← Partagez cette page

Cumul d’activités en auto-entrepreneur : Organisation d’événements et création artisanale

Par:
Catégorie(s): Idées d'entreprises, Interviews, Métiers & Activités

Je vous propose aujourd’hui une petite interview avec une femme auto-entrepreneur qui s’est lancée dans l’organisation de mariages et d’événements professionnels.

Son entreprise est un bel exemple de cumul de plusieurs activités en auto entrepreneur puisqu’au delà des prestations de services, il y a aussi une part de création artisanale et de vente. Je vous invite à découvrir sans tarder cette interview qui pourra vous donner des idées pour votre propre auto-entreprise… n’hésitez pas à poser des questions ou à donner votre opinion en commentaires ! C’est aussi l’objectif de ce type d’interviews: partager notre expérience, échanger des idées et fournir des conseils pratiques et utiles !

Organisation de Mariage Auto Entrepreneur

 

[Ronan] Bonjour Nathalie, vous avez créé votre entreprise sous le statut d’auto-entrepreneur. Quels sont les services que vous proposez ?

Je travaille dans l’évènementiel je suis organisatrice de mariage. J’ai crée Callih bulle pour aider les personnes qui le souhaitent à organiser en partie ou bien la totalité de leur mariage. Callih bulle c’est aussi des réalisations de faire-part, la création de robes de mariée, de livres d’Or … Mais c’est aussi l’organisation de tous autres évènements.

 

[Ronan] Quel est votre parcours professionnel avant la création de votre activité ? Pourquoi avoir décidé de créer votre propre entreprise en auto entrepreneur ? Est-ce un complément d’activité ou est-ce désormais votre activité principale ?

Avant de créer ma petite entreprise, j’ai passé mon bac puis j’ai fait un Deug d’arts plastiques par correspondance tout en faisant des petits boulots. J’ai passé mon BTS assistante de direction en alternance. A la suite de ça j’ai travaillé quelques années en gestion de patrimoine. Je travaillais beaucoup et j’étais devenue maman. Je voulais pouvoir élever ma fille. J’ai eu l’idée avec Mickaël le papa de ma fille de créer notre petite entreprise. Malheureusement il est décédé quelques jours avant de signer les papiers. J’ai continué pour lui et pour ma fille Clara.
J’ai crée ma petite entreprise et c’est aujourd’hui mon activité principale.

 

[Ronan] Avez-vous suivi une formation ou avez-vous bénéficié d’aides (Accre ou autres) pour la création de votre entreprise et son développement ?

Je n’ai suivi aucune formation et je n’ai bénéficié d’aucunes aides ni même financière.

 

[Ronan] Est-ce que le régime auto entrepreneur s’est immédiatement imposé comme la solution idéale pour votre projet ou avez-vous hésité (ou commencé) avec un autre statut d’entreprise ?

Je ne souhaitais pas m’engager tout de suite dans un autre statut alors le statut d’auto entrepreneur est apparu comme une évidence.
Le jour où ma petite entreprise fonctionnera très bien j’envisagerai de changer de statut.

 

[Ronan] Comment faites-vous pour démarcher et trouver vos clients ? Est-ce que votre statut d’auto-entrepreneur donne confiance ou pensez-vous au contraire que cela est un frein pour leur donner confiance ?

J’ai crée un site internet www.callih-bulle.sitew.com et grâce à lui mes clients m’ont trouvé.
Mon statut d’auto entrepreneur n’est pas un frein la qualité du travail est derrière, ainsi que le sérieux, la créativité…mes clients ne voient pas de différence, si ce n’est au niveau du coût qui est très raisonnable.

 

[Ronan] Avez- vous préparé votre projet de création d’entreprise avant de vous inscrire en auto entrepreneur ? Quelles ont été les étapes pour préparer ce lancement ? Avez-vous fait une étude de marché, un business plan, une formation en création d’entreprise ? Avez-vous rencontré un comptable ou un conseiller ?

C’était une décision murement réfléchie, j’ai fait la liste de tout ce que je savais faire et ce que j’avais envie de faire, je me suis informée, j’ai tout planifié et c’est ensuite que je me suis lancée. Je n’ai fait aucune formation ni vu de comptable. J’ai tout fait toute seule…être auto entrepreneur c’est aussi ça !

 

[Ronan] Avez-vous rencontré des difficultés avec les démarches administratives et si oui comment les avez-vous résolues ?

Je n’ai rencontré aucune difficulté spécifique, les démarches sont très simplifiées et on peut commencer à travailler tout de suite.

 

[Ronan] Après ces premiers mois d’activité, quel est votre sentiment ? Quel est votre bilan sur cette aventure et aussi le statut d’auto entrepreneur ?

J’ai fini l’année 2011 avec un contrat donc je suis très contente.
Je ne regrette nullement ce choix, devenir mon propre patron est une formidable aventure car il m’a permis d’être plus disponible pour ma fille et surtout travailler pour soi vous donne des ailes et ceux même si parfois c’est pas facile de tout gérer en même temps je ne baisserai jamais les bras.

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de https://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Son projet est une réussit, il faut l’avouer.

Mais quel est le revenu annuel permis étant donné qu’elle se diversifie également dans la création et vente de produits?

Excellent, enfin une réponse à ma demande pour moi qui suis dans dans la même activité, en mélangeant également ma pratique de peintre artistique à cela, et la scénographie. Merci. Cela me confirme bien que je suis dans la bonne voix avec un site pro aussi : etoilederose.fr
Longue vie à son entreprise !
Cordialement.

c’est vraiment une réussite !l’activité de Nathalie ressemble à celle que je vais créer mais plus pousser au niveau de la vidéo projection . il y a beaucoup de travail artisanal a faire chez soi création de diaporama ..
et vous vendez quoi ce qui est en rapport à l’art de la table ?
CORDIALEMENT

Excellent votre travail moi je travaille également comme vous les mariages mais la partie animation je suis disque jockey
je sonorise les mariage je mixe dans les bar a thèmes les discothèques et autre fêtes inauguration fêtes de quartier école etc voila
condoléances pour votre mari parti trop vite

j’ai lu l’interview qui m’a touché et je me suis reconnue un peu dedans. Ma situation personnelle est pratiquement la même. Je suis seule avec ma fille et j’ai lancé mon activité en télé-secrétariat il y a presque 6 mois.
Tous mes vœux de réussite et surtout de bonheur !!!

Superbe article et très grande créatrice de talent !
N’hésitez pas à faire appel à ses services.

Bonsoir
Belle interview et belle leçon de vie.

Par contre, une question plus technique, vu le prix de ce type de prestation, le plafond de l’auto entrepreneur n’est-il pas très vite atteint ?
Ou bien est-ce uniquement des factures de frais que vous faites, les prestations étant payées directement par les clients ?

C’est super !!! mais comment se passe l’affectation ou le choix du code APE et du n°SIRET Il doit également se poser le problème de la différence de chiffre d’affaire autorisé entre les deux activités (revente et prestation de service)Le prélèvement des charges est il le même dans ces deux configurations ?
Merci de m’éclaircir sur ces points importants
Que votre journée soit douce et bonne
Cordialement

bonjour, je vient de lire avec attention cette interview et je me suis reconnu immédiatement.
Car j’ai débuté de la même façon.
il est vrai qu’il y a beaucoup plus de possibilité qu’il y a quelques années, quand on est auto-entrepreneur.
et il faut bien souligner aussi, que sa liberté d’une de la peur de ne pas être reconnu comme professionnel et de pouvoir avec ce statut, d’être accepter partout.
Pour ma part j’ai commencer avec une étude de marché et c’est de la que je me suis lancé, voyant l’engouement des commerçants et des riverains.
Et je ne regrette rien, car beaucoup plus de portes se sont ouvertes à moi et je travaille même avec ma commune, sur des manifestations et autres, chose que je n’aurais pas pu faire auparavant car je n’étais pas, à leurs yeux, crédible ou pas assez professionnel sous le sens juridique.
Ayant une entreprise et étant reconnu professionnel, vraiment les personnes sont plus confiantes et se proposent de travailler plus facilement avec vous, vu votre statut.
J’encourage vivement les personnes a commencer de la sorte pour enfin élargir leurs champs d’action et être enfin admis partout.
il n’y a pas a dire, ça fait du bien de voir les portes s’ouvrir devant soi et non l’inverse.
Bonne journée, chris

Bravo Nathalie,
Ronan, pouvez vous répondre aux questions posées par jean paul le 23/01/12 à priori c’est un point qui interpelle beaucoup d’auto entrepreneurs..
Merci d’avance
cordialement

Merci pour cet interview. Bonne chance pour l’avenir;-))

moi quand j’ai commencer a sentir que le chômage allait être imminent pour moi je me suis lancer dans le bâtiment ( dépannage et installations électrique) je n’avais pas pris de cours de comptabilité parce que le statut d’autoentrepreneur était celui qui pour moi avait moins de contraintes comptables néanmoins comme l’indique la loi je tiens un registre d’achats et de recettes a jour( sans être comptable) comme cette dame courageuse moi aussi j’ai tout fait tout seul et ce n’était pas évident quand on sait que la crise actuel n’est pas très bon pour tout le monde et en tout cas un très grand bravo a Nathalie
cordialement

bonjour,pouvez vous me dire si j’ai bien compris le système de l’auto entreprise. Voila je suis salarié a temps plein et je déclare aux impôts 16000 euros. Je suis célibataire (donc je n’ais qu’une part) si je devient auto entrepreneur en plus de mon travail et que je me mets sous le régime de forfait libératoire en payant mes charges tous les trimestres,je ne devrais pas dépasser (25000 -16000)=9000 euros de chiffre d’affaire.mon auto entreprise serait principalement de la vente mais aussi avec de la pose donc je déclarerais mes 13% de charges sur les 9000 euros(9000×13%)=1170 euros. dessus il me restera donc(9000-1170)=7830 euros, sur ce il faudrait que j’achète un petit utilitaire à 4000 euros que je ne peut pas déduire de mon chiffre d’affaire pour les impôts donc (7830 -4000)=3830euros, sur ce comme c’est de la vente il faut que j’achète la marchandise avec une marge d’environ 50% ce qui serait très bien.donc (9000-2000 de main d’œuvre)=7000euros.7000 de CA, donc,(7000×50%)=3500 euros a cette somme il faut que j’otes le prix du petit utilitaire,donc,(3500+2000 de main d’œuvre -4000 du véhicule)=1500 euros de plus sur ma feuille d’imposition il faudra que je déclare les 25000 euros aux total,donc,un changement de tranche d’imposition d’où un impôt plus élevé d’environ 700 euros si j »ais bien compris,donc(1500-700)=800 euros et je ne parle pas non plus du petit outillage et de l’usure du véhicule .C’EST CELA LA MÉTHODE DE TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER MOINS !!!! S’IL VOUS PLAIT DITES MOI QUE JE ME SUIS TROMPE!!!! signe UN HOMME PERPLEXE…

Tous mes encouragements à Nathalie dans sa deuxième activité. je suis auto entrepreneur et fonctionnaire de l’éducation nationale. Je n’ai pas eu de difficulté pour avoir l’autorisation d’exercer mon activité secondaire qui est la confection d’objets en bois flotté. Car il faut savoir que les fonctionnaires ont besoins de l’autorisation annuelle du recteur pour s’enregistrer auto entrepreneur. J’espère que mon témoignage sera lu par des collègues qui ont du mal à prendre des décisions.
valoche08

Bonjour à toutes et à tous je voulais vous remercier chaleureusement de tous vos témoignages. Ca m’a vraiment beaucoup touché.
Les prestations sont payées directement par les clients, je fais juste l’intermédiaire ce qui me simplifie la comptabilité d’une part.
Au niveau de l’organisation évènementiel et la création ce sont bien deux choses distinctes.
Merci Cloé, Borfine, Sandrine, Sullivan, Michel et tous les autres…vraiment ! Je vous souhaite à toutes et à tous bonne chance ! [email protected]

Bonjour

moi aussi je me suis reconnue dans cette interview , voici quelques mois que j’ai opté pour l’auto entreprise. Je suis décoratrice évènementielle spécialisée dans le mariage . je met à profit et à dispositions des futurs époux ma longue expérience en loisirs créatifs mais sutout ma créativité et ma passion de la décoration pour leur proposer à des tarifs raisonnables (grace au statut d’auto entreprenneur)le décor de reve qu’ils souhaitent pour leur évènement et des créations personnelles.
Quelques mois de réflexion,un peu de recherhce pour connaitre le marché et surtout une réelle envie de partager ma passion, et je me suis lancée !
Quelques exemples de réalisations sur mon site : by-isalys.com

bonjour et félicitations pour votre engagement dans cette entreprise.je viens de lire votre interview et suis intéressé de travaillé dans l’évènementiel.Je suis propriétaire d’un lieu et aimerai le louer pour tout événement mariage etc…puis le je faire entant qu’auto entrepreneur et embaucher du personnel vacataire pour le service (serveur pour le repas)?comment faites vous?
Si quelqu’un pouvait me renseigner et m’aiguiller pour réaliser ce projet.
Je voudrais bien entendu éviter le régime normale avec trop de charge social (rsi 43%)
merci pour votre réponse

je cherche a créer 1e entreprise électricité je cherche des idées comment me lancer dans le domaine et comment avoir des marchés merci pour votre aide en me proposant des idées pour démarrer Aelectric
merci encore

Merci pour cette petite info. C’est un exemple de parcours exemplaire pour quelqu’un qui avait déjà pas mal de compétences qui lui ont permis d’avancer toute seule.

Ce statut d’auto entrepreneur étant en perpétuelle évolution je pense qu’il ne faut pas hésiter à se faire aider en fonction de son projet et de son état d’avancement.

Je vous conseille les boutiques de gestion comme le BGE par lequel je suis passée. Cela permet de tester son projet et de se confronter aux réalités économiques.

Bon courage à tout le monde.

BOnjour,

Je suis débutante et je souhaiterai également me lancer .
Et il possible de voir une personne pour se renseigner ?

Bonjour
bravo à vous
on s est lancé pour la même raison ;-)
j’avais quelques questions, mais je sais pas si c’est possible de s’échanger nos emails?
à bientot

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)