← Partagez cette page

Les étapes indispensables pour un bon business plan infaillible !

Par:
Catégorie(s): Conseils pour Entrepreneur

Écrire un business plan, une tâche harassante et longue que beaucoup d’entrepreneurs rechignent à faire !

Pour certains, c’est une corvée inutile, pour  d’autres, cela permet de voir la viabilité d’un projet et de convaincre investisseurs et banquiers de vous suivre dans cette aventure palpitante !

Le business plan n’est pas à prendre à la légère, et donc il est primordial de bien le préparer et le rédiger. C’est pour cela que je vous propose les étapes à suivre pour avoir un plan d’affaires qui convaincra banquiers et investisseurs de vous prêter les fonds nécessaires à votre lancement. Lisez la suite pour découvrir ces étapes !

Avant de commencer, il convient de se demander ce qu’est un business plan et à quoi il sert !

etapes pour business plan

Le business plan, c’est quoi ?

Le business plan ou plan d’affaires est un document qui retrace les grandes lignes de votre projet. Vous y détaillez toutes les composantes de celui-ci. C’est une véritable feuille de route de toutes les actions qui vont être mise en place pour obtenir la réussite du projet.

 

Le 3 objectifs du business plan

Pour beaucoup, écrire un business plan est une perte de temps mais il a 3 objectifs primordiaux :

  1. Rassurer : le banquier sur la viabilité du projet et votre capacité de remboursement
  2. Mettre en valeur : prouvez que votre offre est unique, innovante et que vous apportez de la valeur ajoutée aux clients
  3. Convaincre : les investisseurs d’investir dans votre projet et de vous faire confiance

L’executive summary

L’executive summary (« résumé pour les dirigeants ») est la partie primordiale du plan d’affaires ! C’est celle que tout le monde va lire et qui va donner envie ou non de continuer la lecture ! C’est comme une bande annonce d’un film. Cette partie est donc à soigner très particulièrement.

Bien que l’executive summary se place en premiers lieux dans le business plan, on le rédige à la fin ! Il va reprendre très sommairement les étapes du plan d’affaires. Il faut donc avoir rédigé les différentes parties pour savoir de quoi on parle !

L’executive summary ne doit pas faire plus d’une page ! Comme son nom l’indique, c’est un résumé, il ne faut donc rien développer mais mettre l’eau à la bouche à ceux qui vont le lire !

Dans cette partie, on y parle du problème que vous avez remarqué et la solution que vous voulez apporter pour le résoudre. Ce qui va vous différencier de la concurrence. Comment vous aller générer de l’argent. Les résultats espérés et les besoins de financements que vous avez besoin pour y parvenir.

 

Les différentes étapes du business plan

1) Présentation du projet :

  • Qui êtes vous ? (votre histoire, situation actuelle, expérience…)
  • L’origine de l’idée et du projet (l’opportunité que vous avez décelée)
  • Vos objectifs, buts
  • Seul ou avec associés (si associés, compétences, points forts, expériences, CV…)
  • Vos motivations

2) Le MARCHÉ

Que vous ayez une expérience passée dans le domaine choisi pour la création ou reprise d’entreprise ou que c’est un projet tout nouveau pour vous, vous devez réaliser un travail de recherche approfondie pour mieux connaitre le marché sur lequel vous allez évoluer. C’est l’étude de marché.

  • Marché visé, segmentation (opportunités, menaces, forces, faiblesses : la méthode FFOM)
  • Marché de niche ou très concurrentiel (oligopolistique, monopolistique…)
  • Clientèle potentielle, zone de chalandise
  • Localisation géographique (stratégie de localisation)
  • Évolution (tendances du marché ciblé)
  • Barrière à l’entrée
  • Concurrence (poids des concurrents, parts de marché, taille, chiffre d’affaires…)
  • Positionnement par rapport aux concurrents
  • Part de marché estimée
  • La demande
  • L’environnement (Méthode PESTEL: politique, économique, socio-culturel, technologique, écologique, législatif)

 

Petit conseil : Faites un questionnaire (sondage qui reprendre les principes de votre projet) et aller interroger les personnes pour savoir si elles sont susceptibles d’être intéressées et d’acheter votre produit ou service.

Interrogez des professionnels pour avoir leur avis.

 

3) Les produits et services :

  • Description du ou des produits et services
  • Avantages concurrentiels
  • Fabrication : conception et développement des produits
  • Propriété industrielle : brevet, marque, licence
  • Étendue géographique de la couverture
  • Clientèle potentielle
  • Coût direct de production
  • Prix

 

4) La présentation de l’entreprise :

  • Raison sociale
  • Secteur d’activité
  • Forme juridique
  • Capital social
  • Buts, objectifs
  • L’équipe, force de vente (si tel est le cas !)

 

5) La stratégie mise en place :

Le marketing mix (les 4 P) et le business model (comment vous allez générer de l’argent, du flux)

  • Produit: qualité, caractéristiques et options, marque
    conditionnement, service après-vente, garantie…
  • Prix: stratégie de pénétration, d’écrémage, d’alignement. Tarif
    remise, rabais, conditions de paiement, conditions de crédit
  • Distribution (Place): distribution sélective, intensive… canaux de distribution, points de vente, zones de chalandise, stocks et entrepôts
    assortiment, moyens de transport…
  • Communication (Promotion): prospection, flyers, communiqués de presse, publicité, promotion des ventes, force de vente, marketing direct, relations publiques…

L’image de marque de l’entreprise, son positionnement.

 

6) Le plan d’actions:

Il va permettre de voir vos capacités à transformer une idée en une véritable entreprise pérenne ! Il va décrire toutes les actions à mettre en place pour transformer l’idée de votre projet en entreprise rentable.

Le plan d’actions doit être établi en fonction de 3 périodes : le court terme, moyen terme et long terme.

 

7) L’étude de faisabilité financière :

C’est la partie que les banquiers et investisseurs vont regarder scrupuleusement !

Les sujets abordés sont le plan de financement initial (ressources et emplois) : vos apports personnels, les fonds nécessaires pour vous lancer, emprunts, besoin en fonds de roulement…

Le compte de résultat (sur 3 ans): le chiffre d’affaires escompté, charges variables, charges fixes

Le seuil de rentabilité, point mort (date à laquelle vous devenez bénéficiaire)

La marge, vos investissements

 

L’analyse des risques

Cette dernière partie sert à montrer que vous êtes conscient que vous prenez des risques en vous lançant dans ce projet mais que vous avez déjà pensez à des solutions, alternatives pour contrecarrer ces risques !

Montrez que vous savez que vous aller sûrement rencontrer des problèmes lors de cette aventure mais que vous avez déjà les réponses pour y faire face.

 

Bien que le contenu, le fond du business plan soit primordial pour convaincre, la forme ne doit pas être délaissée ! L’une des erreurs ci-dessous peut mettre tout votre travail aux oubliettes et ne sera pas lu !

  • Un business plan non concis, trop long
  • Une mise en page déplorable (veillez à avoir une voire deux polices maximum. Mettez les titres en gras, les sous-titres en italiques par exemple). Le mot d’ordre est lisibilité !
  • Images, graphiques sans légendes ! (la légende est obligatoire)
  • Ne pas augmentez l’espace interlignes
  • Des paragraphes trop longs (maximum 15 lignes par paragraphes)

Voici le résumé des étapes du business plan

  • La page de couverture (titre, logo, raison sociale, nom, prénom)
  • La page de remerciements
  • Le sommaire
  • L’executive summary
  • Les étapes vues ci-dessus
  • La table des matières
  • Les références (sites internet, journaux, livres…), supports

 

Le business plan souligne le professionnalisme et le sérieux de votre démarche. Lorsque l’on a fini de le lire, on doit se dire : « Le porteur est l’homme qu’il faut, ce projet est cohérent, professionnel, bien réfléchi et viable. Le marché existe et est solvable. Le positionnement cohérent, les risques identifiés et réduits. » Si rédiger un business plan prend du temps , c’est néanmoins une étape nécessaire pour convaincre des personnes externes mais aussi pour vous aider à prendre les bonnes décisions.

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de http://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)