← Partagez cette page

Un agent commercial pour trouver des clients et des missions ?

Par:
Catégorie(s): Développement de l'activité, Ressources et Sites

Est-il envisageable de recruter un apporteur d’affaires ou un agent commercial pour qu’il trouve des clients ou des missions pour vous ? Trouver des clients ou des missions est une vraie problématique pour un indépendant, un entrepreneur individuel ou un auto entrepreneur, que ce soit au moment de la création de son entreprise ou même plus tard lorsqu’on travaille déjà sur des missions !

Au démarrage de son activité, il faut se faire connaitre ce qui prend du temps ou coûte de l’argent pour faire de la publicité (ce qu’on ne prévoit pas toujours dans son budget). Le manque de références est aussi un frein pour donner confiance aux prospects qu’on démarche et qui peuvent dans ce cas préférer se tourner vers des concurrents déjà établis sur le même secteur géographique ou le même marché.

Mais le lancement de son entreprise n’est pas le seul moment difficile en terme de développement commercial pour un entrepreneur indépendant : en effet, trouver des clients est un passage obligé pour renouveler ses missions car vous ne pourrez pas toujours compter sur vos clients existants qui ne vous feront peut-être travailler que de manière ponctuelle, ou qui peuvent même décider de partir à la concurrence par mécontentement ou simplement pour tester un autre prestataire…

Autre point important à prendre en compte : il est préférable d’avoir plusieurs clients et de ne pas tout miser sur 1 ou 2 gros clients car du jour au lendemain, c’est une très grosse partie de votre chiffre d’affaires qui disparait si vous perdez l’un de vos gros clients !

Le problème est que faire de la prospection commerciale est un véritable travail à temps plein, temps pendant lequel vous ne pouvez pas faire de missions à facturer si vous faites tout par vous même ! Bref, c’est un cercle vicieux pour beaucoup d’entrepreneurs travaillant en solo !

La première solution pour trouver des clients est de vous faire connaitre sur des sites dédiés (petites annonces pro, sites de mise en relations entre profesionnels et particuliers, places de marchés virtuelle, etc…). Sur ces même site vous pouvez vous rendre visible et vous faire connaitre, mais aussi parcourir les offres de missions pour prospecter directement depuis chez vous quand vous avez un instant de libre ! N’hésitez pas car la plupart de ces sites sont gratuits et ils « travaillent » pour vous quand vous dormez ou travaillez grâce la description de vos prestations que vous aurez pris soin de remplir !

L’autre solution est de recruter un commercial ou apporteur d’affaires, mais souvent on craint le coût de ce type de prestations et on pense qu’elles ne sont pas à la portée de nos moyens financiers quand on travaille en solo en indépendant ou auto entrepreneur ! Ce serait peut-être vrai si vous deviez embaucher un commercial sous un contrat de travail traditionel, ou si cet apporteur d’affaires vous facturait des frais fixes de prestation. Mais saviez vous que bon nombre de ces agents commerciaux sont eux-même des indépendants qui prennent une commission lorsqu’ils vous ont trouvé un client ou une mission précise ?

Si effectivement un agent commercial vous propose de ne vous facturer qu’une commission lorsqu’ils vous apporte des missions, c’est une belle opportunité de collaboration, mais assurez vos arrières pour ne pas avoir de mauvaises surprises :

  • Etablissez clairement et officiellement le contrat qui vous lie avec cet apporteur d’affaires ! Ne laissez pas la place au doute comme ce serait le cas avec un simple accord verbal !
  • Quelles sont les conditions de facturations de la prestation commerciale : à l’apport d’un client (attention, vous apporter un client ne signifie pas obligatoirement avoir de missions) ou lorsque la prestation a été finalisée, facturée et payée par le client final ?
  • Cet agent commercial va-t-il vous apporter des clients (notion très vague sur la valeur ajoutée qu’il vous apporte réellement car vous pouvez encore avoir du travail commercial à faire pour convaincre ces clients de vous passer commande) ou va-t-il vous apporter de vrais projets, de véritables missions clés en main que vous n’aurez plus qu’à faire et à facturer ?
  • Définissez clairement les limites du champ d’action de l’apporteur d’affaires ( produits ou gamme de produits, territoire géographique, prospects, etc) .
  • Ce commercial va-t-il tout facturer au client et vous rétribuer une fois sa marge commerciale ou sa commission prise au passage ou allez-vous tout facturer au client, puis payer sa marge au commercial ? Attention en auto-entrepreneur vous devrez déclarer l’intégralité de ce que vous facturez sans aucune déduction pour frais réels : cela signifie que si vous facturez tout, puis payez votre commercial, vous allez payer des cotisations sociales et des impôts sur l’intégralité du chiffre d’affaires, y-compris la marge commerciale : En auto-entrepreneur il est donc préférable que ce soit votre apporteur d’affaires qui facture tout, puis vous paie uniquement le montant de votre prestation une fois sa marge déduite… ainsi vous ne lui aurez facturé que ce qui vous revient réellement.
  • Quel est le montant de la marge commercial ou de la commission qu’il vous facturera (en HT ou TTC, sachant qu’un auto entrepreneur paie la TVA mais ne la facture pas…)
  • Attention à bien lire le contrat liant votre entreprise à l’apporteur d’affaires, car seul ce contrat fera foi en cas d’un quelconque désaccord ! Assurez vous que la juridiction compétente soit également bien mentionnée dans le contrat !
  • Les commissions sont souven de l’ordre de 2 à 5% des contrats signés, mais cela peut varier en fonction du marché… c’est à vous de voir ce qui est acceptable ou non dans votre domaine d’activité. Ne soyez pas trop radin car plus la marge sera intéressante pour votre commercial, plus il sera motivé à vous trouver des missions ou des clients… mais attention aussi à bien faire le tri et à guider le commercial en lui expliquant le type de mission qui ne vous intéresse pas ou qui au contraire vous intéressent ! Affiner ses connaissances dans votre domaine pour qu’il soit plus précis dans le ciblage des prospects.
  • Attenion à vous laisser la possibilité contractuelle de refuser certaines affaires ou certains clients : car si votre commercial ne vous rapporte que des petites missions compliquées et peu rentables, vous allez y perdre votre énergie et peut-être même de l’argent ! Atttention aussi à limiter le nombre de missions que vous êtes en mesure de réaliser car s’il conclut pour vous pleins de projets sur une période courte, vous ne pourrez pas honorer vos engagements !
  • Attention car certains domaines d’activités sont eux régis par des lois et dans ce cas un apporteur d’affaires ne peut prétendre à une mise en relation (c’est par exemple le cas en immobilier, assurance, bourse, … )
Dernier point d’attention à avoir concernant la différence entre l’apporteur d’affaire et l’agent commercial  :
  • l’agent commercial est mandaté pour accomplir des actes commerciaux et juridiques, tandis que l’apporteur d’affaire n’est qu’un entremettant.
  • le statut d’agent commercial est protégé par la loi contrairement à l’apporteur d’affaire.

 

Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup de points à vérifier pour faire de votre partenariat avec un commercial ou un apporteur d’affaires un véritable succès. Mais ne vous laissez pas décourager par ces contraintes juridiques et contractuelles car elles sont la clé d’une entente fructueuse pour votre business ! Et rappelez-vous qu’un support commercial comme celui-ci pour trouver des clients ou des missions vous donnera plus de temps facturable pour vous même et plus d’opportunités pour développer votre entreprise !

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de https://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Merci pour cet article ! Auriez des conseils pour trouver ces précieux indépendants ? Car malheureusement, â par des sites payants de mise en relation je n’ai pas trouvé grand chose…

Merci pour cet article, mais comme FolKen avez vous des pistes pour trouver des apporteurs d’affaires, des commerciaux ?

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)