← Partagez cette page

Le business plan d’une chambre d’hôtes

Par:
Catégorie(s): Idées d'entreprises

L’étude de marché

Que vous choisissiez de la sous-traiter ou de la réaliser vous-même, l’étude de marché reste incontournable pour ouvrir une chambre d’hôte. L’étude de marché est primordiale car elle permettra également de définir comment fixer le prix de vente, recruter des clients et proposer une réelle valeur ajoutée par rapport à la concurrence.

ecrire-business-plan

A) L’étude du marché national

Cette première partie permet d’avoir une approche globale du marché et de souligner les tendances du marché. Il convient ici de s’intéresser à la position de la France en tant que destination touristique, la durée moyenne des séjours, la segmentation de la clientèle, l’évolution des habitudes de consommation etc. Un travail qui devrait déboucher sur la définition d’une clientèle cible et d’un positionnement.

Pour effectuer cette première étude, il est possible de s’appuyer sur plusieurs rapports de professionnel du secteur, tels que Gîtes de France, et bases de données nationales à l’image de celles de l’INSEE.

B) L’étude terrain

Afin de collecter les données du terrain, il est nécessaire de rédiger puis administrer un questionnaire à des clients potentiels. Les résultats sont à mettre en lumière dans le business plan.

L’étude terrain doit permettre de répondre à certaines questions telles que :

  • Combien y a-t-il de concurrents dans ma région ? Quel est leur plus-value ? A quel prix ?
  • Quels sont les possibles partenariats ?
  • Quel est le potentiel touristique de la région ?
  • Le nombre de nuitées comptabilisées par l’Office de tourisme ?
  • Le prix moyen des chambres ?

La stratégie de communication

Dans le business plan d’une chambre d’hôte, il est indispensable de s’appuyer sur les résultats de l’étude de marché pour définir et présenter sa stratégie de communication. Il est nécessaire de préciser comment seront recrutés les clients, en soulignant notamment le coût d’acquisition client.

Différents canaux sont envisageables pour drainer de la clientèle : site internet, réseaux sociaux, affiliation à un label, distribution de flyers etc. Pour chacun d’eux, il faut établir un budget consacré et calculer la rentabilité de la stratégie de communication.

EXEMPLE :

Imaginons une chambre d’hôte dont la stratégie de communication repose en partie sur son site Internet. Il s’agit dans un premier temps d’approximer un taux de conversion pour son site, en se renseignant notamment auprès d’autres professionnels. Supposons que le taux de conversion sectoriel moyen dans la région soit de 1% et que l’on ambitionne de recruter 15 clients par mois via le site Internet. Cela signifie qu’il va falloir attirer 1 500 visiteurs uniques mensuels. En fonction du coût par clic sur Adwords, le budget communication alloué au site Internet va pouvoir être déterminé.

chambre_d_hotes

Le prévisionnel financier d’une chambre d’hôte

Ouvrir une chambre d’hôte nécessite un investissement financier et personnel conséquent. Les prévisions financières du business plan permettent d’estimer si un tel investissement est intéressant financièrement.

A) Le compte de résultat prévisionnel

Le compte du résultat démarre à partir chiffre d’affaires duquel est déduit un certain nombre de charges jusqu’à arriver au résultat net.

Pour évaluer un chiffre d’affaires annuel, il convient de se baser sur la durée moyenne de location par année. Celle-ci est estimée à 16 semaines par les professionnels du secteur. Il est important de garder à l’esprit que les tarifs appliqués varient par en fonction de la saison. On pourrait alors calculer le chiffre d’affaires de la manière suivante :

CA = (nuitées haute saison*tarifs haute saison) + (nuitées saison basse *tarifs saison basse)

Du coté des charges, elles sont de plusieurs natures :

  • Approvisionnements : achats des aliments pour les repas des hôtes etc.
  • Services extérieurs : locations, assurances, eau, électricité…
  • Marketing & communication : Site internet, cartes de visite, téléphone…
  • Aménagements : vaisselle, meubles, linge de maison etc.
  • .

Ces charges sont à décomposer en coûts fixes (indépendants du niveau d’activité donc du chiffre d’affaires) et en coûts variables (proportionnels au chiffre d’affaires).

B) LE SEUIL DE RENTABILITÉ

Le seuil de rentabilité est le montant de chiffre d’affaires au déjà duquel les revenus de l’activité permettent de couvrir l’ensemble des coûts. Au d’autres termes, le seuil de rentabilité définit le montant de chiffre d’affaires minimum à atteindre pour être rentable. Il se calcule ainsi :

Seuil de rentabilité = charges fixes / (marge sur coûts variable/ chiffre d’affaires)

Avec marge sur coût variables = chiffre d’affaires – coûts variables

 

Pour une chambre d’hôtes, les professionnels estiment à 30% du chiffre d’affaires le montant des charges variables (électricité, eau, chauffage, coût des repas etc.).

Lisez aussi ces articles :

Oui je veux recevoir les actualités et conseils de http://AutoEntrepreneurInfo.com





Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)