régime réel avec toutes les complications qui vont avec et ce que ca implique comme lourdeurs (notamment la tenu d’une comptabilité complète)
-soit rester en AE et avoir ses frais plafonnés à 7500 euros (ce qui implique un important manque à gagner).

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)