← Partagez cette page

Les 3 leçons de vie à appliquer pour un entrepreneur dans un bateau qui coule

Par:
Catégorie(s): Conseils pour Entrepreneur, Retours d'expérience

 

Si jamais vous vous retrouvez dans un bateau qui coule, l’énergie pour changer de bateau est plus productive que l’énergie pour colmater les trous !

Citation de Warren Buffet.

gerer-un-naufrage

1) Etre persévérant mais pas entêté :

Certes la persévérance est une qualité indéniable, mais il faut apprendre à distinguer persévérance pour aller jusqu’au bout de son idée, et entêtement quand les résultats attendus ne sont jamais au rendez-vous.

En tant qu’entrepreneur, nous avons tendance à nous entêter même quand notre projet ne semble pas fonctionner comme on l’espérait au départ !

C’est difficile pour un créateur d’entreprise d’admettre qu’il a investi du temps, de l’énergie et de l’argent dans une idée qui ne semble pas rentable… et il est encore plus difficile d’accepter qu’on s’est trompé et qu’il est temps de passer à autre chose de plus productif ! Pour beaucoup d’entre nous, ce serait comme abandonner notre bébé…

 

2) Accepter l’échec et faire grandir son expérience :

Mais l’objectif d’une entreprise est de gagner de l’argent (ou au minimum de réussir à vous faire vivre) ce qui nécessite que cette activité professionnelle soit rentable ! Donc si vous estimez qu’elle ne l’est pas et que malgré vos efforts, elle ne le sera pas rapidement, il serait sans doute plus sage d’en faire le deuil et de partir sur de nouvelles bases, avec une nouvelle idée, un nouveau concept, un nouveau marché… et surtout une nouvelle approche qui tiendra compte de votre expérience passée !

Là aussi l’aspect psychologique nous empêche parfois de faire le deuil d’un échec et d’avancer… il est difficile d’accepter son propre échec et pourtant on peut en retirer beaucoup : La différence entre quelqu’un qui n’a que des succès et quelqu’un qui a vécu un échec, est qu’au projet suivant, celui qui a vécu et appris de ses échecs aura plus de chance de réussir en évitant des erreurs qu’il connait désormais bien !

 

3) Apprendre à mieux gérer son temps et son énergie :

L’une des compétences qu’on peut développer et renforcer après un échec est d’apprendre à mieux gérer son temps et la dépense de son énergie à des tâches utiles et constructives !

Un échec nous apprend toujours beaucoup sur nous même, nos faiblesses (ou plutôt les compétences et forces qu’on doit apprendre à développer) et notamment nous permet d’identifier nos propres lacunes en matière de gestion du temps et de son énergie qu’on doit réellement focaliser sur ce qui est utile et productif pour atteindre nos propres objectifs.

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de http://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

« L’intelligence, c’est savoir quoi abandonner. » Anonyme

C’est vrai qu’il est important de savoir identifier les choses qui nous rapportent de l’argent, et celles qui ne nous mènent à rien (même si son business tout entier est dans cette dernière catégorie), donc merci pour ton article, c’était très plaisant.

Prends soin de toi !
Ali.

Cher Ronan,

Merci pour tous vos conseils et informations recemment.
Je me suis retiree des Autos-Entrepreneurs et vouler vous le faire savoir et vous remercier de m’avoir contactee regulierement.

Sinceres Salutations.

Francoise Batt

il faut mieux quitter le navire que couler.
Merci aussi pour tous vos conseils et informations
Jérôme

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)