← Partagez cette page

Un député veut fournir aux artisans les mêmes conditions qu’aux autoentrepreneurs

Par:
Catégorie(s): Actualités, Lois Réglementation Législation

Pour une fois, un député propose une idée à contre-courant de ce que fait le gouvernement… et c’est pourtant la logique même qui devrait satisfaire tout le monde : fournir aux artisans les mêmes conditions qu’aux auto-entrepreneurs. Pourquoi vouloir diviser et mettre dos à dos des petits entrepreneurs au lieu de simplifier les démarches administratives et proposer un modèle commun de déclaration de charges ?

jean-pierre-gorges

Le député UMP Jean-Pierre Gorges s’explique en ces termes :

Au lieu de critiquer ce statut qui a montré son efficacité, je propose de donner les mêmes avantages aux artisans !

Jean-Pierre Gorges, député d’Eure-et-Loir et maire de Chartres, a donc déposé une proposition de loi à l’Assemblée et dont l’objectif est simple et clair comme de l’eau de roche : proposer aux artisans et aux patrons de TPE les mêmes conditions que celles dont bénéficient les autoentrepreneurs. Son idée est de transformer la phase d’expérimentation qu’à été l’auto-entrepreneur en une formule à généraliser

Lorsque le journal Le Figaro l’interroge sur le coût d’une telle mesure, Jean-Pierre Gorges répond :

En économie, il faut lâcher d’une main pour gagner de l’autre. Élargir le statut d’autoentrepreneur aux artisans permettrait à cette profession de mieux exister, de générer de la valeur ajoutée et donc de la croissance. Les artisans sont étranglés, ils ont largement besoin de cette mesure.

Voilà donc une proposition qui va dans le bon sens pour l’ensemble des TPE et qui a le mérite de réunir plutôt que de chercher à diviser comme semble vouloir le faire certaines propositions de réforme…

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de http://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

c’est bien, sauf que sur le plan fournitures pour certains, le chiffre est énorme et si l’artisan ne peut pas déduire ses fournitures, ça va coincer, et la TVA…!!!
moi je pense que certaines mesures sont à appliquer mais pas toutes, celle concernant les cotisations serait déjà une très bonne chose.
pour info je suis AE et mon mari Artisan donc je sais de quoi je parle

Cela existe déjà, puisque c’est mon cas. Je suis artisan et même si à la Chambre des Métiers, ils avaient voulu nier son existence, j’ai pu basculer sur le régime microsocial dés janvier 2011(qui équivaut au régime de l’AE), ce qui me permet de ne payer mes charges qu’en fonction de mon CA. C’est notre seul souci, à nous les artisans : les charges. Mon CA étant bien inférieur à 32000 €, je préfère ce régime social, bien plus avantageux. Ce sont les mêmes conditions que la micro entreprise mais avec les conditions de l’AE. Parfait !

ce n’est pas une nouvelle idée, Nicolas Sarkozy en avait déjà parlé lors d’un débat tv durant la dernière campagne présidentielle.

bien entendu les règles pourraient être légèrement différentes du fait des achats et autres dépenses sans parler de la tva, mais tout en gardant l’idée de fond du système cela permettrait aux TPE et artisans de connaitre le montant de leurs charges avant tout travaux et non avoir les mauvaises surprises du RSI un an voir deux ans voir trois ans…. après.

Moi je suis pour un statut de type auto-entrepreneur avec :
– 0 paperasses
– charges = 20% du CA, déclaré sur le net
– CA max = 100 000 €

Ya pas plus simple et attractif.

Bravo monsieur le député !
Enfin quelqu’un qui a la tête sur les épaules !

Ha bravo je suis tous juste entrain de me enregistrer en auto entrepreneur et je suis deja pommer sur les démarche a suivre pour un début de lancements ho lala bien il a du boulot

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)