← Partagez cette page

drop shipping : mode de vente idéal pour le statut d’auto-entrepreneur ?

Par:
Catégorie(s): Idées d'entreprises

Le Drop-shipping est une pratique économique qui consiste à vendre un bien sans l’avoir en stock.


Les 3 acteurs du processus de drop-shipping sont:

  • le fournisseur du produit
  • le vendeur du produit
  • le client

Le principe du drop-shipping est donc de vendre des produits qu’on n’a pas en stock, qu’on a pas acheté et qui seront directement livrés par le fournisseur au client final, sans passer par le vendeur !

Un revendeur (celui qui fait du dropshipping) est aussi appelé un « dropshipper » .

Ce mode de commercialisation semble être le plus adapté pour un autoentrepreneur qui souhaite se mettre à son compte sans devoir investir, gérer de stock et s’occuper des envois et livraisons.

Les avantages de la vente en drop-shipping :

  • Absence d’inventaire à maintenir
  • La trésorerie toujours positive
  • Aucune gestion des stocks n’est nécessaire
  • Pas de logistique à gérer lors des livraisons
  • Pas besoin de mettre en place un SAV (service après vente)
  • Élargissement facile de la gamme produit
  • Aucun investissement financier nécessaire
  • Prix de vente fixé librement

Le fournisseur est donc celui qui s’occupe de :

  • Gérer les stocks, et vous laisse libre de toute problématique de logistique
  • Livrer vos clients ( il faudra vous assurer qu’il livre dans le monde entier ou la zone géographique désiré et surtout dans les delais respectés !)
  • Garantir les produits vendus (il faudra la encore vérifier quels sont les garanties des produits proposés par votre fournisseur en drop-shipping)
  • Assurer le SAV des produits vendus en drop-shipping (encore une fois, en tant que vendeur, vérifiez bien la qualité du SAV et les modalités de renvoi produit que vos clients devront suivre)

Même si les fournisseurs en drop-shipping vous font miroiter de nombreux avantages qui semblent idéaux pour un autoentrepreneur, il vous incombe de vous assurer du sérieux et de la qualité du service de chaque fournisseur :

  • Provenance des produits
  • Garanties des produits
  • Respects de la législation dans votre zone de vente (attention aux produits contrefaits, aux produits non NF, dangereux, etc…)
  • Zone de livraison possible et coût de livraison pour vos clients
  • Marge obtenu pour votre auto-entreprise
  • Délais de livraison
  • Qualité de l’emballage
  • Gestion et qualité du SAV
  • Procédure et adresse de renvoi du produit en cas de problème
  • etc

Alors, prêt à vous lancer dans le drop-shipping en autoentrepreneur ?

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de https://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

intéressant mais… tu connais des fournisseur en dropshipping pour l’Europe (France, Belgique,…) ?

J’ai cru comprendre que c’etait une pratique courante aux USA… mais pas forcement chez nous.

perso, j’ai pas beaucoup cherche, ce qui explique que je n’en connais aucun ;-D

@LapinLove: en fait il y a plein de fournisseur en DropShipping et on en trouve facilement sur le net, mais il faut se méfier car il y a de tout en la matière… il faut d’ailleurs faire attention aux marges et au prix de vente final…

je suis interressé pour me mettre comme auto entrepreneur pour la vente en dropshipping

Bjr,
Et les frais de douanes, TVA, déclartion aux douanes ca se passe comment c’est bien d’en parler aussi non??
T’en qu’à être dans la légalité il faut l’être jusqu’au bout.
Des Réponses??

@MULLER:

votre ton est un peu surprenant…

Avant tout, le dropshipping peut-être fait avec des fournisseurs basés en France…

Ou dans un pays dans lequel se trouve à la fois vos clients et vos fournisseurs… sans transiter par la France (et oui, vous pouvez tout à fait mettre en place un site de e-commerce pour un marché étranger…).

Vous pouvez aussi trouver un accord avec vos fournisseurs pour que ce soient eux qui facturent les clients et vous rétribuent une marge commerciale d’apporteur d’affaire…

Bref, avant de penser à mal, il faut savoir précisément quel sera votre business et comment vous pensez vous organiser…

Le dropshipping est une pratique économique très intéressante, et surtout sous exploitée en France.

Mais hélas l’auto-entreprenariat n’est pas l’idéal pour ce genre de pratique, je m’explique :

Tout entrepreneur se doit de payer son RSI (URSAFF, Retraites etc …) , ce qui représente 12% pour tout commerçant mais 12% de quoi ?

Afin de simplifié la comptabilité, le fisc estime que le bénéfice de tout autoentrepreneur commerçant représente 29% de son CA, 71% de son CA représentant les diverses charges et achats.

Hélas en Dropshipping les marges ne sont pas aussi importante.

Cela voudrai dire que pour toutes ventes de 100 euros, le revendeur se doit de se faire une marge supérieur ou égale à 29 euros. L’autoentrepreneur pourrait donc se faire trop imposé ou carrément être en déficit et mettre de sa poche pour le RSI ou l’impôt sur le revenu s’il ne se fait pas cette marge …

Mais ne vous inquiétez pas un, je suis en train de créer une plateforme web de dropshipping qui résoudra touts ces problèmes ;)

Merci et à bientôt

Je viens de relire mon post, je m’excuse pour ces fautes d’orthographe digne d’un CM2 …

@tical : merci pour ce rappel sur les marges.
Je pense qu’il est possible d’avoir des fournisseurs qui vous paient simplement la marge, auquel cas vous n’avez que cette marge à déclarer comme Chiffre d’Affaires ! A voir…

Contactez moi si vous voulez discuter de votre plateforme…ca peut-être intéressant ;-)

Il est vrai que les fournisseurs pourraient tout simplement payer la marge au revendeur , mais dans ce cas là qui émet une facture ?

Le fournisseur ? Dans ce cas le prix ne correspondra pas au vrai prix client final.

Le revendeur ? Dans ce cas le prix ne correspondra pas non plus au prix client final, seul sa marge peut y être affichée.

Il faudrait en fait que le client final paie une tiers personne qui émettrait la facture, et qui redistribuerai la marge au revendeur, et le prix grossiste vers le fournisseur, tout cela après que la transaction et que le produit soit bien reçu par le client final afin d’être toujours le plus sécurisant possible.

Il suffirait juste que chaque revendeur signe un contrat avec cette tiers personne, contrat stipulant que le revendeur sera un agent commercial auto-entrepreneur pour cette tiers personne qui se prendrai juste une commission sur le fournisseur.

Dans ce cas l’auto entrepreneur serait sur de payer les impôts que sur le bénéfice, aura toujours le droit au 80 000 euros de CA, ici être auto entrepreneur devient un véritable avantage …

Je vous tiendrai au jus pour ce qui est de ma plateforme :)

Bonjour,

Intéressant discussion !
@ Tical : Pourras-tu me tenir au courant de tes avancées sur la problématique auto-entrepreneur et dropshipping ?

Je m’intéresse de très près à ce sujet. J’imagine très bien le type de plateforme où tu jouerais le rôle d’intermédiaire entre le fournisseur et l’agent commercial.

Cependant, cette plateforme sera surement dans un but intéressé ! Combien de % prendras-tu sur chaque transaction ?

Merci pour ta réponse,

Cordialement,

c’est bien beau tout ça sauf que c’est faux!
un client vous achete un produit,vous devez etre garant du produit,ce qui veut dire que vous devez avoir un service apres vente .la garantie vous incombe et si votre fournisseur ne vous rembourse pas,vous devez rembourser votre client!
un client se retournera vers vous en cas de probleme et non pas vers votre fournisseur!

@autotoau : effectivemet si c’est vous qui facturez l’acheteur et qu’il vous paie.

Si par contre, vous ne servez que d’intermédiaire comme apporteur d’affaire et que c’est directement le fournisseur qui facture le client et assure le SAV, c’est différent.

Il faut effectivement faire très attention à ses obligations en tant que vendeur en dropshipping et à la législation dans le pays dans lequel se trouvent ses clients dans tous les cas !

Bonjour à tous,
je me présente;je suis gérant d’une petite entreprise de fourniture d’éclairage,lampes,luminaires,piles et petits accessoires ou consommables.Notre activité est essentiellement tournée vers une clientèle pro (nous sommes enregistrés grossiste).
Pour rejoindre votre discussion et apporter ma pierre a cet édifice,je vous donne un petit exemple perso.
Nous avons parmi nos clients des électriciens « auto-entrepreneur »,et il est clairement apparu désavantageux pour eux de nous acheter la marchandise pour la revendre par la suite.Premièrement parce que ,ne déduisant pas les frais,ils ont vu leur CA explosé les plafonds et se sont vus imposer sur un CA dont plus de la moitié était liée à leur propres achats .Deuxièmement parce-que dans tous business,il y a le prix du marché,et que si vous n’êtes pas au juste prix,vous ratez le marché,le client ou le deal.
Nous avons mis en place avec eux un système qui ressemble à celui que vous évoquez,nous avons un partenariat,et l’auto-entrepreneur agit comme un agent commercial.Nous lui conseillons un prix de vente(qu il peut augmenter ou diminuer),nous facturons ses clients,nous chargeons de la livraison chez lui ou sur chantier,assurons le SAV.Ensuite,c’est lui qui nous facture sa prestation,qui corresponds au delta entre le prix de vente final et son prix personnel(mais cela peut très bien être un pourcentage)et nous le réglons dans la semaine qui suit la réception de la facture( des lors que nous avons encaissé son client bien sur).
Les avantages sont qu’il peut être compétitif en prix,faire les remises qu’il veut,ne pas polluer son CA avec des achats.
Je pense qu’il doit être possible d’appliquer ce processus au drop-shipper.
Dans tous les cas,je reste a votre disposition.

@lo34: merci pour votre témoignage qui semble effectivement être un très bon exemple d’un partenariat similaire au « drop-shipping » tout à fait légal pour des prestations de services incluant la vente de matériel à des particuliers.

@Tical
Bonjour vous avez déjà commencer votre site ?
est ce que vous me pouvez donner le URL ?
merci

parce que comme autoentrepreneur tu peux jamais gagner d’argent avec le dropshipping si tu dois payer le cotisation de 13% sur le CA.

Bonjour, je fais des recherches en ce moment pour devenir auto-entrepreneur et drop-shipper, il est comme même dommage que le statut d’auto-entrepreneur ne prenne pas en compte les coûts d’achat des produits proposés, plus j’avance dans mes recherches et plus je suis découragé,j’avais lu quelque pars que pour être rentable, je devais vendre le double du prix d’achat, es ce vrai? ne vaut t’il pas mieux carrément passer en SARL ou autre? savez vous les frais que génère ce statut (taxe etc..) en vous remerciant des réponses que vous m’apporterez, je serai aussi enchanté de rencontrer des auto-entrepreneurs ou futurs pour discuter, cordialement. Mathieu.

Bonjour,
FranceDropShipping a été lancé en juin 2011 pour réunir les marchands et revendeurs sur une plateforme technique pratique et sécurisée.
Tout le monde y gagne un temps précieux. Cette place de marché BtoB sélectionne vraiment des marchands de qualité. L’offre va croitre et les univers se diversifier. Pour acheter et vendre en dropshipping.
Cordialement

J’ai une remarque concernant les calculs de Tical qui me semblent faux :

A priori les 12% sont à appliquer sur le chiffre d’affaire global (aucune déduction). Donc pour 100€ de vente 12€ sont à payer pour les cotisations sociales au RSI.

Ensuite les 71% c’est autre chose c’est l’abattement pour le calcul de l’impôt sur le revenu. Par exemple pour 100€ de CA ca veut dire que l’impôt sur le revenu sera calculé sur 29€.
Après pour connaitre la tranche d’imposition cela dépend des autres revenus.

Mais ça peut aller jusqu’à 41% si la personne a déjà des revenus conséquent (>75K environ). Donc 41% de 29€ soit environ 12€.
Si la marchandise vendue 100€ coûtait 50€ au départ, il nous reste à la fin : 100-50-12-12=26€
Et là on se rend compte que si la marchandise coûtait + de 76€ au départ on serait du coup perdant :)

Par contre si la personne peut bénéficier du versement libératoire de l’impôt sur le revenu (il faut avoir peu de revenu pour pouvoir en bénéficier <26K je crois) alors l’impôt sur le revenu ne sera que de 1% soit 1€ dans l'exemple.
Une tel personne gagnerait alors : 100-50-12-1=37€

Bonjour a tous,
Je suis actuellement a l’auto-entrepreneur et j’aimerai faire du dropshipping, mais je ne c’est pas si je dois déclarer le somme total.
EXEMPLE: j’achète un PC 600€ et le Revend 700€ ce qui me fait un bénéfice de 100€, est-ce-que je dois déclarer les 100€ ou les 700€.
Pouvez-vous me répondre le plus vite possible.
MERCI

Le statut d’AE n’est pas fait pour faire de la vente, comme cet excellent site n’a de cesse de l’expliquer, à moins qu’elle génère une TRES grosse marge. En effet l’autoentrepreneur qui se declarerait faire de la vente bénéficie simplement d’un plafond spécifique pour la partie vente. En aucun cas il ne peut déduire ses frais ou le prix d’achat des marchandises.
IL est taxé sur les sommes perçues et non pas sur les bénéfices réalisés comme une entreprise. Si votre marge est de 20% elle passe dans la taxation et vous êtes donc bredouilles.
Quant à travailler pour un fournisseur comme vendeur c’est un emploi déguisé qui vaut redressement fiscal et condamnation… sauf à avoir réellement plusieurs fournisseurs. ATTENTION à ce que chacun fait !

votre façon de travailler s’appelle en France représentant ou agent commercial
je suis autoentrepreneur agent commercial je facture au fournisseur la marge que nous avons convenu par contrat le seul hic c’est que je ne suis payé qu’une fois le fournisseur réglé mais pas de stock pas d’argent avancé
le décalage de mes commissions peuvent être de 1 a 2 mois
le seul inconvénient et il est de taille c’est les frais commerciaux donc il faut faire un certain chiffre pour s’en sortir
cordiales salutations

le site : FranceDropShipping a fermé pour info

Bonjour,

très intéressant tout ça, mais personne ne donne la solution de statut à adopter pour faire du dropshipping ! auto-entrepreneur ok c’est pas la peine d’y penser ! donc quel statut adopter pour ne pas juste gagner et reverser la même somme en charges ? sinon à quoi cela sert de travailler ? on comprend pourquoi les patrons s’en vont ailleurs qu’en France !

@auto: le dropshipping en auto-entrepreneur est intéressant si c’est directement le fournisseur qui facture au client et vous verse simplement une commission. Dans ce cas c’est bien uniquement votre commission qui est considérée comme votre chiffre d’affaires.

Comprenez bien également que dans le cas contraire (facturation par vous même), vous êtes responsable des produits envoyés aux clients et devez avoir la capacité de gérer un SAV et avoir une assurance en cas de problème.

Bonjour , je viens de me mettre en autoentrepreneur et creer mon site internet qui sera active dans quelques jour , je voudrais savoir si un contrat doit être rédigé entre le grossiste et le revendeur, car mon grossiste me dit que cela n’est pas nécessaire… Dois-je lui faire confiance ? Quel sont les risques si je ne signe pas de contrat ? Merci.
Monika

bonjour si j’achete a mes fournisseurs pour mes clients en drop shipping comment je dois faire pour les factures et les garanties ?

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)