← Partagez cette page

Auto Entrepreneur et Elections Présidentielles 2012 : ce que disent les candidats

Par:
Catégorie(s): Actualités

Notre statut auto-entrepreneur est déjà au coeur des débats des élections présidentielles depuis le dernier trimestre 2011. Mais petit à petit, chaque candidat dégaine ses armes et se positionne sur certains sujets sensibles et se déclare notamment soit pour, soit contre notre cher statut qui ne les laisse visiblement pas indifférents ! Faisons le point sur ce que chacun des candidats aux élections présidentielles de 2012 dit ou semble penser de l’auto-entrepreneur !

Elections Présidentielles 2012

L’intervention de François Bayrou dans l’émission Parole de Candidat sur TF1 au sujet de l’autoentrepreneur :

François Bayrou :

« Je trouve que c’est un bon statut, que ça a ouvert la porte de la création d’entreprise à beaucoup de personnes qui autrement n’auraient pas franchi le pas. Dans le bilan des 5 années du gouvernement, j’ai dit que c’était, à mon avis, un point positif. Simplement, il faut aussi entendre ceux qui disent attention il y a des risques de déstabilisation; et je trouve que ce statut doit s’interrompre au bout de quelques année, peut être 3 ans, quelque chose de cet ordre. Mais en tout cas ça a mis le pied à l’étrier ou ça a autorisé des femmes ou des hommes qui autrement n’auraient pas osé à créer leur propre entreprise. Je trouve plutôt que c’est bien. »

Ces mots sont à demi teinte alors que quelque temps plus tôt, le candidat centriste avait fait une déclaration plus tranchée sur ce qu’il semble considérer comme un statut précaire qui concurrence les « vraies TPE »:

« Favoriser le secteur des petites entreprises passe également par une amélioration du statut des 2,7 millions de travailleurs non-salariés de notre pays. Nous devons leur permettre de bénéficier de protections contre les aléas de la vie comparables à celle des salariés. Afin de soutenir la création de vraies TPE et de décourager la précarité, nous reviendrons sur le statut d’auto-entrepreneur« .

Il est dommage de voir qu’il n’y a pas de proposition concrètes, mais simplement des paroles en demi teinte pour rassurer. Mais il semble clair désormais que François Bayrou souhaite limiter le statut d’auto-entrepreneur à une durée de 3 ans, et qu’il considère que ce statut encourage la précarité et pénalise d’autres statuts d’entreprise ! Mais a-t-il bien conscience de tous les cas différents d’auto-entrepreneurs ? Pas si sur…

 

François Hollande et le statut auto-entrepreneur :

Dès la fin 2011, le candidat PS François Hollande indiquait : « les promesses – sur les auto-entrepreneurs – ont abouti à mettre un certain nombre de personnes dans une forme d’impasse et de mettre une concurrence déloyale à l’égard d’autres entrepreneurs et artisans. Ce statut-là devra être revu ».

François Hollande était invité dans l’émission Parole de Candidat sur TF1 le 27 février 2012. A la question « que pensez-vous du statut des auto-entrepreneurs, comptez-vous supprimer ce statut ? », François Hollande a alors répondu :

«Ce statut a été bénéfique dans un premier temps, parce que ça permet à des personnes qui sortent du chômage de pouvoir avoir une activité. Mais ça a été tellement peu encadré, qu’on a mis des personnes qui n’étaient pas préparées à la création d’entreprise à connaître des déconvenues. Et ça a aussi déstabilisé d’autres commerçants, d’autres artisans qui, eux, paient des taxes, paient des cotisations et donc ce sont trouvés mis en concurrence. Donc on gardera l’idée de l’auto-entreprise, mais on fixera des cadres beaucoup plus fermes et stricts».

On sent encore ici un vrai discours de  politicien qui d’un côté veut faire plaisir aux commerçants et artisans qui se sentent parfois menacés par les auto-entrepreneurs, mais de l’autre ne veut pas brusquer et concède que ce statut permet notamment à certaines personnes de sortir du chômage. Mais là encore on se rend bien compte que François Hollande ne parle que d’une partie des auto entrepreneurs et en oublie de nombreux autres qui exercent en activité annexe pour arrondir leurs fins de mois ou simplement ceux qui cherchent des simplifications administratives pour se lancer dans la création d’entreprise sans trop de risques et de formalités.

 

Le statut auto-entrepreneur côté UMP :

Le site web de l’UMP insiste bien sur le fait que François Hollande semble remettre en cause le statut auto-entrepreneur alors même que la mise en place de ce statut d’entreprise individuelle est la mesure la plus plébiscitée à 73% du quinquennat de Nicolas Sarkozy, y compris par des sympathisants de gauche, selon un sondage récent de TNS Sofres intitulé « Les Français et les réformes de Nicolas Sarkozy »:

  • Sur l’échantillon de 974 personnes sondés (seulement ?)  73% approuvent la création du statut d’auto-entrepreneur et 10% sont sans avis. C’est d’ailleurs la première mesure la plus approuvée !
  • Parmi les sympathisants de gauche sondés, ce pourcentage reste à 71% de personnes approuvant cette mesure !

 

Bref, tout n’est pas parfait dans aucun des programmes des candidats aux élections présidentielles de 2012, et les discours concernant le statut auto entrepreneur ne sont pas vraiment tranchés et cherchent au contraire à esquiver la question en indiquant que c’est un bon statut et qu’il a aidé mais qu’il faut l’adapter, sans préciser vraiment ce qui est proposé de manière concrète ! Il faut néanmoins s’attendre à une volonté de le limiter dans le temps pour les candidats Bayrou et Hollande, et très probablement aussi une réévaluation des charges pour contenter les autres artisans qui se plaignent de concurrence déloyale. Mais sans proposition concrète seul l’avenir nous le dira…

Nous continuerons à vous informer sur tout ce qui se dit concernant notre statut auto entrepreneur au cours de cette campagne pour les élections présidentielles 2012 !

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de https://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Ce qui est surtout casse-pieds (pour être poli…) c’est qu’ils changent tous les 6 mois les lois…

En lisant ces propos il est clair que ces candidats ne savent pas de quoi il s’agit réellement et tentent de contenter tout le mode.
A mon avis ces déclarations sont plutôt la preuve que seul le poste qu’ils briguent les passionnent et le reste n’est qu’un détail.

A priori, en cas de changement, les plus pénalisés seront tous ceux qui l’exercent en activité complémentaire sur internet (retraités, étudiants, femmes au foyer ou salariés) et qui n’auront d’autre choix que de retomber dans l’activité au noir comme avant, et adieu les impôts que tous ceux-ci rapportaient à l’état. Ceux qui l’exercent en activité principale ont toujours l’option de déclarer leur entreprise de façon classique.

bonjour, j’exerce une petite activité d’auto entrepreneur pour compléter mes ressources, depuis 2 ans. L’auto entreprise me semble être, quand même une liberté d’entreprendre plutôt démocratique et encourageante,J’ai du mal à comprendre qu’on puisse faire des coupes sombres dans ce statut qui, en réalité ne dérange personne, (sauf peut être ceux qui veulent  »travailler moins pour gagner moins? ») et peut être générateur d’un mieux vivre pour ceux qui ont besoin de compléter leurs ressources; et étonnée qu’un candidat de gauche et du centre en menace la pérennisation…

Bonjour,

Je ne pense pas que Bayrou et Hollande se soient vraiment penchés sur le dossier des Auto-entrepreneurs. Ils ne pensent qu’à défendre certains lobbys qui seraient, soit disant, en désavantage face à ce statut. Il y a bien d’autres secteurs d’activités et les 2 candidats devront faire face à une fermeture massive des auto-entreprises dans le cas de profondes modifications. Bien sûr de forte augmentations de charges accompagneront le changement de statut après 3 années d’activités, cela va de soi. En résumé, ces 2 candidats conduiront bon nombre de chefs d’entreprises à l’échafaud !

Et quel est le point de vue du FN ?

Pourquoi aller voter ? Aucun des élus n’est obligé par une loi de tenir ses promesses électorales, nous sommes  »les dindons de la farce  » même mieux  »des cocus » depuis des années et des années…De plus, la proportionelle étant la grande absente du système ce qui me semble scandaleux, nous sommes canalisés …et toujours des perdants.

il y à lieu de bien suivre ce débat car la mise en route des Auto Entrepreneur sera un point et restera un point très important dans TOUTE la relance économique du pays.

Eh ! voilà …les politiques comme dab. ils connaissent très bien l’histoire de la  » chèvre et le choux » . Le cul entre deux chaises , eux y connaissent !!!!
Pour ma part,je suis en retraite et sans cet appoint il me serais impossible de garder ma maison………
De plus , je voudrais ajouter que dans mes 13,4% de cotisations, je paye le pourcentage pour la cotisation RETRAITE MAIS n’en profiterais jamais car je suis dans LA MÊME convention collective « qu’avant ».
Par ailleurs, ne serait il pas possible de faire , modifier cette ANOMALIE ???
Pour y avoir droit (en ayant, au minimum un chiffre d’affaire trimestriel de 5000 € ) IL FAUDRAIT ÊTRE DANS UNE AUTRE CONVENTION !…hé oui..
En questionnant une personnalité, celle-ci m’a répondue : » éh bien ,vous travaillez pour relever la FRANCE  »
AE, pourrait-il le demander ?
Merci d’en référer aux autorités et merci pour vos textes
Cordialement , Louis markezic .

Si vous avez des doutes, votez pour celui qui a mis le statut en place
au moins lui ne le supprimera pas ;)

Effectivement, les candidats ne connaissent pas bien ce statut. Il ne peut faire de l’ombre aux commerçants et artisans, puisqu’on ne peut déduire ses frais ! Il peut seulement servir à démarrer et tester une activité sans complications administratives. En revanche, il est le statut idéal pour les services à la personne et toutes les professions ne nécessitant pas d’équipement trop important : professeur, formateur, petites réparations, aide à domicile, etc … Ce qui est une honte c’est la Taxe Pro, même remplacée par la CFE, dont le montant est « au bon vouloir » des municipalités … Celui qui arrondit sa retraite avec 500 € par mois se retrouve taxé « entre 200 et 2000 € » ! Alors les gens ferment et se remettent au noir. Messieurs/Dames les candidats, qu’est-ce qui est mieux : celui qui vit d’indemnités, de primes, galère de stage en stage aux frais du contribuable, ou celui qui vivote avec 1000 € par moins en Auto Entrepreneur, sans rien demander à personne ? Laissez les « bidouilleurs » bidouiller ! Pendant qu’ils bossent, ils ne défilent pas dans les rues … :) Et ils payent leurs taxes, alors ?

tout d’abord pour vos textes. Pour ce sujet que faire se lancer ou encore attendre et voir après les élections ? Je pense que c’est un super statut pour se lancer quand on est petits.

ceux qui veulent rester sur ce statut comment ils font la je trouve pas ca normal un statut c’est un statut il n’y a pas de limite à donner moi je dis non. sinon je reviens chômeur.

mon mari autoentrepreneur gagne bien sa vie sans cette création il n’aurait jamais osé se lancer..il passe artisan car nos revenues dépassent le plafond..au moins un bonne chose de sarko
bonne journée

Ce n’est pas très clair tout cela, mais qu’en sera t-il de l’évolution du statut pour les salariés qui veulent arrondir leur fin de mois sans pour autant marcher sur les plate bandes des artisan ou autres comme le pense Mr Hollande pour ne citer que lui. En cas de changement disproportionné sur les charges beaucoup d’auto entrepreneurs s’arrêteront du jour au lendemain.

La création du statut d’autoentrepreneur partait d’une bonne idée à savoir permettre de se lancer dans l’entrepreneuriat sans prise de tête administrative et sans risques (pas de CA = pas d’impôts).

Après je comprends que certains craignent la concurrence. Mais limiter à trois années je ne pense pas que ce soit la bonne solution, le plafond de CA est une meilleure idée, peut-être faut-il le revoir.

En tout cas ce qui est sure, comme nombreux le disent ici, si les règles changent tous les 4 matins, beaucoup repasseront dans l’ombre.

Merci pour cet article.

Je n’avais absolument pas pensé à me renseigner sur la position des candidats sur ce statut qui me convient très bien pour l’instant.

Il m’a permit de lancer mon activité simplement et vérifier si mon projet était viable.

Je n’ai pas de chiffre précis. On dit que l’on concurrence les entreprises. On paye quand même 25% de charges, on ne récupère pas la TVA et on ne peut déduire les frais.

Les politiques veulent toujours ajouter leur grain de sel sur tout même quand tout est pour le mieux :
la barrière du Chiffre d’Affaires est la bonne limite imposée puisque le statut Auto Entrepreneur n’est plus intéressant quand celui s’envole. En quoi serait-ce gênant qu’un Auto Entrepreneur dont le CA végète, puisse continuer d’exercer 3 ans ou plus ?

C’est un statut d’une simplicité de mise en place extraordinaire et qui permet à tant de gens de « mettre le pied à l’étrier » et de contribuer à la création de richesses.
Sans ce statut je n’aurai pas créé mon nouveau job et fait bénéficier (je suis formateur) de nombreux jeunes de mon expérience et vivrais donc aux crochets de la société.

En bref : Touchez pas à ce statut !!

La notion de phase de démarrage ne s’adresse effectivement qu’à des entrepreneurs qui pensent (ou qui ont la chance) voir leur activité s’envoler et dépasser les 32K€ de CA en service ou 80K€ en vente.

Personnellement, comme pas mal d’autres en service de conseil, webdesign, je serais déjà bien content d’atteindre les 32K€. ça fait 3 ans et je suis satisfait même avec un CA assez maigre.
L’alternative ?
Je n’en ai plus. Ce serait pire que de la précarité! Peut-être Maison des artistes (à moins qu’on la supprime aussi ?)
Inemployable à 48 ans, mal diplômé (pour les normes actuelles) sans droits Assedics (carrière de 16 ans et ancien cadre, ), viré à 39 ans en 2004, Acre en 2005, EURL pendant 3 ans dans le commerce, puis dépôt en 2009 – sans avoir quasiment pu me verser un salaire – sans le statut A.E en service informatique je n’aurais juste **plus rien**.

Ce statut est le seul qui permette de **travailler** en **cotisant légalement** sans l’usine à gaz des statuts anciens.

La précarité ?? Elle est précisément dans les SARL et EURL. Ceux qui en parlent savent-ils de quoi il s’agit ? des frais obligatoires associés ? (compte bancaire pro qui sont de véritables arnaquent, gestion lourde, dépot de pièce, comptable, taux d’imposition , etc).

Dan le cadre de prestations de services, sans grands frais l’Auto Entrepreneur est parfait. Si je devais faire autrement ce ne serait jamais viable.

Faut arrêter de penser que chaque entrepreneur va faire 150K€ par an sans problème et que l’Auto Entrepreneur le bride.
C’est totalement ahurissant!

Si vous dépassez le plafond vous êtes **obligé** de basculer dans un mode conventionnel, alors où est le problème ?

Dans l’artisanat il y peut-être plus de frictions, alors c’est là qu’il faut avoir une réflexion plus pointue sans doute, mais on sait pertinemment que dans le BTP notamment si les auto entrepreneurs disparaissaient une grosse partie repasserait faire du black.
Effectivement retirer l’auto entrepreneur est une mesure qu’on s’attendrait « particulièrement à droite ».. oh oui que c’est bien pensé!

Ceci dit je suis prêt à devenir conseiller à Pôle Emploi si la structure se voit attribuée de vrais moyens :{

Oui , il y a une concurrence déloyale.
INTERDIT de faire de la location en auto-entrepreneur.
Le statut n’est pas respecté.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)