← Partagez cette page

Auto-entrepreneur international : conseils pour approcher le marché latino-américain

Par:
Catégorie(s): Développement de l'activité, Retours d'expérience

En tant qu’auto entrepreneur ou autre créateur d’entreprise, si vous voulez prospecter sur le marché latino américain vous trouverez ici des conseils précieux. Mais si vous ciblez un tout autre marché, ces conseils pratiques vous ouvriront aussi les yeux sur différentes idées à suivre pour convaincre vos futurs clients ! Je vous invite donc à prendre le temps de lire cet article rédigé par un invité du site et expert dans son domaine.

 

Approcher un marché spécifique via les réseaux sociaux sur Internet :

La communication via les réseaux sociaux ne consiste pas seulement en la mise à jour du profil de l’entreprise sur une plateforme sociale, surtout dans le cas d’une société qui déploie ses initiatives commerciales sur plusieurs marchés. Lorsque l’on doit communiquer avec des prospects représentant plusieurs cultures, on doit s’assurer de bien connaître leurs particularités culturelles avant d’engager la communication. Sans une connaissance approfondie de la culture cible, vous risquez d’altérer le sens de votre message.

En effectuant l’analyse rigoureuse d’un pays cible, on découvre parfois que certaines plateformes d’interaction sociale, comme Facebook ou Twitter, ne sont pas forcément appréciées par tout le monde. Par exemple, si l’on veut exploiter le potentiel important du Web de l’Amérique Latine, il est bon de savoir que le réseau social le plus populaire dans cette région est Orkut. Cette plateforme est très utilisée, surtout au Brésil, où elle est la plateforme favorite de 8 internautes sur 10.

Devenir Auto Entrepreneur à l' International

Pourquoi l’Amérique Latine est-elle un environnement favorable au développement d’une entreprise ?

Pour les entreprises ayant la possibilité de se développer en dehors des marchés traditionnels d’Europe ou d’Amérique du Nord, les pays émergeants d’Amérique Latine présentent des potentiels favorables pour les entreprises à la recherche de nouveaux prospects. Les résultats de diverses études mettent en avant les chiffres de l’environnement économique en plein essor de l’Amérique Latine. Selon l’étude de TNS Market Intelligence, les entreprises étrangères ont déjà investi plus de 5 milliards de dollars pour prendre place ou renforcer leur position sur le marché latino-américain. Une autre source, les spécialistes en économie mondiale du Terry College of Business de l’Universitéde Géorgie, prédit des perspectives positives pour ce marché en plein essor. Après analyse, on a estimé une hausse de 10 % du ROI (retour sur investissement) et une valeur totale fournie de 1 400 milliards de dollars en 2013 pour le marché latino-américain.

Comment aborder les clients potentiels ?

Au vu de ces chiffres, il va sans dire qu’une démarche de développement de l’entreprise en Amérique latine représente une option aussi viable pour de grandes entreprises multinationales que pour des PME. Toutefois, même si les conditions économiques sont favorables, il n’est pas si facile de toucher les prospects, surtout si l’on ne réfléchit pas dés le début à une stratégie de marketing et communication adaptée aux particularités culturelles de nos prospects latino-américains.

Conseils Auto Entrepreneur sur un marché étranger

L’élément central de la stratégie de communication semble être la langue, mais la traduction littérale seule du message dans la langue des prospects n’assure pas une bonne réception du sens du message. Il est donc recommandé de faire appel au processus de transcréation, qui assure le transfert exact du sens de la langue source vers la langue cible en l’adaptant aux particularités culturelles du public ciblé. Les prospects latino-américains sont de plus en plus attachés à leurs valeurs culturelles et ont appris à les respecter d’avantage. Pour toucher efficacement ce public, les spécialistes en communication doivent prendre en compte le fait que le message ne réside pas seulement dans les mots, mais qu’il doit refléter et suggérer des sentiments, des valeurs et exprimer des idées pertinentes pour attirer l’attention et provoquer des réactions.  Pour illustrer, on peut penser aux pubs d’une marque très populaire, comme Coca-Cola et laisser de côté, pour un moment le message textuel présenté. On peut observer clairement les valeurs présentes dans les pubs, valeurs universelles qui s’emmènent vers l’harmonie dans la famille, le bien être collectif ou bien l’aventure. Ces valeurs sont exprimées autour du produit qui suggère la possibilité d’apporter premièrement les bénéfices de bien-être. La qualité de boisson est mise dans le second plan. Cette technique est très utilisée pour donner une valeur ajoutée au produit et pour transformer son utilisation dans une expérience unique.

 

 

 

Le modèle marketing anglophone contre le modèle latino-américain :

Les Latino-américains sont l’un des groupes culturels les plus fidèles à une marque. Si on parle leur « langue » et si on réussit à les convaincre, près de 70 % de nos prospects deviendront des clients réguliers. Pour communiquer efficacement avec eux, il est nécessaire de connaître leur profil, qui est vraiment différent de celui des anglophones. En tant qu’Européens, nous sommes plus habitués au modèle marketing anglophone centré sur l’individu qui pense que le bonheur peut être acheté et qui manifeste un fort attachement à la propriété. Le markéteur rédige d’abord son plan des prospects en adoptant une approche anticipant la pensée analytique du prospect effectuant un achat, et ce n’est qu’après qu’il réalise une étude détaillée du marché. Le consommateur ne passe pas à l’action en se basant sur ses sentiments.

À l’inverse, le prospect latino-américain est centré sur sa communauté, sa spécificité culturelle, ses traditions, et est plus religieux, plus émotif et plus romantique. Pour passer à l’action et faire un achat, le prospect latino-américain fait confiance aux membres de sa communauté et aux témoignages de ceux qui ont déjà utilisé un certain produit ou service.

L’un des canaux les plus efficaces pour toucher la cible est la radio, qui est fortement appréciée. Toutefois, Internet reste l’environnement le plus favorable pour se faire connaitre. Avec plus de 204 millions d’internautes actifs sur les réseaux sociaux, vous ne risquez pas de manquer de public.

Comme vous aurez pu le comprendre à travers les conseils prodigués dans cet article pour approcher des clients en Amérique latine, un auto entrepreneur ou autre créateur d’entreprise doit bien réfléchir à la meilleure manière de communiquer auprès du marché spécifique  vers lequel il souhaite vendre ses produits ou proposer des services. La simple traduction (pour un auto entrepreneur international) ne permet pas systématiquement de convaincre ses prospects et de fidéliser ses clients.Même à l’échelle locale, il faut trouver les spécificités culturelles qui font vibrer les consommateurs et les mots, les images et sons qui suscitent l’émotion et/ou l’envie de ses clients et les motivent à vous être fidèle.

 

Sur l’auteur de cet article : Dan Aldulescu, chargé marketing dans l’agence de traduction Lingo24. Fondée en Écosse en 2001, Lingo24 compte aujourd’hui 160 employés et offre ses services en régime 24 heures sur 24 pour des clients de plus de 60 pays.

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de https://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)