← Partagez cette page

Business Intelligence : Quel type de prestataire choisir pour quelle catégorie de projet ?

Par:
Catégorie(s): Conseils pour Entrepreneur

Qui choisir parmi les différents acteurs (SSII vs Freelances ? Acteurs généralistes vs spécialistes ? Intégrateurs mono-outil ou pas ?) ? Selon quels critères ? Proposition d’approche et de méthodologie…

A l’heure où les projets décisionnels -au sens large, nous voulons parler ici à la fois des besoins en régie ou au forfait, à la fois de ce qui touche à la Business Intelligence « classique », au Corporate Performance Management, aux problématiques Big Data, au Dashboarding et à la Datavisualisation – se multiplient, portés non seulement par une offre « produit » qui a mûri mais également par des besoins d’industrialisation du pilotage de plus en plus forts… et dans un contexte d’offre complexe et pléthorique à la fois en termes d’outils et de prestataires,se pose une question, récurrente et cruciale : quel prestataire choisir et selon quels critères ?

Afin de sérier les problèmes, nous partirons ici du principe que l’outil lui-même a déjà été sélectionné. Plutôt que d’apporter une réponse générale, le parti pris sera de catégoriser les projets / besoins décisionnels selon une typologie pertinente, de regrouper les prestataires potentiels par « familles », puis de croiser ces familles avec les différentes catégories de projets.

Afin d’établir une catégorisation des projets, commençons tout d’abord par lister l’ensemble des éléments qui permettent de les qualifier :

  • Quelle est la nature de la prestation recherchée : Mise en place from scratch de type « forfait » ? Renfort de type « régie » ? Maintenance récurrente de type « TMA » ?
  • Quel est le type de produit mis en œuvre : s’agit-il d’un produit de BI « classique » (Business Objects ou Cognos BI par exemple) ? S’agit-il d’un produit de Corporate Performance Management (élaboration budgétaire / simulation) faisant appel à des compétences non seulement techniques mais également financières ? S’agit-il s’un projet Big Data faisant appel à des compétences techniques fortes et spécifiques ?
  • Quelle est la taille du projet => la taille critique minimale de l’équipe (backup inclus) du prestataire sur cette technologie décisionnelle ?
  • Quelle est la disponibilité des intervenants internes => quelle sera l’autonomie demandée au prestataire ?
  • S’agit-il d’un projet international ?
  • L’expression de besoin est-elle déjà précise ou le prestataire doit-il avoir une valeur ajoutée sur cette phase ?
  • La prestation exige-t-elle la maîtrise d’un outil ou de plusieurs ?

On le voit (et cette liste n’est sans doute pas totalement exhaustive…), les drivers sont nombreux. Et hétérogènes. Comment les regrouper, afin d’aboutir à une catégorisation simple, tout en restant pertinent ?

Nous proposons une catégorisation des projets décisionnels selon trois « familles de critères » :

  • La taille du projet, fonction :
    • Du nombre d’utilisateurs
    • Du volume de travaux à fournir
  • La complexité fonctionnelle, fonction :
    • De la nature du produit mis en œuvre (du plus complexe : outils de simulation et élaboration budgétaire, au moins complexe : outils de reporting « de masse ») – De la complexité du besoin métier
    • De la maturité de l’expression du besoin (Sait-on exactement ce que l’on veut « mettre » dans l’outil ?)
  • La complexité technique, fonction :
    • Du nombre de produits mis en œuvre
    • De leur type (Projet requérant uniquement du paramétrage versus du développement spécifique ? Outil récent ou « éprouvé » ?)
    • De l’existence de problématiques techniques spécifiques (ex. : problématiques de forte volumétrie dans un contexte de besoins de performance élevés)

Une fois la catégorisation du projet décisionnel effectuée, comment s’en servir pour déterminer le type de prestataire pertinent ? Comment choisir entre un cabinet de conseil « outillé » et une SSII ? Dois-je m’adresser à une SSII spécialiste de taille potentiellement réduite ou à une SSII généraliste ?

Nous avons regroupé les différents prestataires possibles en les catégorisant en trois « familles » :

1) « Boutiques » décisionnelles :

Avantages :

  • Maîtrise à la fois des problématiques techniques et fonctionnelles
  • Capacité à intervenir sur des projets à fort contenu métier, dont la maturité d’expression du besoin est encore faible. En étant force de proposition

Inconvénients :

  • Taille limitant souvent l’intervention à des projets nationaux ou départementaux.

2) Cabinets de conseil en management internationaux :

Avantages :

  • Capacité à intervenir sur des projets de taille significative à très significative
  • Forte expertise « métier »
  • Expertise dans la gestion de projets complexes

Inconvénients :

  • Expertise technique encore limitée
  • Coût

3) SSII de taille significative, dotées d’une forte compétence décisionnelle :

Avantages :

  • Capacité à intervenir de façon massive sur des projets lourds techniquement

Inconvénients :

  • Faible expertise fonctionnelle (équipes essentiellement composées d’experts technique), limitant leur intervention à des projets purement techniques, mûrs en termes de besoin métier

Ce regroupement étant effectué, nous proposons le croisement suivant entre les différentes familles de prestataires et les différentes catégories de projets.

Une fois un projet « qualifié » selon sa taille, sa complexité technique et sa complexité fonctionnelle, cette grille d’analyse permettra une orientation que nous pensons pertinente vers une « famille » de prestataires.

S’ensuivra une étape de sélection du meilleure prestataire parmi cette famille. Nous recommandons fortement, lors de cette étape, d’échanger avec des « pairs » (alter-ego au sein d’autres sociétés) ayant déjà mené le même type de projet. Nous recommandons également un examen attentif des références des prestataires sur le même type de projet, en vérifiant que les collaborateurs étant intervenus sur ces références sont également prévus dans l’équipe proposée. Nous avons regroupé nos recommandations à ce sujet au sein de l’article « Sélectionner la SSII adéquate ».

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de https://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)