← Partagez cette page

Coup de gueule contre les entrepreneurs suicidaires

Par:
Catégorie(s): Conseils Pour Créer une Entreprise, Créer une Entreprise, Retours d'expérience

Une fois n’est pas coutume mais j’ai décidé de pousser un coup de gueule sur ce blog contre certains auto entrepreneurs que je considère comme suicidaires !

Créer son entreprise est devenu relativement simple d’un point de vue administratif grâce au statut auto entrepreneur puisqu’il suffit de 5 minutes pour faire son inscription en auto entrepreneur.

Devenir chef d’entreprise en 5 minutes et gratuitement ? Ça fait rêver et ça motive beaucoup d’aspirants entrepreneurs… et c’était d’ailleurs l’objectif du gouvernement en 2009 : simplifier les démarches et mettre le pied à l’étrier à celles et ceux qui n’osaient pas jusqu’à présent créer leur entreprise par peur des complexités administratives et des risques financiers.

Alors certes le gouvernement de l’époque a réussi à mettre en place un statut (ou un régime) simplifié pour nous permettre de créer à peu de frais et de manière relativement simple une entreprise personnelle, et les démarches administratives de départ peuvent  se faire en 5 minutes sur Internet.

Mais la réalité est beaucoup plus complexe qu’un simple clic sur Internet pour vous inscrire : en devenant entrepreneur il faut prendre le temps de bien étudier et comprendre quels sont vos droits (des aides à la création d’entreprise ou des formations par exemple), vos devoirs et vos obligations à venir dès que vous serez inscrit en auto entrepreneur.

entrepreneur_suiscidaire

 

J’ai préparé 2 articles dont le but est justement de vous guider et vous permettre de comprendre :

AVERTISSEMENT : Si vous ne prenez pas le temps de lire avec attention ces pages, personnes ne pourra vous aider !

 

Est-ce que vous sauteriez d’un bateau en pleine mer sans savoir nager ?

Non bien sûr, à moins d’être suicidaire .. et bien vous inscrire en auto entrepreneur sans avoir pris le temps d’étudier vos droits, vos devoirs et obligations à venir est totalement suicidaire également !

Et pourtant je peux vous garantir qu’en recevant des centaines de questions parfois très basiques d’entrepreneurs déjà en activité, on a de quoi s’inquiéter…. De très nombreuses personnes s’inscrivent en ligne pour avoir le sentiment d’être déjà chef d’entreprise, et ne comprennent plus ensuite pourquoi ils reçoivent les papiers de l’URSSAF, du RSI, des caisses de retraites, lorsqu’on leur demande de faire une déclaration de chiffre d’affaires, lorsqu’on leur demande de payer une taxe, de faire une déclaration d’impôts, etc…. Mais ce n’est pas tout…quelques mois ou quelques années plus tard (si leur entreprise à pu survivre…) ils découvrent par hasard qu’ils auraient pu bénéficier de certaines aides au démarrage de leur entreprise, de certains dégrèvements d’impôts ou de taux réduits de charges… dommage pour eux puisqu’ils n’ont pas pris le temps de chercher et de lire attentivement les informations à leur dispositions (dont les nombreux articles mis à leur disposition ici et accessibles via le moteur de recherche ou les catégories dans la barre latérale à gauche…).

 

Est-ce que vous prendriez l’avion sans savoir où vous allez atterrir ni ce que vous allez faire sur place ?

En tant qu’aventurier peut être, mais franchement… croyez vous que vous allez survivre si vous n’avez pas réfléchi sérieusement (et dans le détail) aux prestations de services et aux produits que vous allez vendre ? Avez-vous fait une étude de marché pour connaître votre clientèle potentielle et ce qu’elle est prête à payer ou basez vous tout votre projet sur votre propre imagination ? Avez-vous fait une étude de la concurrence pour savoir ce qui fonctionne ou pas sur ce marché ?

Soyons sérieux… vouloir abandonner votre emploi ou perdre vos prestations sociales en fonçant droit dans le mur les yeux fermés, ca n’est vraiment pas sérieux ! Vous risquez de mettre votre petite famille dans une situation financière catastrophique…  Je ne vous dits pas d’abandonner vos rêves et votre projet, mais bien de faire votre travail de préparation et de réflexion jusqu’au bout avant de sauter !

 

Est-ce que vous sauteriez dans la fosse aux lions tout nu et sans arme ?

En tant que gladiateur peut être… et encore ce n’est pas vrai puisque les gladiateurs étaient armés et entraînés ! Et puis, si vous voulez vivre les émotions d’un gladiateurs il vaut mieux trouver autre chose que l’entreprenariat pour assouvir vos fantasmes ou votre soif d’émotions fortes ! Mais je pense que si vous voulez créer votre entreprise, ça n’est pas non plus pour jouer le rôle d’un martyr…

En tant qu’entrepreneur, si vous ne vous êtes pas préparé, il va vous falloir une grande capacité d’adaptation et d’apprentissage pour comprendre ce qui vous arrive et apprendre à vous débrouiller par vous même… et cela va vous prendre du temps. Croyez vous que vous allez réussir en créant votre entreprise sans savoir comment trouver des clients, comment facturer, comment gérer vos finances personnelles, comment répartir votre temps de manière rentable entre le côté opérationnel et facturable et les activités improductives et pourtant indispensables (aspects administratifs et commerciaux notamment) ?

Là encore il est vraiment inquiétant de voir que certaines personnes se croient les « rois du pétrole »  juste après avoir passé 5 minutes à faire leur inscription en auto entrepreneur et sans vraiment avoir réfléchi à leur projet d’entreprise, à leur marché (quid de l’étude de marché…), aux compétences requises, aux besoins d’investissements, aux coûts récurrents de leur activité, aux prix à pratiquer pour être rentable,  etc…

 

Enfin, pensez aussi à prendre une attitude positive, curieuse et ouverte pour mettre toutes les chances de votre côté  (lire à ce sujet :  18 facteurs de réussite et d’échec pour entreprendre)

 

 

 

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de http://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Bonjour,

Je suis partiellement d’accord avec « coup de gueule ». Je dis partiellement parce que, d’un autre côté, si cette simplification de création d’entreprise n’existait pas, bien peu oserait se lancer dans le monde de la libre entreprise. C’est mon cas. Et pourtant, j’ai déjà disposé d’un statut semblable au Canada où les simplifications de création d’entreprise existent depuis des lustres. Sans cette simplification, l’Amérique du Nord n’aurait jamais connu le développement fulgurant qui a fait sa force depuis plus de deux siècles. Le problème actuellement, c’est qu’après cette « simplification » de départ, vous devez faire face à la complexité administrativo-bureaucratique française (et je sais de quoi je parle). Je pense que plutôt que de fustiger les gens qui osent (ce qui tend à responsabiliser les individus), il faudrait surtout demander plus de souplesse et de simplifications pour l’après création d’entreprise. Comme disais mon père, « c’est au pied du mur qu’on voit le maçon ». Laissons donc les gens se lancer dans la création d’entreprise avec le risque de ne pas réussir et faisons en sorte de ne pas les freiner par la suite.

Très cordialement,

Bonjour,

Je suis d’accord avec votre coup de gueule.

Cependant, pour ma part, lors de mon inscription, j’ai lu et j’ai pris le temps de me documenter sur le statut et tout ce qu’il implique.

J’étais demandeur d’emploi lors de mon inscription, et je peut vous garantir que pour ce qui concerne l’aide au démarrage, PERSONNE ne m’a informé de cette aide. Je l’ai appris lors d’une visite sur un forum 6 mois aprés que je pouvais bénéficier d’une aide et d’une réduction de charges pendant un laps de temps.

Tout celà pour dire que le statut est trés bien, il faut surtout bien attentivement réfléchir à l’activité que l’on veut développer, car le statut, selon le cas n’est pas la bonne solution. Mais il faut surtout bien demander au POLE EMPLOI de bien vous expliquer toutes les aides qui peuvent vous être allouer si vous êtes demandeur d’emploi.

Tout à fait d’accord ! avec un bémol en plus, les formalités d’inscription prennent parfois des allures de parcours du combattant, même avec le fameux « inscrivez-vous en un clic ». Raison de plus pour se renseigner à fond ! Je n’aurais pas été extrêmement bien renseignée sur mes droits, les démarches à effectuer, etc, je n’aurais jamais pu commencer mon activité !

Mon histoire est un peu longue pour la conter ici, mais vous pouvez consulter ces deux liens concernant les galères d’inscription et les abus de l’Urssaf :

http://autoentrepreneurinfo.com/devenez-auto-entrepreneur-en-un-clic-la-grande-illusion

http://autoentrepreneurinfo.com/cher-monsieur-urssaf-faut-pas-pousser-meme-dans-les-orties

Bon courage à ceux qui se lanceront quand même, malgré toutes ces difficultés je ne regrette pas une seconde, je gagne aujourd’hui ma vie correctement grâce à un métier que j’aime et dans les conditions que je choisis, mais ça n’est jamais sans mal !

Effectivement trop de personnes créent un auto-entreprenariat avec pour seul but d’avoir ce fameux « titre » de CHEF D’ENTREPRISE !
Sauf que la réalité revient vite (trop ?) au galop et le rêve se transforme en cauchemar pour certains qui n’ont pas compris qu’une entreprise comme son nom l’indique, implique qu’on soit impliqué entièrement dans son projet et qu’il soit bien réfléchi…

Bonjour,

Entièrement d’accord avec ce coup de gueule. Il faudrait simplement que les gens sachent déjà lire, se renseignent et réfléchissent avant de se lancer.
J’ai eu l’exemple dernièrement d’une personne qui voulait se lancer dans l’entrepreneuriat…j’ai été déconcerté par son ignorance en la matière…elle ne savait RIEN sur RIEN ! Si je n’étais pas intervenu, je ne sais vraiment pas ce qui serait advenu de cette personne dans les mois à venir !

Bonne journée

Auto-Entrepreneur
Le rêve, l’espoir, l’aventure et l’audace, sont les piliers d’une bonne réussite professionnelle et familiale, y a pas que le fric qui compte, la réussite n’est pas uniquement que dans le portefeuille, dans le « c a » .
Nous faisons tous notre parcoure du combattant avec des hauts et des bas, ça fait parti de la vie.
L’auto-entrepreneur qui créateur de son rêve, n’est pas dans une démarche suicidaire, au contraire, la plupart d’entre-eux découvre le maquis, la liberté, l’envie de vivre.

Les échecs font partie de l’apprentissage.
L’auto-entreprenariat est une manière de prendre son indépendance avec peu de risque. Ca autorise donc les échecs.
Mais ça ouvre aussi des portes. J’ai conseillé, il y a peu, une personne qui est assistante dans une grande entreprise et qui se lance en parallèle comme AE. Elle ne connait pas grand chose à la gestion d’une société mais elle connait le métier qu’elle veut faire. Doit-elle aller en école de commerce pour tout apprendre ?
Beaucoup d’entrepreneurs sont des aventuriers et c’est tant mieux.
Je ne suis pas contre un peu « d’éducation » mais ce n’est pas avec une formation de 30 jours ou autre qu’on apprend à gérer une boite.
L’approche que vous avez dans l’article n’est pas celle d’un auto-entrepreneur. tant qu’à faire des études de marché, des calculs de rentabilité, des recherches d’investissement, etc. Autant créer une vrai société.

Je suis d’accord avec votre article … Si il est très Facile de devenir entrepreneur, il est très dur et même presque impossible de réussir en France …

Bonjour,

Effectivement beaucoup se lance sans préparation mais seulement commencer leur activité. on néglige donc l’aspect comptable (malgré qu’il soit vraiment alléger avec ce statut) et des possibles aides auxquelles nous avons le droit.
Le conseil à suivre (où je vous rejoins) est de prendre le temps pour s’informer, se documenter sur la législation en vigueur, les droits et les devoirs du statuts de l’entrepreneur.
C’est le meilleur moyen de faire un départ sans faute.

Moi, je salue tout le monde. Je suis ici, justement parce que je vais tenter l’aventure, je n’ai plus la condition physique pour exercer mon métier actuel et je veux m’expatrier dans les d.o.m. Je suis donc venu sur ce forum pour éviter de refaire les mêmes erreurs que certaines personnes trop pressées de se lancer … Merç
i à toutes et à tous pour vos informations si utiles … bonne continuation …

Rien compris.

Mais alors rien. Rien de rien.

Je sais meme pas pourquoi on m’a envoyé ce lien sur facebook.

bonjour,

il faut arrêter de ns fusiller, ns les AE!!!

ns ne sommes pas ts des arnaqueurs, des incapables, des suicidaires et j’en passe!!!

chacun est différent!!!!!

Bonjour,

Effectivement il ne faut pas oublier qu’une auto-entreprise n’est rien d’autre qu’une entreprise, dont les modalités de création et de gestion ont été simplifiées. Si on ne prépare pas son projet de création sérieusement, c’est l’échec assuré …

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)