← Partagez cette page

Elections Présidentielles 2012 : pour Nathalie Arthaud les auto entrepreneurs sont comme les enfants des rues de Mexico

Par:
Catégorie(s): Actualités

En déplacement pour la présentation de la liste de Lutte Ouvrière pour les régionales en Auvergne, la candidate au élections présidentielles de 2012 Nathalie Arthaud a été interviewée à Montluçon, dans l’Allier. Elle a notamment donné son avis sur les auto entrepreneurs en les comparant a des enfants de 8,10 ou 12 ans dans les rues de Mexico qui vendent des chewing-gums à l’unité !

Elections présidentielles 2012 et Auto Entrepreneur

La question de départ était pourtant plus générale :

« Madame Athaud, le statut auto entrepreneur, qu’est-ce que vous en pensez ? Concrètement, il est interdit par la caisse nationale de l’URSSAF de communiquer de chiffre. Est-ce que vous, vous avez des informations puisque localement on n’en a pas ? »

Ce à quoi la candidate Nathalie Arthaud a alors répondu :

« Si j’ai bien compris, il y a très peu d’auto-entrepreneurs qui arrivent à vivre des recettes de leur activité, que c’est plutôt le reflet finalement du chômage, des licenciements. C’est sûr que quand on est licencié, quand on se retrouve sans rien pour vivre, et bien on essaie de monter sa petite affaire. Alors il y a un nombre de pizzas ambulants qui s’est démultiplié partout dans les coins de rues, mais je ne crois pas que c’est avec ça qu’on vit. Et puis vous savez, l’auto entrepreneuriat, vous allez à Abidjan, vous allez à Mexico, des auto entrepreneurs vous en avez dans toutes les rues : ils ont 8 ans, ils ont 10 ans, ils ont 12 ans, ils vendent des chewing-gums à l’unité, et c’est pas pour ça qu’ils en vivent. Moi je crois plutôt que c’est le reflet de l’appauvrissement de la société et du fait de la catastrophe sociale ».

 

Voici l’interview intégrale donnée au journal La Semaine de l’ Allier (il faut aller jusqu’à 5 minutes 13 pour la question sur l’autoentrepreneur) :

 

Certaines personnes se trouvent parfois totalement démunies financièrement et se lancent « à corps perdu » dans le statut auto entrepreneur sans prendre le temps de comprendre comment cela fonctionne et sans réaliser qu’il ne suffit pas de s’inscrire pour faire du chiffre d’affaires et gagner sa vie. Et de ce point de vue là, on peut tout à fait admettre qu’il faille un accompagnement sérieux pour les créateurs d’entreprises, notamment pour les chômeurs ou les personnes dépendantes financièrement et qui risqueraient de se mettre dans une situation catastrophique sans cet accompagnement.

Par contre, oser comparer de manière générale les auto entrepreneurs aux enfants pauvres des rues de Mexico ou d’Abidjan qui vendent des chewing-gums à l’unité, c’est particulièrement dégradant et irrespectueux pour tous les auto entrepreneurs qui créent de la valeur !

Nathalie Arthaud semble oublier une grande partie des auto entrepreneurs :

  • ceux qui se remettent sur pied après un échec ou un licenciement et reprennent confiance en eux, même s’ils passeront à autre chose que l’auto entreprise !
  • ceux pour qui l’auto entrepreneur est un complément d’activité non négligeable dans leurs revenus !
  • ceux pour qui cette étape est nécessaire pour commencer comme entrepreneur puis développer leur entreprise avec un autre régime
  • ceux qui gagnent de l’expérience avec leur auto entreprise, puis se font recruter plus tard par un ancien client devenu employeur !
  • ceux qui doivent payer leurs études
  • etc…

Voir aussi les réactions des autres candidats aux élections présidentielles de 2012 concernant notre statut auto entrepreneur :

  1. Mélenchon veut supprimer l’ auto-entrepreneur : promesse de candidat !
  2. Auto Entrepreneur et Elections Présidentielles 2012 : ce que disent les candidats Hollande et Bayrou
  3. Statut Auto Entrepreneur et Candidat aux Elections : Ce que dit Marine Le Pen
  4. Même traitement pour auto-entrepreneur et artisan : Promesse du candidat Sarkozy
  5. Le statut Auto Entrepreneur au coeur des débats des élections de 2012

 

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de https://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

c’est vrai qu’eux n’ont pas besoin d’activitées complementaires………

C’est une bablette cette bonne femme n’importe quoi

Cette dame n’a rien compris mais ce n’est pas grave je vais sûrement voter pour elle.
Je tiens quand même à dire que je suis moi même sous statut auto-entrepreneur formateur indépendant et que je ne suis pas dans les favélas à Mexico et je ne vends pas de la patte à mâcher !!!!!!
Je pense plutôt que ce statut est un trampoline !!!!!! Heureusement que notre président actuel va repasser

Plutot que de le supprimer ils ne peuvent pas l’améliorer ce statut ou nous aider a passer en petite entreprise !
Mais qu est-ce que ça peut leurs faire il y a surement un manque a gagner a l état pour que ça les préoccupe tant ces politiques

Tous ces gens qui, du fait qu’ils se présentent aux présidentielles, veulent absolument avoir un avis sur tout alors qu’ils ne maitrisent pas le sujet, pire en ont une connaissance très approximative comme Mélenchon, m’insupportent au plus haut point.
Qu’ils se présentent est déjà consternant, mais le pire, c’est qu’ils trouvent certains pour voter pour eux !

Sans ce statut d’autoentrepreneur je n’aurai pas tenté l’aventure. Bien sur je n’en vis pas mais j’apprends et je teste sans investissement important et sans perte.
CE STATUT ME CONVIENT.

Auto ou toto entrepreneur, tout cela c est de la rustine, mais la France après 30 ans de chute libre, n’a pas les moyens de faire autre chose, c’est 700 000 chômeurs en moins STATISTIQUES oblige. Ce qui arrive est pire et cela n’est pas
les futurs candidats CONNUS qui vont améliorer la chose.
Du baratins a tous les niveaux, du maire de la commune de 200 habitants au député bien gras et bien payé. Avec des retraites confortables sans trop d’effort. TOUT EST MOU en France il faut voir les autres travailler, comme l’Asie, l’Inde, tous les pays du continent Americain Nord Centre et Sud et moins éloigné la Turquie …………….Plus jeunes, leur souhait c’est coincer la bulle MAIS QUI VA PAYER ……??????

pauvre femme avant je gagnais 1300 euros et maintenant que je suis auto entrepreneur j’en gagne 2000 alors !!!

25000€ de chiffre d’affaire pour ma première année, et une bonne progression en vue pour l’année 2012…
Je suis actuellement sur un chantier à 6500€ (vente de matos Info plus câblage de bâtiment et création d’un réseau local).
Ça fait quand même un paquet de chewing-gums !!!!

Une chose est certaine, aucune loi n’oblige les élus à tenir leurs promesses de campagne et ne vous faites aucune illusion, dans les conditions actuelles vous serez les dindons de la farce, les cocus mécontents-consentants !!! Le système est bien rôdé, bien huilé, analysez toutes les précédentes élections et vous comprendrez… Que ces politicards complices, coquins et faquins soient sanctionnés

la comparaison est clairement exagérée, mais une partie du parallèle est fondé : nombre d’auto entrepreneurs le sont par nécessité car ils ne gagnent plus rien et ils faut bien qu’ils essaient de s’en sortir.
Et ce n’est pas leur proposer des stages de formation mal adaptés qui changeront les choses !
Après évidemment (heureusement !) certains en vivent (bien), mais pour être au contact professionnellement de nombreux autoentrepreneurs, ce sont à 80% des travailleurs pauvres et précaires.

Je vous soutiens totalement, je suis auto entrepreneur, sans emploi depuis un certain temps car 45 ans. Soit on est trop qualifié et donc chers, soit il faut se reconvertir et à notre age, quoi choisir ? Bref un vrai débat ! Il faut sauver l’auto entrepreneur qui se bat pour survivre et lui donner la chance d’arriver à son but et de gagner la bataille de ce système qui ne fait rien pour son peuple.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)