← Partagez cette page

Quand Rue89 nous présente un autoentrepreneur VTC à 5600€ par mois

Par:
Catégorie(s): Actualités, Métiers & Activités

Cette semaine le média Rue89 nous offre une interview d’un prétendu autoentrepreneur qui serait VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) et concurrencerait allègrement les taxis, grâce à ses « Revenus bruts : 5 600 euros en moyenne par mois ». On est en pleine actualité bouillante puisque le discours des taxis qui se font bien entendre ces derniers temps est précisément axé sur la prétendue « concurrence déloyale » des chauffeurs en VTC.

Mais il y a clairement un problème dans les chiffres annoncés !!!

Dès le titre et la première phrase on nous dit que ce chauffeur de VTC autoentrepreneur ferait 3.460 € par mois… mais en creusant un peu plus dans l’article, c’est même pire que cela : on découvre que son revenu brut (donc son chiffre d’affaires avec ce régime) serait de 5600 € par mois en moyenne…

mensonge-presse

Un calcul simple nous montre que 12 x 5.600€ mensuels moyens donnerait 67.200 € de chiffre d’affaires.

  • Rue89 et la journaliste Anaïs Lauvergeon (responsable de cette interview) ne sont sans doute pas sans savoir que le régime de l’autoentrepreneur est plafonné à un chiffre d’affaires annuel de 32.600 € (pour 2013) ?
  • Faut-il également rappeler qu’on sort automatiquement du régime d’autoentrepreneur lorsqu’on dépasse ce plafond ?
  • De qui provient l’information erronée dans cette histoire ? Du prétendu VTC interviewé qui indique avoir un revenu nettement plus important que la réalité et un train de vie qui va avec ? à moins qu’il ne soit pas du tout autoentrepreneur et ait un autre statut pour gérer son entreprise ?
  • Est-ce un chauffeur de taxi qui cherche à discréditer les autoentrepreneurs (quoi, encore ce satané argument de la concurrence déloyale ?) ?
  • A moins que cette interview ne soit une pure fiction pour illustrer l’actualité ? (auquel cas il faudrait l’indiquer dans ce journal…)

Quoi qu’il en soit, un journaliste se doit d’avoir un esprit critique… et là visiblement on nous présente une (soi disant) interview sans mettre en doute les chiffres avancés… et c’est dommageable pour les lecteurs !

Est-ce que l’objectif est de mettre le feu aux poudres en opposant taxis et chauffeurs VTC en autoentrepreneur ? …

Maintenant que l’erreur est identifiée, espérons que Rue89 et sa journaliste corrigent le tir… au minimum en mettant en doute les propos et les chiffres avancés !

 

L’article en question :

http://rue89.nouvelobs.com/2014/02/20/pierre-chauffeur-vtc-a-paris-3-460-euros-mois-monde-requins-250117

 

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de http://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Sinon il est aussi dit dans l’article que ce chauffeur estime atteindre le chiffre d’affaire maximum de ce statut d’ici quelques mois… Et changer de statut une fois qu’il sera atteint…. Voilà voilà

Vous avez bien fait de remettre les choses en place
On peut,en effet, affirmer n’importe quoi sur internet (et ailleurs, tous les jours dans les médias)sans que personne ne vérifie les dires. Mentez mentez il en resterera toujours quelques choses !
Si Rue89 présente ce « fameux » reportage ce n’est pas sans raison.Ce n’est ni plus ni moins que de dévaloriser(indirectement l’autoentreprise)en en donnant une fausse image.Ils ne parlent pas des milliers de personnes qui sont sortis du chomage avec cette formule simplifiée de création d’entreprise qui peut etre un tremplin pour une forme plus élaborrée d’entreprise (type SARL par exemple )

C’est abominable ce qu’ils osent dire !
Honte de rien en plus….
Ils veulent supprimer ce statut, alors que la France se meure de chômeurs et de lourdeurs administratives. Ils feraient mieux de revendiquer l’égalité par le haut, au lieu de vouloir niveler par le bas, voir d’éliminer un statut.
Bref je prêche des convaincus, je ne vais donc pas en faire une tartine, mais j’ai mal de lire ce genre de mensonge dans une presse soit disant impartiale !
PS : je partage l’avis de SERVET à 100%
Debout les poussins ! Kenavo

En plus, le statut d’Auto-Entrepreneur est inadapté à un chauffeur : on ne peut déduire ses frais ! Alors qu’une voiture, avec l’achat, l’assurance, l’essence, les réparations … il y en a des frais ! Les chauffeurs de taxi en savent quelque chose !
Et le chiffre annoncé par le chauffeur ou la journaliste me paraît fantaisiste … à moins qu’il ne s’agisse d’un chauffeur de voiture de luxe ! Sinon, la course doit être à un prix raisonnable, et les journées n’ont que 24 heures … Alors, comment peut-il atteindre ce chiffre ?

Merci pour cette rectification qui pourrait être la dénonciation d’une mystification de plus. Ambiance ukrainienne à venir?

Bonjour à tous, je n’interviens que très rarement MAIS LA.
ils pleurent pour quoi ces chauffeurs de taxis??
– Un prix de licence trop cher alors que pour un VTC cela coute que quelques euro? La licence de taxis est gratuite en préfecture comme pour les VTC si maintenant ils font un bisness entre eux et qu’ils se font arnaquer c’est leurs problèmes !!
– De la concurrence déloyale des VTC, les VTC existent depuis des années et des années (dans mes souvenirs au moins, je dit bien au moins depuis plus d’une trentaine d’années)il est vrai que cela s’appelé non pas VTC mais PETITE REMISE !!! et bien sur les 3/4 des licences étaient en la possession des taxis. Juste un petit rappel de la définition de Concurrence déloyale
La concurrence déloyale désigne la mise en œuvre de pratiques commerciales abusives de la part d’une entreprise à l’égard de l’un de ses concurrents.
Pour qualifier une pratique de concurrence déloyale, il faut qu’il y ait une faute, un préjudice et un lien de cause à effet.
Les cas les plus fréquents de concurrence déloyale sont le dénigrement, le parasitisme commercial, la désorganisation par débauchage, la publicité comparative non-conforme, etc.
ET POUR UN BON FINAL !!!
En réalité la seul chose qui dérange nos chers chauffeurs de taxis c’est que l’on vienne manger dans leur gâteau Mais par contre que eux le face ou l’aient fait cela ne les dérange pas le moins du monde (petite piqure de rappel) il y a quelques années de cela quand ces gentils chauffeurs de taxis sont allé à la sécurité social pour proposer de transporter les malades assis à un tarif bien inferieur que celui des ambulanciers qui transportaient ces malades dans des véhicules qui s’appelé VSL (Véhicule Sanitaire Légère)et donc pas ce fait on pris une grosse part de travail au Ambulancier éliminant énormément d’emplois et d’embauches et donc sont devenu concurrent.
Et je ne vous parle pas quand des compagnies de transports Low Cost on voulu s’installée, le bordel qu’ils ont mis!!
Alors après tout ça on t’ils vraiment le droit de la ramener ??
Merci de votre attention.
Cordialement

Cela est possible de rester autoentrepreuneurs je vous donne l’astuce vous ouvrez un compte au Maroc ou Algérie ou Tunisie vu que le leader est au Îles Bermudes paradis fiscal il n’y a pas de trace et vous n’êtes pas embêtez par le fisc français et surtout vous ne dépassez jamais le cap de 32000€ pour un autoentrepreuneur ceci est une source sur voilà comment les taxis se font ent »uber »

Comment ça Jérémy ouvrir un compte en Tunisie? j’ai pas compris, si je suis autoentrepreneur ici comment je peux l’associé à un compte en Tunisie?

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)