← Partagez cette page

Auto entrepreneur : déclarer son chiffre d’affaire ou le cumul des pertes et recettes ?

Catégorie(s): Taxes Impôts et Prélèvement

Lors de sa déclaration fiscale en tant qu’auto-entrepreneur, peut-on déduire les dépenses liées à son activité d’auto-entrepreneur du chiffre d’affaire généré, et si oui dans quelle limite ?

Typiquement, il peut être intéressant pour un auto-entrepreneur de réinvestir une partie des revenus perçus pour participer à des manifestations en rapport avec cette activité et les coûts de déplacement peuvent être assez importants…Il est probable également que des frais et des investissements informatiques soient nécessaire à son activité d’auto-entrepreneur…

Doit-on dans ce cas déclarer son chiffre d’affaire ou le cumul des pertes (dépenses, frais et investissements) et des recettes ?

La réponse des services compétents :

S’il n’est pas possible de bénéficier du prélèvement libératoire, quel est le montant de ces revenus d’auto-entrepreneur à reporter sur sa déclaration de revenus ? S’agit-il encore une fois du chiffre d’affaire ou du cumul des pertes (dépenses, frais et investissements) et des recettes ?

L’assiette de calcul des cotisations sociales et du versement fiscal libéatoire est le chiffre d’affaires, établi hors taxes, et aucune déduction pour charges ne peut être effectuée.

En conséquence, ni vos frais de déplacement, ni vos frais de quelque nature qu’ils soient ne peuvent être déduits de votre chiffre d’affaires.

Le chiffre d’affaires est égal à la somme des facturations que vous avez effectuées (hors taxe) sur la période de référence, il sert de base pour le calcul de vos cotisations sociales et du versement fiscal libératoire.

Pour parler du chiffre d’affaire,quand il y a ventes aux particuliers de denrées type hot-dog,qu’est-ce qui prouve justement ce chiffre d’affaire?il n’y a pas de factures (autres que fournisseurs..)et on peut déclarer (ou non..) ce que l’on veut?Qu’est-ce qui empêche de vendre 200 hot dogs et d’en déclarer aucun?

où peut-on se procurer l’imprimée de chiffre d’affaires à qui doit-on l’adresser?

marine

Je suis sans la même situation mais je ne peux pas opter cette année pour le prélèvement libératoire de l’impôt. Dans ce cas est-ce que je peux quand même déduire mes frais ?

aucun frais n’est déductible avec le statut d’auto-entrepreneur !

Bonjour
A qui je dois adresser les factures ?
Merci

Puis-je retirer de mon ciffre d’affaire les achats alimentaires necessaires à la preparations des repas à domicile?

Rappelez vous qu’aucun frais que vous avez en tant qu’auto-entrepreneur n’est déductible de vos déclarations de chiffre d’affaire !

Les abattements lors de votre déclaration de chiffre d’affaire sont forfaitaires et ne dépendent donc en aucun cas du montant réel de vos dépenses et investissements.

Cet abattement forfaitaire dépend uniquement du type d’activité en auto-entrepreneur:

71% pour les entreprises dont l’activité principale est de vendre des marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place ou de fournir le logement,

50% pour les entreprises dont l’activité principale est de fournir des prestations autres que celles indiquées ci-dessus

34% pour les entreprises dont l’activité principale est non commerciale.

Voir à ce sujet:
http://autoentrepreneurinfo.com/salarie-et-auto-entrepreneur-comment-declarer-ses-revenus-aux-impots

bjr pour moi tous ca n’est pas assé claire!
je suis couvreur donc si j’achete du materiel je ne peux pas le déduire??

@bruno: non, effectivement, pas de déduction possible concernant les achats et investissements que vous faites en tant qu’auto-entrepreneur.
Les montant des déductions sur votre chiffre d’affaire sont forfaitaires en tant qu’auto-entrepreneur.
Si vous souhaitez pouvoir déduire tous vos frais et investissements, il vous faudra opter pour un autre statut d’entreprise.

Lors d’une création d’auto-entreprise services + achat/revente, comment faire une estimation des cotisations à payer ? Est-ce sur la base de 21.3% sur 32000€ + 13% sur 48000€ ?

Lors d’une création d’auto-entreprise services + achat/revente, comment faire une estimation des impôts à payer ? Est-ce sur la base de 1% sur 32000€ + 1% sur 48000€ dans le cadre du prélèvement libératoire ?

Merci d’avance pour vos réponses.
Claude

@VIEGAS: l’achat puis la revente fait partie de l’activité « Ventes de marchandises ».

Si vous pouvez bénéficier du prélèvement forfaitaire libératoire, alors vous aurez à payer un forfait de:
13 % pour les achats / reventes
23% pour les services à caractère commercial (l’exemple quz vous citez)

Si vous ne pouvez pas (ou ne voulez pas) bénéficier du prélèvement forfaitaire libératoire, je vous conseille le formulaire de calcul suivant:
http://autoentrepreneurinfo.com/auto-entrepreneur-cacluler-le-montant-des-cotisations

J’ ai le projet de vendre des bijoux que je crée (pas de revente!).Quel est le pourcentage qui s’applique dans mon cas,pour le calcul de mes charges? 13% ou 23%?
Merci de me répondre.

@fabienne: pour le calcul des charges, c’est assez simple:

  • Pour une entreprise de services les charges sont de 23%
  • Pour une entreprise de vente (ou revente) les charges sont de 13%

Donc dans votre cas, c’est de l’artisanat si je comprends bien, mais l’activité déclarée est de la vente. Vos charges s’élèveront donc à 13% en tant qu’auto-entrepreneur.

N’hésitez pas à revenir pour parler de votre expérience en tant qu’auto-entrepreneuse.

bonjour,

je vais etre auto entrepreneur d’ici peu et j’ai quelques questions sans réponses.

mon activité serait de vendre des produits donc je ne doit pas dépasser 80 000€ de CA annuel.

une fois ce CA réalisé je paye les charges de 23% il me semble à l’état, donc du coup il reste 61600€.

Est ce que sur cette somme restante bien entendu moins les achats de marchandises etc, y a til d’autres taxes sur les 61600€ si oui lesquelles ?

Si il n’y a pas de taxes supplémentaires si par exemple je décide de me verser entièrement cette somme en tant que salaire je serais imposé normalement comme tout les français qui payent des impôts ou ya til également d’autres taxes ?

je vous serais trés reconnaissant de me répondre cela va beaucoup m’aider dans mes démarches merci beaucoup

@pierre:

Vous semblez avoir bien compris ce que vous permet le statut d’auto-entrepreneur par rapport à l’activité que vous souhaitez développer.

En décembre 2009, les auto-entrepreneurs qui se sont inscrits au cours de l’année 2009 ont dû faire une déclaration concernant la Taxe Professionnelle. Celle-ci sera remplacée à partir de 2010 par la « Contribution Economique Territoriale ». Cependant il est encore difficile de vous préciser le montant que vous aurez à payer concernant cette CET, mais il semble acquis que les auto-entrepreneurs auront à payer cette nouvelle taxe…

Voir à ce sujet:
http://autoentrepreneurinfo.com/tag/taxe-professionnelle

Votre question porte essentiellement sur l’impôt sur le revenu. La réponse est assez simple: soit vous pouvez opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire et n’avez pas à payer plus que ce prélèvement, soit vous ne pouvez pas opter pour ce prélèvement forfaitaire libératoire et dans ce cas vous aurez aussi à payer l’impôt sur le revenu en plus.

Voir à ce sujet:
http://autoentrepreneurinfo.com/tag/prelevement-forfaitaire-liberatoire

Bon courage et bonne chance dans cette aventure entrepreneuriale !

merci pour la réponse

donc si j’ai bien compris hormis le fait de payer les 23% a l’etat comme taxe sur le ca qui nous restent aprés il n’ y a aucunes autres taxes mis a part le C.E.T aprés sur le ca qui nous restent libres a nous de nous les verser en salaires ou non mais par rapport au régimes que l’on aura choisi (prélèvement forfaitaire libératoire ou pas )

si l’on opte pour le prélèvement forfaitaire libératoire a combien s’éléve l’impot ?

merci

@Pierre: attention, si votre CA est aussi important que celui que vous annoncez et que vous n’avez qu’une part dans votre foyer fiscal (célibataire), vous ne pourrez plus opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire !

Relisez bien les articles s’y référant dans ma précédente réponse ci-dessus, et vérifier en fonction de votre statut familial le seuil maximum pour pouvoir bénéficier de ce prélèvement forfaitaire libératoire.

Vous trouverez le chiffre exact de l’impôt dans le tableau de synthèse qui se trouve à cette page:

http://autoentrepreneurinfo.com/calcul-du-total-des-cotisations-avec-prelevement-fiscal-liberatoire-en-auto-entrepreneur

j’ai bien lu le lien sur les cotisations mais je m’interroge sur certains points :

- mon activité est de vendre des produits donc j’achéte a un fournisseur je revends aux particuliers, par conséquent en regardant le tableau des cotisations je devrais etre dans la case a 13% ?

- si effectivement je ne peux pas opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire pour cause de CA reversé en salaire trop élevé enfin dépassant les 25000€ annuels que se passe t il, quelles sont les taxes ou impots en plus

- si sur le CA qui me reste bien entendu jai deja payé les 13% a l’etat, et sur la somme qui me reste par exemple 80 000€ – 13% = 69600€ si je décide de les garder sur mon compte de l’entrepreneur pas mon compte perso, est ce je vais etre imposé de quoi que se soit

merci de m’éclairer vraiment sur ces 3 points la en tout cas vous m’aidez beaucoup a y voir plus clair

@Pierre:

effectivement, c’est 12 ou 12+1% pour une activité de vente.

Si vous pouvez opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire, ce sera 12+1% de cotisations.

Si vous ne pouvez pas opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire, vous aurez donc 12% de cotisations en tant qu’auto-entrepreneur, puis l’impôt sur le revenu, ce qui ne peut pas être calculé par avance, et ne peut être évité, même en utilisant un compte séparé.

N’oubliez pas que vous avez obligations de déclarer tous vos revenus…

Par ailleurs, vous n’avez pas d’obligation d’ouvrir un compte bancaire professionnel (qui coûte généralement plus cher qu’un compte ordinaire).

Voir à ce sujet:
http://autoentrepreneurinfo.com/auto-entrepreneur-et-compte-professionel-entreprise

merci pour cette réponse j’y vois plus clair maintenant concernant car mis a part les 13% + l’impôt sur le revenu selon le salaire que je me verserai il n’y a que ça .

d’autres part est ce je peux exercer l’activité d’auto entrepreneur et être en même temps salarié chez un patron ?

Car l’activité que je veux faire et exactement la même que celle que j’exerce pour mon patron ?

@Pierre: attention, c’est bien l’intégralité de votre Chiffre d’Affaire qui devra être déclaré comme revenu car la distinction entre Chiffre d’Affaire et salaire versé ne se fait pas en auto-entrepreneur. D’ailleurs vous n’êtes pas obligé d’avoir un compté séparé…

Concernant votre deuxième question: vous pouvez tout à fait être salarié d’une entreprise et exercé une activité en tant qu’auto-entrepreneur, mais vous ne devez pas faire de concurrence déloyale à votre employeur et idéalement vous devriez l’informer que vous exercez une activité d’auto-entrepreneur.

Voir à ce sujet:
http://autoentrepreneurinfo.com/tag/salarie

qu’est ce que vous entendez par concurrence déloyale car il est vrai que j’exercerai la meme activité que mon patron j’achèterai les memes produits pour les revendres mais en aucun cas j’utiliserai son fichier client

et si par exemple je ne lui informe pas que je fais une activité similaire en tant que auto entrepreneur, ais je le droit ? qu’est ce que je risque ?

Est ce que je suis obligé de lui en informé ?

@Pierre: il est difficile de répondre car chaque situation est différente et la notion de « concurrence déloyale » est selon votre appréciation…

Vous ne devez par exemple pas utiliser la base client et les ressources de votre employeur, et encore moins votre temps de travail salarié.

Si vous dirigez systématiquement un client vers vos propres services plutôt que vers ceux de votre employeur alors qu’il s’adressait à vous comme à votre employeur, vous commettez également une faute…

Beaucoup d’auto-entrepreneur et salariés arrondissent leurs fins de mois en proposant leurs compétences professionnelles. Tant que vous respectez votre employeur, êtes honnête avec lui et ne lui voler pas ses clients, cela ne devrait pas poser de problème !

Bon courage !

bonjour,

peut on être auto entrepreneur et en meme temps toucher le chomage ???

merci

Allo pourriez vous me répondre svp merci

@Pierre:

Bonsoir, vous pouvez effectivement lancer votre activité en auto-entrepreneur et continuez à toucher partiellement vos indemnités de chômage, mais c’est assez complexe et vous pouvez vous mettre dans une situation dangereuse si vous ne faites pas un Chiffre d’Affaire suffisant !

Je vais préparer un article sur ce sujet au plus vite !

ComMent ça une situation dangeureuse par rapport au c a ?

Bonjour,

Au niveau de la comptabilité, doit-on prendre en compte la date de la prestation ou la date de paiement de la facture par le client?
Un exemple, j’effectue une prestation en janvier, on ne me paye qu’en avril, dois-je déclarer cette prestation dans le premier trimestre?
Merci

@Olivier: le chiffre d’affaire est basé sur ce qui vous est payé et pas sur ce qu’on doit « théoriquement » vous payer… donc ce sont bien vos rentrées d’argent qui doivent bien être prise en compte !

Bonjour,

Je suis auto entrepreneur mais toutes mes activités ont lieu en Algérie où je travaille environ 20 jours par mois. Les frais de déplacement (1 voyage AR France/Alger par mois) et l’hébergement (hôtel à Alger), sont à ma charge et compris dans mes indemnités journalières. Je suis rémunéré par une société française en indemnités journalières et comme auto entrepreneur. Dans ce cas particulier, ne puis je pas déduire mes frais de déplacement (perdiems) et d’hébergement puisque mes activités ont lieu hors de France ?
Je vous remercie pour votre réponse.
DP

@Didier: si vous êtes effectivement en auto-entrepreneur, aucune charge n’est déductible, quelque soit votre situation. Le statut d’auto-entrepreneur est fait comme cela.

Par ailleurs votre situation ne semble pas légale en terme de fiscalité car si vous êtes effectivement 20 jours par mois en Algérie, cela signifie que vous devez y être rattaché fiscalement.
D’ailleurs la fiscalité algérienne ne serait-elle par à votre avantage dans ce cas ?
Essayez de voir si la création d’une société en Algérie et le rattachement fiscal dans ce pays ne serait pas plus avantageux pour vous, sachant que vous y passez la majorité de votre temps visiblement…

Bonjour, Je voudrais être auto entreprneur, je suis travailleur handicapé et bien qu’ayant compris comment cela se passe, je dois faire un aménagement de mon poste de travail avec du matériel spécialiser pour compenser mon handicap,lorsqu’on est gérant, salarié ou autre statuts, l’agefiph paye cet aménagement très coûteux est ce que l’agefiph le fera pour un auto entrepreneur ? merci de vos réponses, pierre

@Pierre: malheureusement le site de l’AGEFIPH n’est pas très clair sur le sujet des aides pour l’aménagement de l’espace de travail pour un auto-entrepreneur handicapé.
A première vue il semble qu’il soit possible de bénéficier de certaines aides, mais aucun détail n’est fourni !

Le plus simple me semble de contacter directement l’AGEFIPH dans votre région avec le lien ci-dessous:
http://www.agefiph2009.fr/espace-entreprise-contact.php

N’hésitez pas à revenir pour partager les informations que vous aurez obtenues.
Je vais également me renseigner sur la question pou rédiger un article !

bonjour, je souhaite m’incrire prochainement en tant qu’auto-entrepreneur, par contre je dois vais opter pour le regime dans la vente de matériel, donc si j’ai bien tout compris il y aura en gros 13% de charges, comme j’achète bien sûr le matériel TTC, dois-je le revendre TTC et dans ce cas là faut-il faire une déclaration de tva ou alors revends on ht ? j’ai une autre question, peut-on être auto-entrepreneur sous une étiquette commerciale, du style TOTO auto-entreprise ? merci pierre

@Pierre: malheureusement le statut d’auto-entrepreneur ne permet pas d’acheter en HT alors que la facturation se fait en bel et bien en HT !
Voir à ce sujet: auto-entrepreneur et TVA

Le nom de votre auto-entreprise est votre propre nom.
Vous pouvez par contre avoir une marque déposée…

Si je comprends bien, En résumé, un AE qui fait de la prestation de service paie 21.3% de cotisations sociale + 1.7% d’impôts libératoire sur le CA total facturé ou 21.3 % de cotisations sociale + impôts sur CA – cotisations – abattement.Plus la CET.
Pas de déductions de charges ou achats.
Les fournitures sont payées directement par le client ainsi que les frais de location d’outillage, matériel, véhicule, d’hébergement de repas,etc.
Il ne reste plus que la part de CA au titre de la prestation.

@Guy: effectivement, il n’est pas possible de déduire des frais ou des achats dans sa déclaration et c’est bel et bien l’intégralité de votre chiffre d’affaire qui doit être déclaré en auto-entrepreneur !

Par contre, vous ne pouvez bénéficier du prélèvement fiscal libératoire pour les auto-entrepreneurs que sous certaines conditions.

Enfin, sachez que les taux d’abattement utilisé pour prendre en compte vos charges de manière forfaitaire dépendent du type de votre activité. Si vous faites de l’achat/vente vous aurez un taux d’abattement fiscal plus élevé que si vous faites des prestations de services. Mais dans ce cas, il faut effectivement que ce soit de l’achat/vente et pas simplement la prestation de service que vous y associez….

bonjour
je suis auto entrepreneur depuis octobre2009
je suis negociant auto
j’aurais voulu s’avoir comment je peut gagne de l’argent en achetant un vehicule 9000euro et le revendant 10000euro
j’ai bien realiser 1000euro de recettes, mais le rsi me demande 13% donc 1300euo
je pert au passage 300euro
pourriez vous m’eclairer merci

@mikl60: c’est effectivement une limite du statut d’auto-entrepreneur. Pour une activité d’achat/revente elle n’est adaptée que si la marge est très importante.
Il n’y a pas de mystère ni de miracle malheureusement.
Renseignez-vous pour changer au plus vite de statut en optant pour un statut d’entreprise qui vous permettra de prendre en compte vos investissements et achats divers lors de vos déclarations.

Je vous invite à prendre contact au plus vite avec le service des impôts concerné pour leur exposer en détail votre situation. Vous trouverez peut-être une solution temporaire à votre situation avec eux, en attendant de changer de statut d’entreprise.

Bon courage dans tous les cas !

bonjour,
je viens de lancer mon auto-entreprise et je souhaite prendre une employer est ce que je peux déduire son salaire de ce que je déclare?
merci d’avance.

@richard: Bonsoir.
Aucune charge n’est déductible du chiffre d’affaire à déclarer avec le statut d’auto-entrepreneur.
Ce statut n’est pas optimisé pour le recrutement de salariés (même si dans la théorie rien ne vous en empêche).
Si vous voulez effectivement recruter un salarié, il est préférable que vous changiez de statut d’entreprise.

bonsoir

je vais etre auto entrepreuneur mais lorsque j’apelle differents organismes concernant certaines questions jai quelques doutes pourriez vous me renseigner sur ces points la svp

- est ce que je peux exercer mon activité avec le statut AE concernant la vente aux particuliers pour les isolations de combles ? (on ma dit que c’est interdit le statut AE pour la vente aux particuliers mais j’en doute )

-Quel seuil de CA je ne dois pas dépasser car la aussi j’entends de tout, c’est 80 000 ou 32 000 je ne sait pas ?

mon activité serait d’acheter des produits isolant pour les combles puis les revendres aux particuliers ? ( on ma dit que c’est du commerce donc 80000€ a pas dépasser et une autre qui ma dit que effectivement une fois que j’aurais vendu ce produit forcément c’est moi même qui ferait la pose donc que le CA est de 32 000€ car je suis un prestataire de service et une autre qui ma dit que je suis les 2 a la fois donc imposé sur 80000€ 13% et 320000 1,75% car je met de la main d’œuvre

donc je ne sait plus trop quoi penser

merci de m’éclairer

@pierre:

Vous avez tout à fait le droit de faire du service et/ou de la vente aux particuliers en auto-entrepreneur !

Par contre, certaines activités sont exclues du régime d’auto-entrepreneur.
Voir la liste des activités exclues du statut d’auto-entrepreneur.

Pour ce qui est de votre activité, le plafond maximum de chiffre d’affaire dépend effectivement du type d’activité que vous allez avoir.
Pour faire simple, vous avez un maximum pour les activités de service et un autre montant maximum de chiffre d’affaire pour les activité commerciales.

Au moment de votre inscription en auto-entrepreneur, vous devez déclarer un type d’activité. Si vous prévoyez de faire à la fois du service et de l’achat-revente, c’est votre activité prédominante (en terme de chiffre d’affaire) qu’il faut prendre en compte.

Sachez enfin que les montants maximum de chiffre d’affaire autorisés en auto-entrepreneur ont été légèrement revus à la hausse pour 2010.

Bonne chance pour votre entreprise !

merci mais vous dites que je peux exercer mon activité mais dans votre liste qui exclues certains corps de métiers il y a bien vendeur a domicile donc je ne pourrais pas alors ?

@Pierre: je n’ai fait que répondre à votre question sur le fait de combiner service et vente, ce qui est possible.

Par contre, je vous ai indiqué la liste des activités exclues pour que vous puissiez éventuellement identifier le type d’activité qui correspondrait à ce que vous souhaiteriez faire.

Je pense qu’il y a moyen d’adapter votre activité pour qu’elle soit autorisée avec le statut d’auto-entrepreneur. A vous de voir ce qui est possible.

Bonjour,
Mon mari veut se lancer autoentrepreneur. Celui ci va conserver son travail.Nos revenus ne depassant pas le seuil autorisé il pourra bénéficié de l’impot à la source.Par ailleurs je ne sais pas comment faire pour calculer le chiffre d’affaire, car j’ai vu qu’aucune perte ou fourniture n’est prise en compte.je vous cite un exemple/ on achete 100 poulets 3.00€ que l’on revends 5.00 €.faudra t il declaré 5 € fois 100 poulets donc 500.00 euros. meme si on en a vendu que 5 € fois 70 poulets (SOIT 350.00 €).Le reste etant cuit et ne pouvant pas etre conservé(ACTIVITE EFFECTUE QUE LES WEEK END).Les achats de gaz, sachets, aromates… rien ne peut être decompté?
Dans l’attente de votre réponse.
Merci

@zagorski: le statut d’auto-entrepreneur ne permet effectivement pas de déduire vos dépenses et investissements lors de vos déclarations.
Par contre, l’imposition est calculée à partir chiffre d’affaires auquel est appliqué un abattement forfaitaire dont le pourcentage dépend de votre activité déclarée (dans votre cas on peut considérer qu’il s’agit d’achat-vente) .
Cet abattement forfaitaire est considéré comme devant couvrir vos dépenses et il est donc naturellement plus élevé pour activité d’achat-vente que pour une activité de service.

Montant de cet abattement forfaitaire:
71% pour les ventes
50% pour les prestations de services)

L’abattement forfaitaire correspond à la prise en compte des charges et frais supportés par l’entreprise (charges sociales, loyer…).

Je vous remercie de votre réponse rapide.
donc si j’ai bien compris lorsque je vends 70 poulet à 5 euros soit 350€ moins l’abattement de 71 % reste 101,5 € de chiffre D’affaire donc 1,015 euros d’impot(1%). Est ce que le calcul et le même pour les 12 %(101,5x 12 = 12,18)soit 12,18€ de charges à payer.
Encore merci pour vos réponses apportées.

Je vous remercie de votre réponse rapide.
donc si j’ai bien compris lorsque je vends 70 poulet à 5 euros soit 350€ moins l’abattement de 71 % reste 101,5 € de chiffre D’affaire donc 1,015 euros d’impot(1%). Est ce que le calcul et le même pour les 12 %(101,5x 12 = 12,18)soit 12,18€ de charges à payer.
Encore merci pour vos réponses apportées;

@zagorski:
C’est plus compliqué que cela.
Je vais rédiger un exemple dès ce soir pour vous éclairer.
Revenez voir sur la page principale du site.

merci beaucoup.

Bonjour !

j’hésite entre 2 statuts. AE ou eurl.

Mon activité: (prestation de service : organisation, encadrement sportif et location de matériel)

j’ai environ 30 000 euros d’investissement en matériel (déja effectués, avec factures de professionnels)

Activité trés saisonniére. (5 mois/an)
CA prévisionnel pour ces 5 mois. entre 10 et 20 000 euros max la premiere année. Peu de frais à part l’essence pour les déplacements.

Je suis actuellement au chomage, indemnisé à 1400 euros/mois et ce pour encore une quinzaine de mois.

Que me conseillez vous ?

merci pour votre aide…

@domdom: si votre question porte sur la déduction de vos frais et investissements, sachez qu’aucune déduction ne peut-être faites avec le statut d’auto-entrepreneur lors de votre déclaration de chiffre d’affaire.

Non ma question ne porte pas sur la déduction de frais, j’ai bien saisi les modalités de fonctionnement du statut AE.
C’est juste qu’avec cet investissement de 30 000 € je doutais sur le choix du statut. Certains disent qu’il serait interessant de monter une société pour récupérer la tva, mais vu que le CA ne sera pas trés important, j’ai peur de payer trop de charges même si en tant que demandeur d’emploi, mes charges seraient moindres les 2 premiéres années… Alors AE ou eurl ?? merciii

@domdom: si vous avez déjà fait cet investissement (ce que vous semblez indiquer plus haut), il me semble (mais je fais peut-être erreur ?) qu’il est trop tard pour pouvoir récupérer la TVA et faire passer cet investissement dans une déclaration en frais réel (qui n’est par ailleurs pas possible en auto-entrepreneur) puisque vous n’avez pas encore créé votre société…

Bonsoir,

Mon ami voudrait se lancer sous le statut d’auto entrepreneur pour devenir négociant automobile. D’après tout ce que j’ai lu avant si j’ai bien compris :

Si on achète une voiture 4500 et qu’on la revends 6000 euros.
Je déduis 13 % du prix de revente donc je dois à l’état 780 euros et j’aurais gagné 720 euros cash sur la revente du véhicule.

En plus de cela , je ne paye pas de taxe professionnelle si le montant de mon chiffre d’affaire ne dépasse pas les 25 000 euros.

De plus comme mon CA ne dépasse pas les 25 000 euros je peux bénificier d’un prélèvement fiscale libératoire? donc comment ce prélèvement est calculé. Sur le chiffre d’affaire on me retire 1%?

De plus mon ami est apprenti étudiant et a moins de 26 ans . Peut on cumuler l’absence de charge la première année quand on a moins de 26 ans avec le statut auto entrepreneur?

Merci beaucoup de vos futures réponses.

@Mortaza: Bonsoir, je vais tenter de vous répondre.

1) Si l’activité d’auto-entrepreneur est de l’achat/revente:

  • le chiffre d’affaire maximum autorisé est de 80 300 € HT en 2010
  • les côtisations sociales à payer en 2010 sont de 12% du Chiffre d’Affaire
  • si votre ami peut bénéficier du Prélèvement Forfaitaire Libératoire, le taux de l’impôt sera de 1% du chiffre d’affaire

Tous ces calculs ne tiennent donc compte que du prix de vente final qui constituera son chiffre d’affaire en auto-entrepreneur.
Pour un véhicule acheté 4500 € et revendu 6000 € :

  • CA = 6000 €
  • côtisation sociale à payer = 12% x 6000 € = 720 €
  • impôt de 1% (si et seulement si il bénéficie du prélèvement forfaitaire libératoire / sinon ce sera le taux d’impôt sur le revenu) = 1% x 6000 € = 60 €

Attention néanmoins à 2 points:

  1. Bien vérifier que votre ami peut effectivement bénéficier du prélèvement forfaitaire libératoire
  2. Estimer si oui ou non vous aurez à payer la CET (qui remplace la Taxe Pro)

2) La Taxe Professionnelle a donc été remplacée depuis Janvier 2010 par la CET.
Je vous invite à lire les articles que vous trouverez à ce sujet sur:
http://autoentrepreneurinfo.com/tag/cet

3) Normalement, si votre ami est apprenti, il est salarié et paie l’impôt sur le revenu (sur son salaire d’apprenti) avec un abattement spécifique du fait qu’il est apprenti. Il n’y a normalement aucun impact sur cet abattement dont il bénéficie en tant qu’apprenti. Cela étant dit, il doit bien prendre en compte ces revenus d’apprenti pour estimer s’il peut ou non bénéficier du prélèvement forfaitaire libératoire en autoentrepreneur.

Voilà, j’espère avoir pu vous éclairer.
N’hésitez pas à revenir nous parler de votre expérience car le sujet de l’apprentissage combiné à une activité d’auto-entrepreneur intéresse certainement pas mal d’étudiants :)

bonjour je suit déclaré AE vente produit d occasion certain de mes produit sont hs apres réception de mon fournisseur. si le produit n est pas vendu je n ait aucune obligation de le déclarer? merci

@valls: ce que vous avez à déclarer c’est effectivement votre chiffre d’affaire et pas vos achats et investissements qui n’entre pas dans vos déclarations en auto-entrepreneur.
Donc si vous avez des produits que vous ne vendez pas, il est normal qu’ils n’entrent pas dans vos déclarations puisque vous n’avez à déclarer que ce que vous gagnez…

une facture est elle obligatoire pour la revente a un particulier? si oui un carnet de facturation est il suffisant?merci

@valls: vous devez effectivement établir des factures, mais vous pouvez le faire tout simplement en imprimant vous-même un modèle de facture. Nul besoin d’investir dans des documents ou carnets de facturation officiels…

merci pour vos réponses rapide

Bonsoir,

On dit que le chiffre d’affaire représente l’ensemble des recettes.
Et les recettes sont par définition l’ensemble des sommes perçues quelque soit le mode (espèce, chèque, virement,…)
Certaines personnes précisent qu’il suffit de pointer son relevé bancaire pour s’assurer qu’on est « OK » .
Ma question :

J’ai fait un prêt bancaire de 1500€ pour lancer mon activité, cela figure sur mon relevé bancaire entreprise, c’est une somme perçue !!! mon prêt ne doit quand même pas faire parti de mes recettes ? Je ne vais pas être imposable sur un prêt ? La question peut paraitre très bête mais ….
Deuxième exemple : j’ai des frais bancaire chaque mois que j’inscris dans mes dépenses. La banque se trompe dans ses prélèvements, elle me redonne donc de l’argent MON ARGENT !
Je l’inscrit où cette somme perçue ?

Merci d’avance pour vos réponse

@Audrey: c’est un question de facturation.
Vous devez déclarer ce que vous allez facturer à vos clients, tout simplement.

Vos exemples sont des apports de capitaux qui peuvent vous servir à faire des investissements, mais de la même manière vous pouvez apporter une certaine somme personnelle, qui ne rentrera pas en ligne de compte (actuellement) avec ce statut d’auto-entrepreneur.

Merci beaucoup.

Merci à Monsieur l’Admin de votre réponse.

J’ai d’autres questions certes bête mais je tiens absolument à vous les poser…

Comment l’état peut vérifier combien ai-je vendu le véhicule?

Je dois absolument établir une facture et je dois la signer par le client?

Savez vous si je me déclare négociant auto entrepreneur , est-ce que je paye les cartes grises?
(Si on se déclare négociant auto en ouvrant une société normale on barre nous même les cartes grises)

Mon ami est apprenti la semaine et travaille le week-end…
Mais au niveau de l’apprentissage on est pas imposable car on déclare que à partir de 15 000 euros…

Merci d’avance!!

@Mortaza:

je ne sais pas comment le fisc peut vérifier combien vous avez vendu de voiture, mais par contre il peuvent savoir quel est votre chiffre d’affaire réel, et c’est bien ca qui compte !

Vous devez établir des factures avec les coordonnées de vos clients.

Je ne comprends pas votre dernière question qui est trop spécifique à la vente de voiture, ce qui n’est pas mon domaine…pour celà il faut vous orienter vers des spécialistes dans la vente de véhicules…

Bonjour, je me lance dans le commerce en AE ( vente marché), je vais devoir acheter chez le grossiste des articles TTC. Je dois déclarer mon CA, ( ex 10.000 euros avec TTC )ou 10.000 euros – la TTC ? ( 10.000 – 19.6% )
Merci

@Céline: vous achetez à votre grossisste effectivement en TTC et vous ne récuperez pas la TVA (contrairement à ce que permet d’autres statuts d’entreprise).
Quand vous facturez en tant qu’auto-entrepreneur, vous ne reversez pas la TVA et devez donc déclarer la totalité de ce que vous facturez à vos clients.

merci :) donc je déclare tout..
une autre question please :).. le revenu fiscal pour une personne seule est d environ 25000 euros, est ce un chiffre d’affaire? ( ex: si je fais sur l année 30.000 euros de CA, je dépasse le revenu fiscal de 5000 euros et n’est plus le droit au prélèvement libératoire? )

@Céline: vous semblez mélanger 2 choses différentes… Je vais essayer de vous éclairer, mais il faut prendre le temps de lire les articles que je vais pointer ci-dessous…

1) En tant qu’auto-entrepreneur, vous ne devez pas dépasser un chiffre d’affaire maximum, sinon vous sortez du statut d’auto-entrepreneur et devez opter pour un autre statut d’entreprise.

Voir à ce sujet:
http://autoentrepreneurinfo.com/tag/chiffre-d-affaire

2) En matière fiscal (concernant l’imposition sur vos revenus d’auto-entrepreneur), vous pouvez opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire, sous certaines conditions.

Voir à ce sujet:
http://autoentrepreneurinfo.com/tag/prelevement-forfaitaire-liberatoire

merci, j’ai bien déja tout lu et relu.. mais je dois buguer..:(
ex.. Je suis seule, aucun revenu donc impot = zéro..Je me lance en tant que AE, je fais un chiffre d’affaire ( qui est donc égale à mon salaire…?) de 30.000 euros.. qu’est ce qui se passe???
Désolée d’être crédule mais je ne veux pas me tromper en lançant ma petite entreprise.. merci de votre compréhension

@Céline: Je vais essayer de reprendre pas à pas les différents points à prendre en compte dans l’ordre…

1) Choisissez une activité (services ou vente) lors de votre inscription en auto-entrepreneur.

2) En fonction de ce choix, vous aurez la possibilité de faire un chiffre d’affaire maximum différent:

  • 80 300 € HT en 2010 pour une activité de vente de marchandises en auto-entrepreneur
  • 32 100 € HT en 2010 pour les prestations de services en auto-entrepreneur

3) Vos déclarations seront à faire en ligne (sur Internet) tous les 3 mois et correspondront exactement à tout ce que vous aurez facturé à vos clients pendant cette période.

4) Vous aurez alors à payer 2 choses:
- Les côtisations sociales qui sont un pourcentage de votre chiffre d’affaire déclaré tous les 3 mois.
- Les impôts sur ce revenu d’auto-entrepreneur.

5) Pour ce dernier point (impôt sur votre revenu d’auto-entrepreneur) vous pouvez être dans 2 cas de figure:
- Vous pouvez opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire (voir les conditions pour 2010). A priori c’est votre cas: Il s’agit alors encore d’un pourcentage du chiffre d’affaire déclaré.
- Si vous ne pouvez pas bénéficier du pélèvement forfaitaire libératoire, vous paierez des impôts sur le revenu comme pour les autres revenus (salaires et sources de revenus diverses…).

Voilà, j’espère avoir répondu à vos interrogations.

merci beaucoup.. mais comment connaitre son salaire? est ce le CA moins les frais engagés? ( le stock, prix place marché, gaz oil? )
je comprends bien qu’il faut payer 13% de CA TTC ..:(

@Céline: il n’y a pas de notion de salaire en auto-entrepreneur… Vous gagnez ce qu’il vous reste.

Donc si je comprends bien..ex 1000 euros de stock me donnent 3000 euros de CA. 3000 – 13% égale 2610 euros. 2610 – 1000 euros de stock ( réapprovisionnement) il me reste 1610 euros.
1610 euros moins 500 euros de frais divers ( prix place, gaz oil ect..) il me reste 1110 euros..?

@Céline, c’est bien cela !

Merci beaucoup pour tes ces renseignements très utiles :)

bonsoir,

j’ai vu que l’on ne pouvait pas engager de salarié en tant que AE mais est ce que l’on peut en tant AE engager des stagiaires rémunérés ou non ?

merci

@Pierre: à priori, prendre un stagiaire en auto-entrepreneur est théoriquement possible, mais actuellement c’est mission impossible de trouver des informations officielles à ce sujet.

Il faut prendre conscience néanmoins que le cout d’un stagiaire ne pourra de toute façon pas être déduit lors de la déclaration du chiffre d’affaire. Par ailleurs, il faut bien vérifier les obligations de la convention de stage et la réglementation en la matière…

D’une manière générale, le statut d’auto-entrepreneur n’a pas été prévu pour l’emploi de salariés ou de stagiaire… donc cela peut relever du parcours du combattant…

[...] les frais et investissements ne sont pas déductibles (en frais réels) des recettes lors des déclarati… [...]

Bonjour a tous. Je suis en freelance avec le statut d’auto-entrepreneur, je travail pour mon client la plupart du temps dans c’est bureaux en Belgique. Je lui facture les journées travailler et aussi je lui facture les journées de déplacement, autrement dis il me paye en plus de mes honoraires, il me paye un forfait des journées de déplacement.
La question est la suivante dois-je déclarer ses frais payer par mon employer dans mon chiffre d’affaire?
Ou bien il -y a t’il une autre solution pour ne pas comptabiliser ses indemnités de déplacement dans mon chiffre d’affaire? Si non je ne suis pas rentable.
Merci pour votre réponse et pour ce forum

@tectonic: en auto-entrepreneur, on ne déduit pas de frais lors de ses déclarations, donc théoriquement vous devez comptabiliser toutes vos rentrées d’argent, y-compris les indemnités payées par vos clients liées à vos déplacements.
L’alternative est que ce soit directement votre client qui paie ces frais (par exemple en vous fournissant une carte bancaire professionelle pour payer vos déplacements).

merci pour votre reponse.
Effectivement, le client paye déjà une partie de mes voyages. et l’option de carte bancaire pro n’est pas possible. par contre Dans le contrat que j’ai signe on a décidé que le client paye ce forfais dis forfais de déplacements calculer par jour. C’est une facture séparé des honoraire ou c’est clairement note que c’est des indemnités journalières de déplacement.que ce passe t’il c’est je ne déclarer pas ses indemnités.

ne plus ressevoir sur ma boite mailmerci

Bonjour

je vais être AE et comment fait on pour avoir un nom commercial du genre mon entreprise car lorsque j’ai regardé sur le site pour s’inscrire sur l’auto entrepreneur je n’ai pas vu de case ou l’on pouvait rentrer un nom commercial merci de maiguiller tout en sachant que mon compte bancaire perso sera le même que celui de AE merci a vous

@Pierre: En auto-entrepreneur, c’est votre propre nom qui est utilisé et il n’est pas (pour l’instant en tout cas) prévu de pouvoir donner un autre nom de société.

Alternativement, vous pouvez déposer une marque auprès de l’INPI si vous tenez absolument à protéger un nom…

@admin,
AE doit déclarer ce qu’il facture. Dans mon cas je facture mes honoraires donc a déclarer, mais pour les indemnités journalières de déplacement que client me paye je délivre un bon ou un reçus que je ne déclare pas.
2question comment l’administration peut’elle vérifier les factures imises et les factures déclarer pour un client a l’étranger et sans numéro de TVA ? Merci de vos réponses

Bonjour, je souhaite également développer mon activité en auto entrepreneur dans le coaching sportif, diéétique et beauté, c’est du bien être total! Comment l’état vérifie notre CA, toutes les prestations que je ferai? Dois je faire des factures à chaque clients? Meme pour des paiements en espèces? Comment l’état peut controler ce type de déclaration de prestation?? Doit on joindre les factures?Merci de votre réponse.

Bonjour,
Je suis pacsée avec mon ami et nous ne sommes pas impossable, lui a un travail temps plein, mais pas moi. Si je crée une auto-entreprise du coup nous serons impossable ? Puisque l’impôt est payé au fur et à mesure…
Merci.

@Dynamic: je pense malgré tout que vos indemnités journalières de déplacement sont supposées être déclarées en auto-entrepreneur… donc il est préférable de vérifier auprès d’un organisme officiel …

Concernant votre 2de question : l’administration peut exiger d’avoir une copie de vos factures en cas de contrôle.

@Virginie:

1) L’administration fiscale vérifie votre chiffre d’affaire par la déclaration que tout auto-entrepreneur doit fair à la fin de chaque trimestre.
2) Vous devez effectivemnt établir des factures dans tous les cas
3) Vos factures n’ont pas à être fournies au moment de votre déclaration trimestrielle, mais vous devez les conserver et pouvoir les fournir en cas de contrôle.

J’ai lu et bien compris, nous sommes largement en dessous du seuil, couple, 2 enfants salaires commums environ 20000€, le CA de l’activité auto-entrepreneur ne sera pas énorme, tout au plus j’espère avoir 5000 € la 1ère année et encore, donc nous pourrions prétendre au prélèvement forfaitaire libératoire. Mais avec le prélèvement l’imposition se fait bien au fur et à mesure ?
Ne voudrait-il pas mieux déclarer le CA en même temps que les autres revenus afin de rester non imposables ?

@Maille: effectivement, dans votre situation c’est peut-être plus intéressant… mais en même temps, payer 1% sur 5000€ de chiffre d’affaire ne représente pas une somme conséquente…
A vous de bien calculer et de peser le pour et le contre entre la simplification des démarches administratives et fiscales ou la perte de 50 euros…

Merci pour votre réponse

@Maille: vous aviez les même informations sur le lien que j’avais indiqué plus haut ;-)

Bonjour,

Je souhaitais vérifier une information qui m’a été donnée par 2 personnes.
Il semblerait qu’il soit possible de conserver ses indemnités de chômage(ARE)pour une durée de 1 an 1/2 tout en lançant une activité à son propre compte à condition de bloquer son chiffre d’affaire sur un compte ???? Il serait cependant quand même possible de préléver ses frais de fonctionnement?
Dans un cas, la proposition m’était faite dans le cadre d’un statut d’auto-entrepreneur pour une activité de prestations de service,
Dans l’autre cas, le statut était celui d’agent-co et une activité de vente à des professionnels.
Qu’en dîtes-vous ?

En vous remerciant par avance de vos renseignements.

@Nazazca : il serait possible de conserver ses indemnités chômage ( ARE ) tout en étant auto-entrepreneur à condition de bloquer son chiffre d’affaire sur un compte ???
Je vais être honnête en vous disant que je n’ai jamais entendu parlé de cette possibilité et que cela me semble très surprenant et peu crédible…

Par qui cette information vous a-t-elle été donnée ?
Si cela vous a été venté par une société privée qui souhaite vous proposer de faire de la vente à domicile, méfiez-vous et vérifiez plutôt auprès de l’organisme officiel qui vous verse vos indemnités chômage !

Tenez nous au courant des informations officielles que vous obtiendrez car cela pourra certainement servir à d’autres futur auto-entrepreneurs qui s’inquiètent de perdre leurs indemnités chômage !

Je suis moi-même perplexe mais cette information m’a été donnée par 2 personnes sérieuses. Je vais donc poursuivre mes recherches auprès d’organismes officiels et vous tiendrai au courant des informations récoltées.
Très bonne journée.

Bonjour,

J’ai 2 nouvelles questions qui sont les suivantes :
- est-il souhaitable d’effectuer un acte notarié d’insaisissabilité des biens immobiliers personnels lorsque l’on a le statut d’auto-entrepreneur ?
- lorsque l’on est auto-entrepreneur et que l’on souhaite modifier l’activité initiale, par exemple passer de la prestation de services à la vente de marchandises, comment procède-t-on ? On déclare que l’on arrête son activité 1ère et on en déclare une nouvelle ?
Dans l’attente de vous lire, par avance merci.

@Nazazca:

Pour changer l’ activité initiale en auto-entrepreneur, je vous invite à voir l’article suivant:
Modifier ou changer d’ activité autoentrepreneur

Pour la saisie des biens personnels, je dois encore creuser la question. J’en ferai un autre article !

Bonjour,

Je compte me lancer en tant qu’auto entrepreneur dans le les prestations de services (conseil) à partir de ce mois ci : mois de mai.
J’ai discuté avec mon futur client des conditions de l’étude que je vais mener pour lui. Je serai obligé de me déplacer à plusieurs reprises à l’étranger en Europe chaque fois pour 2-3 jours dans le cadre de la mission. C’est mon client qui me payera l’hôtel et les frais de déplacement en avion. Je ne paye pas moi même l’avion et l’hôtel. Moi je facturerai à la fin de ma mission mes honoraires. (sans les frais de déplacement avion + hôtel car ils sont avancés directement par mon client)

Mes question :
Mon Chiffre d’Affaires que je déclare est-il = aux honoraires que j’ai facturé au client? ou
Les frais de déplacement payés directement par le client comptent aussi dans mon chiffre d’affaire en plus des honoraires perçus ?

Si je m’inscris maintenant en tant que auto entrepreneur, en 2010 j’ai encore un plafond de chiffre d’affaires prorata temporis d’environs 21 000 euros sur les 32100 .

Je voudrais savoir si mes frais de déplacement payés directement par mon client (le contrat le stipulera) seront comptés dans ces 21000 euros, ou seules les sommes que moi je facture seront prises en compte pour le calcul de mon CA à l’année. J’aurai de mon coté des frais que j’avancerai moi même : repas, transports sur place, ordinateur etc…

Je me pose ces questions afin de savoir si le statut d’AE est le bon choix.

J’espère avoir été assez claire.

Dans l’attente de vous lire, je vous remercie par avance.

@Rodik: Bonjour et félicitations pour votre volonté de créer votre entreprise !

1) Première remarque avant toute chose: il est important de ne pas avoir qu’un seul et unique client, sans quoi l’URSSAF pourrait considérer cela comme un emploi salarié déguisé…
Faites donc en sorte d’avoir quelques autres petits clients à coté…

2) Concernant vos frais de déplacement, s’ils sont directement payés par votre client, vous n’aurez donc bel et bien que vos honoraires à déclarer comme chiffre d’affaire.
Attention néanmoins à ce que ca ne soit pas une « avance » ou des frais remboursés par votre client, auquel cas ces sommes passeront sur votre compte à un moment ou un autre et seront donc considérées comme revenu d’activité !
Clarifiez bien la procédure avec votre client pour ne pas avoir de mauvaise surprise et devoir avancer ces frais et vous les faire rembourser plus tard car votre calcul de chiffre d’affaires tomberait à l’eau…

3) La notion de calcul du chiffre d’affaires au prorata temporis est effectivement normalement d’application !
Pour les nouveaux auto-entrepreneurs inscrits en 2009, le gouvernement a été plus flexible et a redonné le statut d’auto-entrepreneur après avoir envoyé une Notification de fin d’adhésion au statut auto-entrepreneur.
Attention : Il est peu probable que cette flexibilité soit encore accordée en 2010… donc calculez votre CA au prorata temporis à compter de votre inscription par sécurité !

Voilà, j’espère avoir répondu à vos questions. Bon courage pour votre entreprise !

Bonjour

@admin dit »
il est important de ne pas avoir qu’un seul et unique client, sans quoi l’URSSAF pourrait considérer cela comme un emploi salarié déguisé… »

je suis dans le meme cas de figure, je facture toujours la meme societe. Mais cette societe est hors france en europe. et j’effectue mais consulation services hors france.

1-puis-que Le client trouve hors france (europe) sa ne peu jamais etre son employer.
2- et les Freelances la plupars on un seul client a qui il facture, comment il se debrouille pour que sa ne passe pas pour du salaria deguise.
merci

@tactonica: Bonjour, c’est effectivement souvent le cas et ca ne pose généralement pas de problème (bien qu’à la limite de la légalité) tant qu’on est pas l’objet d’un contrôle, mais la loi en concernant l’emploi déguisé en France est claire :
Une personne (morale ou physique) qui emploie un travailleur indépendant sous certaines conditions (notamment celle du client unique) est dans l’obligation de l’embaucher en tant que travailleur salarié et donc remplir ses obligations de déclaration, paiement des charges, etc…
Les moyens de contrôles sont évidemment très complexes, mais il faut donc être vigilent !

Si vous travaillez à plein temps pour votre client unique dans ses locaux ou avec son matériel, c’est clairement un emploi déguisé !
Il suffit qu’un employé ou un concurrent vous dénonce et vous ferez l’objet d’un contrôle…

Certains employeurs peu scrupuleux n’ont pas hésité à demander à certains employés de démissionner pour les faire travailler en tant qu’auto-entrepreneur… cela leur coûtant forcément beaucoup moins cher en charges sociales et autres…
Attention donc !

C’est clair ce que vous dite c’est très logique et je comprend mieux. néanmoins pensez vous que le fait que le client unique sois a l’étranger lui donne l’impossibilité de vous employer. et dans ce cas la on ne serai pas entrain de démarcher des projets pour cotiser en France ?
merci

@tactonica: c’est une question de perception…
C’est sûr que de ce point de vue, vous rapportez de l’argent en France… mais si un jour les autorités françaises vous demandent de produire toutes vos factures pour contrôle, je ne peux pas vous dire quelle sera la décision qu’ils appliqueront sur votre statut.

bonjour

Quelques questions qui me turlupinent.

Je suis AE depuis quelques jours,et en recherchant des infos sur les documents comptable je lis que l’on doit également tenir un registre des achats. Pourquoi ? étant donné que l’imposition est forfaitaire et non au réel.

Si mon bénéfice réel est supérieur au bénéfice forfaitaire (vente=29%) que se passe t’il (étant entendu que je ne dépasse pas le plafond des 80000 €/an)l’état peut il m’obliger à changer de statu ?

Étant bénéficiaire du RSA, que dois je déclarer à la CAF, mon CA ou 29% de mon CA ?

… et une dernière question un peu hors sujet ; sur les feuilles comptables, qu’est ce que la « référence de la pièce » ; le N° de facture d’achat/vente ?

merci pour vos réponses

@David : Effectivement, bien que les déductions soient forfaitaires avec le statut d’auto-entrepreneur, il est demandé de tenir un registre des achats.

Cela fait parti des tâches importantes pour une bonne gestion comptable, même si ce registre des achats n’est pas utilisé pour les déclarations en auto-entrepreneur.
C’est une pratique qui vous habituera à faire votre comptabilité dans les règles pour le jour ou vous changerez de statut d’entreprise.
Par ailleurs, effectivement cela peut éventuellement servir en cas de contrôle de l’URSSAF qui pourrait vous demander de produire ce registre des achats au même titre que vos factures.

Je comprends votre inquiétude: que se passerait-il si vous faisiez l’objet d’un contrôle de l’URSSAF en tant qu’auto-entrepreneur et que votre registre des achats était inférieur à la déduction forfaitaire qui est accordée pour une activité d’achat-vente en auto-entrepreneur ? Là dessus, je ne peux pas m’avancer à la place de l’URSSAF, mais le statut d’auto-entrepreneur est prévu avec des déductions forfaitaires, donc à moins que votre activité ne corresponde pas à celle que vous avez déclarée, il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Par contre, si effectivement vous faites une activité de service alors que vous avez déclaré une activité d’achat-vente, vous aurez fait une fausse déclaration, ou votre activité principal à changée, auquel cas il faudra faire une modification de votre statut d’auto-entrepreneur.

Les référence des pièces sont effectivement vos numéros de factures ou les factures que vous avez payées dans le cas du registre des achats.

Concernant votre question sur le RSA, je vous invite à rechercher les articles qui traitent de ce sujet en tapant simplement le mot RSA dans le moteur de recherche en haut du site !

Bonjour,

Je suis gérant majoritaire de SARL, et j ai un projet de création d entrprise dans une autre activité, j aimerais savoir si mon statut actuel de gérant ne fait pas obstacle a la création ?

@seb: je vous invite à utiliser le moteur de recherche en haut du site avec le mot clé « sarl ».
Vous obtiendrez la réponse en quelques secondes ;-)

BONJOUR
un electricien qui facture au client 1000 de devis ayant acheter 300 euros de materiel peut il facturer 800 euros de materiel en faisant une grosse marge pour payer 12% et 200 de prestation est ce legal SI IL Y A UN CONTROLE FISCAL ,CAR C’EST ASSEZ SIMPLE DE SUR FACTURER LE MATERIEL PLUTOT QUE LA MAIN D’OEUVRE

@LABASSA: vous êtes seul responsable des marges que vous désirez appliquer. Il n’est pas interdit de faire 900% de marge, si vous estimez pouvoir exercer votre activité et être crédible auprès de vos clients…

merci de votre reponse
mes clients ne seront pas aux courants de cela puisqu’ils auront un prix global aucune obligation de faire 2 FACTURES
PRESTATION ET VENTE C’est juste au moment de ma declaration
non??

@admin
merci pour votre réponse.
pour le RSA, j’ai trouvé la réponse au dos de la version papier de la déclaration ; c’est le bénéfice forfaitaire qui doit être déclaré.

bonjour,

Je suis charpentier, actuellement je suis salarié dans une entreprise. Mais je voudrais profiter du régime de AE pour pouvoir acheter des matériaux (avec les tarifs des professionnelles) pour faire des travaux chez moi. Le montant total n’est que aux plus prés 5000 €. Est il intéressant et légal (vu que si je n’ai fait pas de facture ,j’ai rien a déclarer) de profiter du fait d’avoir un siret, pour aller par ex aux dépôts telles que la plateforme du bâtiment?

@Gonzalo: votre question sort du contexte de l’auto-entrepreneur.
Si je comprends bien votre question: vous bénéficiez de tarifs préférentiels auprès d’un grossiste du fait que vous ayez un numéro SIRET en tant qu’auto-entrepreneur.
Et vous aimeriez en profiter pour acheter des matériaux en bénéficiant de ce tarif pro pour faire à titre personnel des travaux dans votre habitation.

Je ne suis pas juriste, mais si votre fournisseur accepte, je ne vois pas de problème (à priori mais c’est à faire valider par un juriste) puisque vous devez de toute façon payer la TVA en tant qu’auto-entrepreneur.
Par ailleurs, vous ne déduirez en aucun cas ces achats de votre chiffre d’affaires en auto-entrepreneur puisque la déduction pour frais ou investissement est purement forfaitaire et pas basés sur vos achats réels.
Donc à priori, ca devrait être possible…

Bonsoir a tous,
2 mois après la création de mon statut AE je viens de recevoir un courrier des impôts pour la taxe professionnelle, qui me demande de répondre sur un questionnaire concernant mon domicile (adresse de mon AE). Dois-je payer une taxe professionnelle ou autre taxe sur mon domicile. Sachant que je travail que chez mon client en freelance et jamais a mon domicile ? merci

@tectonica: Cherchez « taxe professionnelle » dans le moteur de recherche en haut du site et vous trouverez les articles qui répondront à vos interrogations sur ce sujet.

bjr
Nouvellement AE en petit bricolage, je facture ma main d’oeuvre, mes fournitures aux prix réel magasin achat et mon déplacement.
Comment dois-je calculer mon CA ?
Merci pour votre réponse.

@Baszynski : Toutes mes félicitations pour votre inscription en auto-entrepreneur !
Je pense que votre questions concerne le montant que vous devez déclarer.
Comme expliqué dans l’article en haut de cette page, vous ne pouvez pas déduire vos achats et dépenses de votre chiffre d’affaire lors de votre déclaration.
C’est donc bien l’ensemble de vos recettes que vous devez déclarer en auto-entrepreneur.

J’espère avoir pu répondre à votre question.

Bonjour à tous,
J’ai trouvé sur ce site des questions et des réponses aussi intructives les unes que les autres.
Néanmoins j’aimerais avoir votre avis sur un point bien que je pense pouvoir deviner déjà la réponse ;-).
Voici mon cas :
Je suis AE dans la prestation de service informatique.
Par chance j’ai pu décrocher un « gros » contrat qui m’oblige à recourir à un sous-traitance pour pouvoir respecter mes délais d’exécution des tâches.
En contre partie je suis facturé par mon sous-traitant pour le service rendu ce qui tout à fait classique.
Ma question est la suivante :
Quel serait la recette à déclarer sur mon formulaire ?
Recette à déclarer = montant facturé à mon client ?
ou
Recette à déclarer = montant facturé à mon client – montant facturé par mon sous-traitant ?

Merci pour votre réponse.

@Ben: La réponse n’est pas la plus intéressante des 2 solutions que vous proposer financièrement parlant… comme vous vous en doutez en ayant lu l’article…
Vous ne pouvez rien déduire de vos recettes et c’est donc bien l’intégralité de ce que vous facturez à votre client que vous allez devoir déclarer en auto-entrepreneur.
La seule alternative viable si vous souhaitez revendre les services d’un sous-traitant, est qu’il fasse lui aussi une facture à votre client et que ca ne soit plus de la sous-traitance que vous facturez au nom de votre propre autoentreprise !

Merci pour votre réponse rapide et concise.
Cela confirme bien mon doute.
En compilant tous les cas rencontrés sur ce forum, cela nous donne une idée de la limite du système AE. Ce qui ne transparait forcément dans les documents officiels qui ont tendance à nous faire mirroiter que les aspects positifs.
Pour mon cas personnel, je pense pouvoir dépasser le barême fixer par la loi qui est de 34000€. Compte tenu de la conjoncture économique je ne pensais pas pouvoir dépasser ce plafond au démarrage de mon activité d’où le choix de ce statut.
Actuellement je pense au changement de mon statut qui ne sera plus adapter à ma situation d’ici fin d’année.

Y a-t-il une possibilité de changement de satut en cours de route ?
Si ce n’est pas possible, y aura-t-il un redressement fiscale à la fin de l’année en admettant que je dépasse par exemple, de plus de 50% ce plafond.

Autre question concernant le prélèvement libératoire.
En principe ce prélèvement inclut l’URSSAF et l’impôt sur le revenu.
Question simpliste mais qui mérite quand même d’être posée : Lors de la déclaration annuelle de l’impôt sur le revenu que doit-on déclarer ?

Merci encore pour votre éclairssicement.

@Ben: si vous dépassez le plafond, vous recevrez simplement un courrier de Notification de fin d’adhésion au statut auto-entrepreneur de la part de l’URSSAF.

Vous aurez alors la possibilité de faire évoluer votre statut d’entreprise et dans ce cas de pouvoir prendre en compte ce que vous coûte la sous-traitance (votre question précédente…). D’ailleurs le statut d’auto-entrepreneur n’est pas très adapté si vous faites appel à d’autres entreprises en sous-traitance comme vous l’aurez compris…

Donc il n’est pas question de redressement fiscal lorsque vous dépassez le plafond de chiffre d’affaires autorisé en autoentrepreneur, mais d’adaptation de votre statut d’auto-entrepreneur en quelquechose d’autre.

Pour votre dernière question concernant la déclaration d’impôts, je vous invite à parcourir les articles dans la catégorie « Taxes Impôts et Prélèvement » (accessible via le menu)

bonjour,
je souhaite me déclarer AE tout prochainement en tant que diététicienne à domicile, mais il me reste quelques petites questions.
A l’aide de ce forum j’ai cru comprendre qu’en tant que AE je ne peux rien faire passer en frais de société ( cartes de visites, téléphonne portable…),

  • mais est ce que je peux mettre ma voiture en véhicule de fonction ou de société.
  • je peux bénéficier de l’ACRE, mais ne serait il pas plus avantageux par la suite si je change de statut ?
  • dois-je aussi faire des factures après chaque prestation ?

Merci d’avance pour vos réponses.

@Mabo:

Effectivement, vous ne pouvez rien faire passer en frais de société, y-compris votre voiture avec le statut de l’auto-entrepreneur. Si vous estimez avoir beaucoup de charges (voiture, frais de déplacement du fait des prestations de service à domicile, achat de produits de beauté, matériel pour esthéticienne à domicile, etc…) alors il est peut-être intéressant pour vous de regarder un autre statut d’entreprise…

Les factures sont un élément obligatoire en auto-entrepreneur après chaque prestation. Elles serviront en cas de contrôle, mais cela reste une bonne pratique de toute façon car cela vous permet de vous habituez à faire votre comptabilité…

Pour l’ACCRE, je ne sais pas encore quoi vous répondre.
Je vais me renseigner et ferai un article dédié à ce sujet dès que possible !

Si vous souhaitez partager votre expérience d’esthéticienne à domicile en auto-entrepreneur, vous pouvez utiliser le lien « proposez un article » en bas du site ;-)

Bonjour à tous,
J’ai trouvé sur ce site les questions à la plupart des questions que je me posais.
Néanmoins, comme j’aimerais créer une entreprise d’achat et de vente de biens, je me pose la question sur la définition du CA : est ce le CA total facturé ou bien la différence entre les achats et les ventes ?
Exemple: j’achète pour 10000 Euros de biens de consommation que je revends 12000 euros: Dois je payer les 13% cotisations sur 12000 ou sur la différence équivalent à la recette (12000-10000)=2000 euros?
Merci par avance pour votre réponse

@nicolas: merci de bien lire l’article en haut de page avant de poser une question… La réponse s’y trouve, a savoir : pas de déductions de frais, dépenses et investissement en autoentrepreneur. Votre chiffre d’affaire = vos recettes

Bonjour,

J’ai bien compris qu’aucun frais n’étant déductibles, un changement de statut était nécessaire :
-comment choisir le plus « avantageux » sachant que l’investissement nécessaire à mon activités (acquisition véhicule, déplacements à l’étranger, création site internet..) sont les frais les plus importants et que j’aimerai pouvoir les déduire de mon CA ?
Merci d’avance,

@sccc : si vous voulez déduire les frais que vous mentionez de votre chiffre d’affaire, alors il est préférable d’opter pour un autre statut que celui d’ autoentrepreneur.

Bonjour autoentrepreneur.

Peut-on s’inscrire deux fois en tant qu’auto-entrepreneur?
C’est à dire faire une prestation de service d’un côté et la vente de marchandises de l’autre?

Je m’interroge parce que pour ce que je veux faire, rénover des appartements pour des clients, je ne peux pas déduire le montant du matériel nécessaire de mon CA.
Mon plafond de 32.100€ sera donc plus vite atteint, et mes bénéfices moins importants à cause du coût du matériel.

J’ai donc pensé à séparer les activités.
J’ai quand même des doutes sur cette possibilité, c’est pourquoi j’aimerais savoir, déjà si c’est possible, et sinon, si d’autres solutions existaient.

Merci par avance de votre réponse.

@Guillaume: Vous ne pouvez vous inscrire qu’une fois en auto entrepreneur, mais vous pouvez avoir plusieurs activites differentes

Est-ce que vous voulez dire que je peux faire une activité de prestation de service d’un côté avec un plafond de 32.100€, et cumuler une autre activité de vente de marchandises de l’autre avec un plafond de 80.300€?

@Guillaume: les plafonds ne sont pas cumulables. Ce sont les activités qui le sont.

Si vous choisissez de cumuler une activité de service et une activité de vente, le plafond total est de 80k€ à l’intérieur duquel votre chiffre d’affaires en services ne doit pas dépasser les 32k€.

Ça, ça peut m’arranger comme principe.
Et concrètement, quelles sont les démarches?
Je ne m’inscris qu’une seule fois, mais après, comment faire pour bien dissocier les deux activités?

@Guillaume:

1) Pour l’inscription en auto-entrepreneur, il faut indiquer la catégorie correspondant à votre activité principale.

2) Lorsque vous remplissez la feuille de déclaration trimestrielle de chiffre d’affaire (ainsi que la déclaration d’impôts / formulaire 2042-C) vous devez faire la répartition entre votre chiffre d’affaire lié aux ventes et celui lié aux services. Attention à bien déclarer chaque revenu dans la case correspondante et à appliquer les taux correspondants à chaque activité.

Merci d’avoir répondu à toutes mes questions, ça va m’être très utile quand je me lancerais.

Le CA étant égal au montant de la vente total (achat 8000 vente 10000=recettes 2000, quel est l ‘intérêt de déclarer le CA plutot que les recettes? Merci de m ‘ éclairer car je ne comprends pas l ‘astuce.

@ducreux: il n’y a pas d’astuce. C’est simplement comme cela que doit être faite la déclaration en tant qu’auto entrepreneur.
On doit déclarer son chiffre d’affaires, pas ses recettes : aucune déduction aux frais réels n’est possible avec ce statut d’entreprise.

Bonjour.
Je sais qu’en étant AE, on cotise pour la retraite.
Mais quel pourcentage exactement?
Combien peut-on toucher à la retraite lorsqu’on a été AE, par rapport à un artisan?
Merci

@Guillaume: Je vous conseille de parcourir les articles que vous trouverez sous la section « autoentrepreneur et retraite »

Par contre, pour avoir le détails de ce que vous pourrez toucher à votre retraite, il faut que vous demandiez à votre caisse de retraite. Normalement, ils vous enverront un décompte.

bonjour ,
je suis jeune mere au foyer beneficiant du rsa . voila plus d’un an que je recherche activement un emploi en vain.j’ai donc decidé de creer mon propre emploi.
j’ai un proget de creation d’entreprise et je pensais que le statut d’AE n’etait pas mal pour commencer surtout avec la possibilite de beneficier du rsa le temps que les affaires demarent , mais apres multiples calculs je commence a déchantée. je souhaiterai ouvrir un commerce , une personne me preterai 20 000 euros pour acquerir mon stock de base( que je rembourserai a savoir 500 euros par mois sur 4 ans environ )
la location du commerce est de 120 e/mensuel ( quel chance de trouver un local a ce prix je saute dessus )
plus les charges liées au commerce edf assurance … je compte donc pour la location du commerce et ses frais liés 250 e / mois
voila mes calculs sur un CA de 2000 e mensuel:

2000 CA
– 250 LOYERS ASSURANCE EDF autres
– 260 charges sociales et IR 12%+1%
– 850 renouvelement de stock
– 500 credit du stock initial
____________
= 140 salaire

calcul de mon RSA :

682 RSA de base
+ 360 62%(29% CA)
- 580 29% CA
- 110 forfait logement
- 60 pension alimentaire
____________
= 292 rsa

ce qui me fais un salaire de :

140 bénéfice réel AE
+ 292 RSA
+ 60 pension alimentaire
____________
= 492 de revenu total mensuel

revenu actuel :

682
- 110 forfait logement
- 60 pension alimentaire
+ 60 pension alimentaire
____________
= 572 de revenu

donc d’apres mes calculs mes revenus seront plus bas de 80 euros en travaillant , en ayant investis de l’argent , du temps , a tout cela s’ajoute les frais de garde de mon enfant , les frais carburants , une diminution des droit apl et des soucis supplementaires .

est ce que je me trompe ?

@mat: votre calcul semble à priori correct. Mais pour les aides (RSA et pension alimentaire), il peut y avoir une baisse en fonction de votre Chiffre d’Affaires, ce qui peut même réduire encore votre revenu au final !
Etant donné que vos charges sont quand même assez importantes, vous devriez faire une simulation avec un autre statut d’entreprise qui vous permettrait de déduire de vos recettes les montants de ces charges aux frais réels.

Dans tous les cas, n’abandonnez pas votre beau projet d’entreprise !
Cherchez des idées pour commencer à moindre frais (faites une recherche sur le dropshipping ou la création d’un site de e-commerce par exemple, car ce sont des solutions pour réduire vos frais…).
Trouvez des pistes pour développer commercialement votre entreprise et faire un chiffre d’affaire plus important (En Auto-Entpreneur dans la vente, vous avez le droit à un maximum de 80 300 € en 2010, soit plus de 6600 € mensuel…)

bonjour, je suis AE en artisanat (rénovation et entretien ), j’ai une question concernant la déclaration

Exemple: sur un chantier a 10 000 euro j’ai 3000 euro de matériel que j’ai fourni dans ma prestation, est ce que je doit déclarer ces 3000 euro dans la case 13% ??
Ou mettre le tout dans la case 23%??

Merci de votre réponse.

Bonjour !
Je facture une prestation à une association, qui propose de me rembourser les frais de déplacement sur justificatif des billets. De fait, ces frais n’apparaissent pas sur la facture de la prestation. Est-ce que cela entre dans le CA ?
En lisant ce site là (couplage association auto-entreprise), il semble que non :

« Deuxième avantage : la prise en charge des frais peut se faire au niveau de l’association. L’auto-entrepreneur n’a pas à débourser les dépenses diverses entrainées par les activités, celles-ci sont ponctionnées sur la trésorerie de l’association. Ainsi le revenu versé à l’auto-entrepreneur est net de frais. »

Qu’en pensez vous ? Où avoir une information fiable et argumentée sur les textes de lois ?

Merci !

bonjour,
je me demandais si les investissements que j’ai réalisé jusque là en achat d’outils sont déductible à un moment ou un autre de mon CA? pour la déclaration des impôts sur le revenu par exemple puisqu’il ne semble pas possbile pour les cottisations sociales.

autre question,

puis je cumuler deux activités différentes en tant qu’autoentrepreneur? par exemple: antenniste et consultant

@stephiou :

Si je comprends bien votre exemple, vous facturez 10 000 euros pour un chantier avec 7000 euros de services et 3000 euros de vente de matériel et fournitures. C’est bien ca ?

Si vous différenciez bien dans votre facture la partie « prestations de service » et la partie « vente de fournitures », en précisant ces montants, et que vous avez déclarer faire à la fois de la vente et du service en auto entrepreneur, alors vous pouvez effectivement distinguer ces 2 types de recettes lors de votre déclaration puisque c’est prévu.

Attention à ne pas dépasser les montants maximum de chiffre d’affaires pour chaque type d’activité (vente et service !)

Relisez bien l’article « Cumuler Plusieurs Activités en Auto-Entrepreneur » !

@Sam:
Il s’agit d’une histoire de comptabilité. Si ca ne pose pas de problème pour l’association, c’est bien, mais veillez à ce que vous n’ayez pas une mauvaise surprise (comme un contrôle fiscal). Avoir des rentrées d’argent régulières non déclarées (même s’il s’agit de remboursement pour frais professionnels en auto entrepreneur) peut attiser la curiosité d’un contrôleur fiscal.

Idéalement, il est préférable que vos frais soient directement payés par votre client (association ou pas) de manière à ce qu’il ne s’agisse pas d’un remboursement, mais bel et bien d’achat en amont de vos billets de train et autres par exemple.

Je vais creuser la question car le statut d’association loi 1901 est particulier et on peut effectivement parfois trouver des solutions créatives et tout à fait légale… alors pourquoi pas en combinaison avec le statut d’auto entrepreneur… à voir !

J’essaierai d’en faire un article à part entière dès que j’en saurais plus ! Si de votre côté vous obtenez des informations, vous pouvez les partager ici :)

@dav : comme expliqué dans l’article en haut de cette page, vous devez déclarer l’intégralité de votre chiffre d’affaires sans déduire vos frais, dépenses, achats ou investissements.
C’est l’une des particularité du statut Auto Entrepreneur.

Concernant votre 2ème question : vous pouvez effectivement cumuler plusieurs activités

I dont understand… Comment ne pas déduire les charges si on exerce une activité de commerce ?
C’est quand même le bénéfice qui est imposé non. Et pour une boutique en ligne, il peut y avoir pas mal de charges annexes non ?

@Rodger : C’est bien pour cette raison que le statut d’ Auto Entrepreneur n’est pas forcément le plus adapté au commerce en ligne ou dans un vrai magasin…
Vous devez déclarer vos recettes, sans déduire de charges, dépenses, frais ou investissements aux frais réels !

Tout à fait.

Bonsoir
Pour ma part, je suis auto-entrepreneur en tant que moniteur de tennis (profession libérale) et j’opte pour le versement libératoire de l’impot sur le revenu.
Je compte monter un projet ambitieux d’emmener des jeunes sur une tournée de tournois de tennis cet été. Puis-je déduire mes frais de location de minibus et de logement sur place?
Je vais en effet toucher une somme conséquente pour la réalisation de ce projet (quasiment 9000€) mais je vais devoir payer énormément de choses (logement, essence, nourriture, location véhicule, inscription tournois, …) soit environ 7500€!!! Que dois-je déclarer? les 1500€ de Chiffre d’affaire réel ou bien les 9000€ perçus… ce qui ne semble pas logique car du coup je devrais payer quasiment 1800€ de charges ce qui est plus que ce que je vais gagner réellement…
Est ce que la case « déduction éventuelle » lors de la déclaration sur net entreprise sert à cela?
Egalement si je ne peux pas déclarer ces dépenses, a quoi sert le registre des achats????
Merci de me donner réponse
Nicolas

@Nicolas : Le statut d’auto entrepreneur ne permet pas de déduire aux frais réels, investissements et dépenses du chiffre d’affaires. C’est une limitation de ce statut d’entreprise.

Le registre des achats peut par exemple servir lors d’un contrôle fiscal, car n’oubliez pas que des déductions forfaitaires sont appliquées automatiquement sur vos déclarations d’impôts en fonction du type d’activité exercée !

Dans votre cas précis, il existe une solution alternative : la règle des débours :
Le débours est une dépense effectuée au nom du client.
C’est uniquement un mouvement de caisse et non du chiffre d’affaires généré.

  1. Vous achetez ou payez les produits ou services constituant ce débours TTC .
  2. La facture ou le justificatif doit obligatoirement être établie au nom de votre client et en aucun cas à celui de votre entreprise.
  3. Votre client rembourse TTC ces frais, sans récupérer la TVA (pas de problème si votre client est un particulier puisqu’il paierait de toute façon la TVA, ma si votre client est une entreprise, il acceptera peut-être plus difficilement de payer la TVA sur ces frais…).
  4. Votre Chiffre d’Affaires n’est pas augmenté par ces frais dans ce cas !
  5. La contrainte : tenir un registre des achats faits au nom du client final, et le lui présenter.

Bonjour,

J’aurai une question qui reste peu claire dans mon esprit. Je suis en AE et je viens de faire mes premières ventes. Je voudrais savoir si je dois faire une facture pour chaque produit vendu sachant que je vends sur les marchés et dans les comités d’Entreprises.

Merci d’avance de votre réponse

N’est-t-il pas dans le cadre de la règle des débours un statut qui convienne mieux?
Car je suis égelement dans ce cas j’organise des sorties loisirs et mon CA risque effecivement de tripler si j’inclus la location du car et l’entrée aux différentes visites organisées. y-a-t-il une solution? Merci de votre réponse

Ci dessous, texte pris sur le site des autoentrepreneurs. A priori si on tient un cahier d achat, ca doit bien être pour le déduire de la facture. Je dois actuellement facture un client pour 6700€ mais seulement 1200€ vont me revenir alors j espere ne pas avoir à payer des taxes sur 6700 sinon aucun interet à etre auto entrepreneur si je ne recupere pas la tva!

En outre, lorsque l’activité consiste principalement à vendre des
marchandises, objets, fournitures et denrées à consommer sur
place ou à emporter, ou à fournir des prestations d’hébergement,
les entrepreneurs doivent alors tenir un registre récapitulant par
année le détail de leurs achats en précisant le mode de règlement
et les références des pièces justificatives (factures, notes, etc.).
Les entrepreneurs ont l’obligation de conserver toutes les factures
ou pièces justificatives relatives à leurs achats et à leurs ventes de
marchandises ou de prestations de services

@Esther: non, une facture peut comporter plusieurs produits, voir même une combinaison de services et de produits !
Quelles est votre activité d’auto-entrepreneur ?

@coquillot: le principe des débours est effectivement une solution intéressante dans votre cas…

Bonjour, J’ai créé ma structure d’autoentrepreneur en novembre 2010. Je suis consultante. J’ai effectué et facturé une première mission en décembre 2010 mais je ne serai payée qu’en 2011.
- suis-je concernée par la règle du proprata du cheiffre d’affaires? J’ai lu quelquepart que les autoentrepreneurs créés en 2009 et 2010 en avaient été dispensés car ils n’étaient pas informés
- dois-je déclarer mon CA à la date de facturation ou à la date où je serai payée? Ca change tout car ce CA 2010 rentrera dans les 32600 € de 2011 ou non… Si c’est la date de facturation qui compte, je peux facturer plus en 2011 sans dépasser le seuil de 32600 €
- d’ailleurs, le seuil 2011 est-il bien de 32600 €?
- en 2009, le seuil était de 32000€ qu’on pouvait dépasser jusqu’à 34000€ sans perdre le statut d’AE l’année suivante. A combien est ce seuil en 2011?
- je ne suis pas éligible au paiement libératoire de l’impôt en 2008 (j’étais au dessus de 25 000 de revenus) mais j’étais en dessous en 2009. Quelle année compte pour 2010?
- si cela se confirme que je ne peux pas payer l’impôt en prélèvement libératoire, dois-je payer la CET (ex taxe professionnelle) dès 2011 ou suis-je exonérée? Jusqu’à quand?

Merci d’avance pour votre aide, votre site est très clair.

@Audrey: encore une fois…merci de bien lire le contenu des articles et les commentaires précédents avant de poser une question qui a déjà été répondue à plusieurs reprises…

Vous ne devez PAS déduire vos achats car il y a un abattement forfaitaire prévu.

@Christel:

Si vous n’êtes payée qu’en Janvier vous n’aurez donc pas fait de chiffre d’affaires en décembre.
La règle du prorata disparaît pour les autoentrepreneurs, tout comme la CET (ou disons, tout comme la CFE, partie de la CFE qui concernait les autoentrepreneurs à priori et qui a fait couler beaucoup d’encre fin d’année dernière…

bonsoir,

J’ai créé mon autoentreprise en septembre 2010 en tant qu’organisatrice évènements loisirs. J’ai organisé une soirée avec orchestre et j’ai fait un CA de 1100 € (il y avait l’entrée pour le concert et un gâteau et une boisson compris). J’ai été déficitaire de 2000 € et un réveillon avec orchestre et repas. Là j’ai gagné 300 € avec un CA de 7800 €. Quel pourcentage me sera appliqué du fait que je fais à la fois du service mais que je vends aussi les repas ? Si je suis taxée à 21 %, j’aurai perdu 3000 €.
Je me demande si je ne vais pas changer de statut car c’est ma principale activité. Est-ce qu’une eurl ou une EI ne serait par mieux appropriée ?

Merci pour votre aide car j’ai bien fait des réunions d’infos mais on ne nous explique pas tout.

Je pense prendre conseil auprès d’un conseiller fiscal.Par contre, j’ai bien été obligée de m’inscrire au RC.

Martine

Merci.

Le seuil de CA en 2011 étant de 32600 €, jusqu’à combien y a-t-il une tolérance pour ne pas perdre le statut d’aut-entrepreneur? (34000€ en 2009)

@martine:

Etant donné la différence entre votre CA et vos bénéfices, on peut se dire que soit le statut d’auto-entrepreneur ne convient pas, soit vous devez réévaluer vos prix pour avoir des recettes plus importantes.
Les 2 ne sont d’ailleurs pas incompatibles !

Mais 300 € de bénéfices pour 7800 € de chiffre d’affaires, ça semble trop peu quelque soit le statut d’entreprise que vous choisissez !
Avant même d’aller plus loin dans la réorientation éventuelle vers un autre statut d’entreprise, je pense qu’il faut réfléchir à votre business model, à vos marges, aux produits ou services additionnels qui peuvent faire gonfler vos bénéfices !

Je vous propose d’en parler plus en détail sur le forum auto-entrepreneur pour essayer de trouver des idées avec vous !

Bonjour et merci,

Je sais que le prix de mon réveillon n’était pas assez cher (40 € avec buffet de fête et orchestre + salle à payer + sacem). Il aurait fallu que je demande au mini 50 €.
Mon problème, c’est que je suis trop « sociale » et ai toujours peur de faire trop cher………
J’organise le 12 février une raclette. (location de la salle : 250 € + sacem : 100 € env et il faut que je prévois apéritif, fromage, charcuteries, pommes de terre, salade, dessert et vin, café compris.Je n’ai pas d’orchestre, c’est moi le « DJ ». La salle contient environ 150 personnes, mais on ne sait jamais combien vont s’inscrire. La seule chose que je pourrai faire, c’est prendre des danseurs en supplément sans repas mais je risque d’avoir peu de monde au repas…. A chaque fois, c’est un dilemme.
Je pensais demander 18 €/personne mais on me dit que je devrai demander 20 €, mais qu’effectivement, cela va paraître cher à comparer du réveillon à 40 €. A part la buvette, je n’ai rien qui peut me faire gagner plus. Et comme les danseurs de country ne sont pas de grands buveurs, on ne gagne pas beaucoup.
Je réfléchis à créer une association à qui je pourrai faire un contrat.
Pour le prochain réveillon, j’ai décidé de faire autrement, c’est-à-dire que je demanderai à un traiteur ou cuisinier à qui les convives paieront directement leurs repas et moi, je demanderai un prix d’entrée pour le bal. Cà ce fait comme cela dans certains festivals.

Je suis très contente d’avoir trouver de l’aide.
Je vais faire un copié-collé sur votre forum.

Pourriez-vous me dire si ce que je fais relève plutôt de la prestation de service ou de la vente de repas ? Je vais contacter le rsi pour voir ce qu’ils en pensent car il y a une différence de 10 % pour la déclaration.

Martine

@Martine : vous êtes effectivement trop « sociale » par rapport à vos prix, mais ne perdez pas cet esprit…c’est certainement ce qui fait et continuera de faire le succès de vos soirées !
Par contre, soyez plus réaliste financièrement pour non seulement rentrer dans vos frais, mais surtout pourvoir tirer un bénéfice de vos efforts !

Votre activité est proche de l’animation de soirée, mais comme l’essentiel du prix est basé sur le repas lui même, vous pouvez, je pense, considérer que c’est de la vente. Mais prenez un second avis effectivement auprès du RSI, ou peut-être plutôt auprès de la CCI de votre région.

@Christel: visez le plafond autorisé… la tolérance est théorique…et est une « tolérance » donc pas systématique….

Bonjour,

Je voulais savoir si Sam avait réussi à trouver quelque chose sur la combinaison association/autoentreprise ?

Quant à ma raclette cela ne me dérange pas de faire une facture à chaque client, mais comment séparer sur une facture le prix du repas et le prix de la prestation, sachant que le magasin ne va pas faire une facture par personne mais pour l’ensemble des 150 personnes ?
Et pour le réveillon est-ce que je devais faire une facture aussi ? Je peux toujours la faire maintenant.

Mais là où çà deviendra compliqué c’est lorsque je ferai juste une entrée de bal. La fois où j’ai fait çà, j’ai donné un ticket numéroté, mais dois-je mettre le prix dessus ? Pour les réservations c’est facile, mais pour les personnes qui se présentent sur le champ ????????

Merci pour toutes vos réponses qui sont d’une précieuse aide.

Je ne manquerai pas de vous informer lorsque j’aurai pris des renseignements au rsi ou impôts.

Bonjour,
Comme beaucoup d’entre vous je suis tombé sur ce forum/blog en recherchant des informations sur l’autoentreprise et je vois régulièrement des questions ou des commentaires sur cette forme d’entreprise.
Je pense qu’il faut etre clair l’autoentreprise n’est réellement valable que pour la prestation de services et encore en complément d’activité salariale, à partir du moment ou vous achetez et vendez de la marchandise et que vous ne pouvez pas déduire celles ci de votre CA (pas de charge) il y a de fortes chances pour que vous perdiez de l’argent ( sauf si vous achetez à très bas prix et que vous revendiez très cher), si vous faites un « chantier », faites achetez les fournitures par votre client et ne facturer que votre main d’oeuvre, pour ma part je me suis inscrit en tant qu’AE en juin 2009 comme « sonorisateur – éclairagiste – DJ » et je travaille essentiellement l’été pour des associations, j’ai réalisé un CA de 10000 € sur les quels j’ai payé 23% de charges il me reste donc 7700 €, mes frais de fonctionnement s’élevent à quelques centaines d’€ pour le gazoil et autres choses de ce style. Ce »ci est donc très rentable meme si j’investi une partie dans l’achat de matériel qui me restera et qui de toute façon serait soumis à un plan d’amortissement si j’étais sous une autre forme d’entreprise (donc déductible partiellement). Par contre je suis liberé de toutes les autres charges et frais habituellement payés par une autre forme d’entreprise. (J’ai été artisan pendant 10 ans dans les années 80 et je n’ai jamais eu un « bénéfice » aussi important (en %)).
Bon courage à tous.
Guy (GJSonorisation)

Bonjour.

J’ai vu sur « l’artisanat.fr » :
L’auto-entrepreneur n’a pas à demander son immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) ou au répertoire des métiers (RM) s’il exerce une activité commerciale ou artisanale.

Alors que sur l’ »APCE.com » :
Depuis du 1er avril 2010, les personnes qui souhaitent exercer une activité artisanale à titre principal sous le régime de l’auto-entrepreneur, doivent obligatoirement s’immatriculer au répertoire des métiers.

Pouvez vous me dire quelle est la bonne version?

Sinon, au sujet du nom que je veux donner à mon entreprise, y’a t-il des termes que l’on ne peut pas employer, tels que « artisan » ou « et fils »?

Merci

@Guillaume : Effectivement, il y a eu des adaptations faites pour les auto-entrepreneurs artisans entre 2009 et 2010 !
Je vous invite à parcourir les articles que vous trouverez sur la section « Artisan Auto Entrepreneur ».

Bonjour,

une question par rapport au C.A., je facture à un client 100 euros de matériels sur une facture totale de 200 euros, le client me règle les 200 euros.
Le matériel ne convient pas, je fais une facture d’avoir de 100 euros.
Mon CA qui va servir à calculer mes charges sociales sera basé sur (200 euros – 100 euros d’avoir) ou sur les 200 euros qui correspondent à ma facture initiale ?

Merci

@Nicolas: les avoirs doivent être établis officiellement comme les factures. En comptabilité, un avoir est ensuite déduit des recettes pour établir le chiffre d’affaires.

@autoentrepreneur : Merci pour la réponse, cela est désormais très clair.

Bonjour,

Deuxième question par rapport aux avoirs, comment cela se traduit-il au niveau des charges sociales et prélèvement libératoire.
Exemple : Déclaration mensuelle

Mois N : Charges déclarées et payées sur facture de 200 euros (1 seule facture)

Mois N+1 : Avoir total de la facture, pas d’autres recette, comment déclarer les charges sociales (théoriquement je dois être remboursé des charges réglées au mois N d’après la réponse précédemment apportée).

Merci pour votre réponse.

@Nicolas: vos charges sont calculées en fonction de votre chiffre d’affaires.

Un avoir ne fait que réduire votre chiffre d’affaire.
Si sur un mois vous avez un avoir qui réduit à néant votre chiffre d’affaires, vous ne paierez pas de charges ce mois là, donc il ne vous rembourseront pas des charges payées précédemment.

bonjour, je suis actuellement AE en statut « complement d’activités » j’ai pris a partir du 1 fevrier un congé pour création d’entreprise de 1 an renouvelable, je souhaiterais savoir comment faire évoluer mon statut pour éventuellement le passer en activité a temp plein. Merci de votre reponse

Bonsoir,

Me revoilà.

Mon statut : autoentrepreneur en tant qu’organisatrice évènements loisirs.
Je vous avais expliqué mon problème dans un message plus haut.
Sur les conseils du RSI, je me suis renseignée auprès des impôts pour la déclaration des charges.
En fait, un CA sur un réveillon avec repas + bal est taxé à 21.30 %, car cela relève de la prestation. En effet, le repas est consommé sur place et non emporté (les repas à emporter sont taxés à 12 % (vente).

Je suis également allée à l’ADRET voir une conseillère et elle va m’aider à voir si je dois changer de statut. Bien sûr, ce ne sont pas les mêmes charges mais c’est à calculer.

J’ai trouvé un site où on peut faire des simulations de calculs de charges, et alors là : surprise. L’autoentreprise n’est pas valable pour tout le monde.
Si j’avais connu ce site avant, je ne me serai pas mise en autoentreprise. Je pense qu’effectivement, comme le disait quelqu’un plus haut, il faut avoir peu de frais pour que ce soit rentable et encore, comme les impôts sont calculés sur le CA, on peut perdre le bénéfice de la CAF et autres prestations et également la taxe pro.

Je vous donne le nom du site :

http://www.entrepriseindividuelle.info/Simulations.php

Je me suis amusée à faire plusieurs calculs et c’est vraiment surprenant la différence.
Mais, c’est vrai que çà change tout aussi : comptabilité, TVA, factures, etc. Peut-être que le jeu en vaut la chandelle.Plus de papiers pour gagner plus ??? mdr !

Maintenant, reste à savoir si je peux changer de statut et j’aimerais savoir si je suis au prorata du fait que j’ai débuter mon entreprise fin septembre et que j’ai 8875 € de CA pour 1 trimestre, donc si on multiplie par 4 trimestre, je dépasse le plafond.

Bonne soirée
Martine

Bonjour

j ai débuté mon activité d AE le 20 09 2010 et j ai facturé en octobre et novembre la somme de 1800€ HT à mon client et 1600€ en décembre ( donc un total de 5200€ )

je suis graphiste donc entreprise de service je suis donc à 23% de charge mais ayant opté pour l ACCre je suis à 5,4% les 3 premier mois qui suivent mon activité +2,2% pour le versement liberatoire de l impot soit 7,6% à enlever de mon CA

soit un revenu de 1800€ – 7,6% ( 136€ ) = 1663€ en octobre et décembre et 1600€ – 7,6% ( 121€ )= 1478€ en décembre

je dois donc verser 136 X2 +121€ à l urssaf donc 395€ non ?

J’ai créé mon auto-entreprise en novembre 2010.

J’entends dire que la franchise de TVA n’est valable que les 2 premières années. Est-ce à dire que je devrai la facturer à partir du 1/1/2012? Ou pourrai-je continuer à facturer sans TVA?

Bonjour,
je suis AE pour mon activité de psychologue du travail – consultante et je suis à la Martinique, j’ai l’impression qu’il n’est pas possible pour nous les ultras marins de déclarer notre CA sur internet car les taux sont différents ici, comment faire ? merci d’avance

@stephiou: que voulez-vous savoir exactement ? Faire évoluer votre activité à plein temps est simple sur le papier… il suffit de quitter votre emploi et de travailler dorénavant à plein temps dans votre propre entreprise… Mais j’imagine que votre question porte sur un sujet particulier… que voulez-vous savoir ?

@martine : la règle du prorata temporis sur le chiffre d’affaires n’est pas appliquée en 2010, donc vous êtes tranquille. Par contre elle sera appliquée en 2011. (voir toutes les infos de référence de 2011 pour l’auto-entrepreneur).

@Christel: sauf nouveaux changements, il n’est pas précisé que la franchise de TVA soit limitée à 2 ans pour les auto-entrepreneurs !

Vous devez indiquer «TVA non applicable, article 293B du CGI» sur vos factures. Vous bénéficiez de cette franchise de TVA tant que vous ne dépassez pas les seuils de chiffres d’affaires autorisés.

@Carine: pourquoi les taux seraient différents pour les auto-entrepreneurs en Martinique ? Je ne suis pas au courant d’une différence, mais vous en savez peut-être plus ?

@nicolasD: oui votre calcul semble correct par rapport au taux réduit dont vous bénéficiez avec l’ACCRE.

J’ai une question. J’ai un client potentiel qui veut me payer pour re-emballage des produits. Si je les achete de sa part et il me rembourse et je ne fais aucune benefice, dois-je compter le prix de produit dans mes chiffres d’affaires? Aussi, s’il me rembourse les frais d’expedition, dois-je les compter dans mes chiffres d’affaire aussi? Le seule beneifice pour moi sera le montant que je soit payer pour faire chaque re-emballage et d’aller a la Poste.

merci d’avance

@Kim : par défaut, vous devez déclarer l’intégralité de votre chiffre d’affaires sans déduction de vos frais et dépenses.

Il n’est donc pas intéressant en auto-entrepreneur de vendre des produits avec une toute petite marge car vous déclarer comme chiffre d’affaires tout ce que vous avez facturé.

Vous pouvez néanmoins utiliser le principe des débours qui sont des dépenses au nom et pour le compte de vos commettants (clients).

Ce régime s’applique aussi aux frais et taxes avancés par le fournisseur au nom et pour le compte de son client auquel il fait connaître le montant exact des débours.

Les conditions à remplir sont les suivantes :
1) les intermédiaires doivent rendre compte à leurs commettants (clients) du montant et de l’engagement des dépenses ;
2) ils doivent avoir eu mandat préalable et explicite d’engager ces dépenses (à demander donc à vos clients);
3) ils doivent inscrire ces dépenses dans des comptes de passages ;
4) ils doivent justifier auprès de l’administration des impôts de la nature ou du montant exact de ces débours;

Une autre solution par exemple pour les frais d’expédition: votre client peut simplement vous fournir des bons de retour prépayés par lui… La plupart des grandes sociétés de transport/livraison proposent cette solution…

Bonjour,

En AE depuis Janvier dans le secteur du paysage ( uniquement prestations) que puis je déduire?
Prêt véhicule,machines, essences et gazoil divers..assurances?

@Frédéric: avez-vous bien lu l’article en haut de cette page ? Il répond très exactement à votre question : vous ne pouvez pas déduire vos dépenses lors de votre déclaration de chiffre d’affaires en AE !

le montant d’une subvention de fonctionnement accordé par une collectivité locale à un auto entrepreneur doit-il être ajouté au chiffre d’affaires dans la déclaration trimestrielle?

@jean-claude: question intéressante ! Non, les subventions n’ont pas à être inclus dans le chiffre d’affaires !

Pouvez-vous nous dire quel type de subvention vous avez pu obtenir en auto-entrepreneur et quelle démarche vous avez entrepris pour cela ?

je me suis déclaré auto entrepreneur en prestations de service aux équidés,(soins,éducation,manipulation transport…)je fait que du transport,l’orsque je fait une facture,je prend une indemnitée kilométrique,le prix du péage.voici mes questions:
Quelle pourcentage vais je devoir verser au titre de mon activitée.
Pui-je déduire,les,frais de péages,et de carburants,et les achats,et dépenses , fait au titre de mon activit,(GPS,entretien du véhicule,ordinateur…)
OU doit-je changer de statut.

Dans l’attente de vous lire,

bien cordialement

Bonjour, je voulais me lancer dans mon projet »affuteur ambulant » à savoir que je dois investir 5000€ pour les matériels et 15000€ pour l’achat d’une camionnette. Mon projet consiste uniquement prestation service malgré l’investissement important au départ. Sans savoir le CA mensuel pour le démarrage, je voulais me lancer en Auto Entrepreneur pour éviter les papiers et trop payer les charges au départ. Est ce que j’ai fait un bon choix au je dois m’inscrire en tant que EI avec le régime réel simplifié
Merci pour votre réponse

@blanc:

1) Il me semble que vous n’auriez pas dû pouvoir vous inscrire en auto-entrepreneur pour cette activité qui relève plutôt de la MSA… Une prestation de service pour les animaux me semble être une « activité non salariée agricole » et dépendre du régime des non salariés agricoles. Ces activités sont exclues du régime autoentrepreneur. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce point ?

2) En auto-entrepreneur, il n’est pas possible de déduire vos frais et investissements de vos recettes pour vos déclarations de chiffre d’affaires.

3) Cependant, il existe le principe des débours (voir mon commentaire du 19 décembre 2010 plus haut sur cette page au sujet des débours). Je prévois un article plus détaillé à ce sujet, donc si cela vous intéresse je vous invite à vous inscrire via le formulaire en haut à gauche pour recevoir les nouveaux articles par email.

@Luong: sachant que vous avez des investissements très lourds (de l’ordre de 20000 € d’après votre explication) il me semble que le statut d’autoentrepreneur ne convienne pas car vous ne pouvez pas déduire vos investissements de votre chiffre d’affaires !

Choisissez plutôt une forme d’entreprise qui vous permette de déduire ces dépenses aux frais réels effectivement !

Bonjour,

En tant que particulier je m’interesse à la vente en ligne, e bay par exemple.
Première question :
je réalise des ventes, à partir de quel montant (chiffre d’affaire) , mensuel, annuel, … aurais-je l’obligation d’une déclaration administrative ? ;
et le statut auto-entrepreneur serait-t-il approprié ?

Secondement, sous statut auto-entrepreneur, j’achète un produit 30 euros que je revends 35 euros, , de quel montant devrai-je m’acquitter ?

Enfin si j’organise une vente dont le profit ira à une association , quelles en sont les formalités ?

Merci de votre réponse

je vais m’inscrire en AE dans l’achat et vente de pdt sur le net
je vais conserver mon activité de salarié qui est totalement différente de celle en AE
pour mes revenus salariés, j’opte pour les frais réels (indemnité km)
Est ce que je peux encore le faire?

Bonjour, je viens de créer une AE en electricité batiment. Je souhaiterai facturer au client le materiel acheter et la main d’oeuvres. Sur quelle taux vais je payer ? COmment au moment de la déclaration dois je le stipuler? Est ce que je peux faire une facture globale ( materiel + Main d’ oeuvres) au client.

Aidez moi svp je suis perdu!!
Merci d’ avance pour vos réponses

Avez vous une réponse , de mon précédent commentaire, merci

@Julien: si vous faites régulièrement des ventes sur Internet, vous devez déclarer aux impôts les revenus générés !

Le statut d’auto-entrepreneur est tout à fait adapté pour un vendeur sur eBay ou en e-commerce à condition que vos marges soient suffisamment élevées car vous devez déclarer l’intégralité de votre chiffre d’affaires :

En effet, si vous revendez 35€ un produit acheté 30€, vous ne faites que 5€ de marge, mais vous devez déclarer 35€ de chiffre d’affaires….

Pour tout ce qui touche à la vente au profit d’associations, je vous invite à vous rapprocher de l’association en question qui saura mieux vous répondre, mais il y a effectivement des aménagements précis sur ce sujet.

@val: si vous séparez bien vos frais kilométriques en tant que salarié de votre activité d’auto entrepreneur, il n’y a pas à priori de raison que vous ne puissiez pas continuer à faire vos déclarations aux frais réels pour votre activité salariée.

Pour ma culture générale, qu’est-ce que la vente de pdt ?

@DouDou:

vous pouvez faire une facture globale à vos clients, mais vous devez bien indiquer quel est le montant du matériel et celui de la main d’oeuvre.

Lors de vos déclarations de chiffre d’affaires vous pourrez là aussi dissocier vente et services sur 2 lignes différentes.

REBonjour,

Dernière petit question,je vous rappel que je viens de créer une AE en électricité bâtiment. J’ai bien compris que je différencier pour ma déclaration. Par contre je ne fais aucun bénéfice sur le matériel, c’est juste que j’achète moi le matériel en mon nom car je me sers chez le fournisseur(réservé aux professionnels) et sa évite au client de se préoccuper du matériel. Sans avoir de bénéfices je ne paierai pas d’impôts sur la marchandises? Je declarerai donc que la mains d’oeuvres. Je suis perdu,a l’aide!!!!
Merci d’avance

@doudou : encore une fois, je le répète : en auto entrepreneur vous ne déclarez pas un bénéfice mais tout ce que vous facturez.

Donc ça n’est pas viable si vous facturez des matériau sans faire de marge…

Bonjour.
Mon amie pense racheter une entreprise de vente a domicile de produits d’entretien bio et ecolo.

Est ce que le prix d’achat du fichier clients se calcule a partir du chiffre d’affaire HT ou TTC?

Merci de votre (et de toutes les précédentes) réponses.

bonjour je souhaite devenir agent commercial en aut-entreprise dans la clim / pac / perso je n’achetent pas de matos ,je suis mandatais par des socièté quel seras mon taux d’imposition sur mon CA ?

@Bratch: c’est le vendeur et vous même qui fixez le prix de rachat. Vous devez de toute façon négocier sur plusieurs éléments comme la rentabilité théorique de chaque client, considérer qu’une partie de ce fichier client est obsolète, etc… Soyez méfiant sur ce type de transactions ! Pourquoi cette entreprise et son fichier client son à vendre ?… Est-ce que la vente de ce fichier client est exclusive (car sinon vous serez en concurrence directe sur cette base…).

@Laurent: votre taux d’imposition ne peut se calculer qu’en connaissant l’intégralité de vos revenus, ce que vous êtes seul à pouvoir faire…

Bonjour,je suis AE dans la location de materiel et étant donné que rien n’est déductible sur le CA, en cas d’investissement, il est préférable d’acheter le matériel avec les bénéfices ou avec nos fonds propres ?
Y a t il une distinction juridique entre le matériel acheté via les bénéfices et le compte personnel?
merci.

@Olivier: en Auto Entrepreneur, il n’y a pas de distinction.

Par contre vous pouvez utiliser l’option d’EIRL pour protéger votre patrimoine personnel d’éventuels créanciers en cas de défaillance de votre autoentreprise.

Bonjour,

Petit rappel : je suis organisatrice évènements (c’est-à-dire avec bcp de charges).

Après avoir fait 2 soirées l’année dernière, je suis en déficit. Donc, j’ai essayé de comprendre et avec l’aide de la CCI de ma région et un autre organisme Adret, nous avons compris une chose très importante.

Avec 2 ans de recul, la CCI m’a dit que l’autoentreprise n’était pas valable pour des personnes qui ont des charges supérieures à 20 %. Sinon, il faut augmenter les prix et plus on augmente…plus on paye de cotisations.

Mon exemple porte sur un réveillon. J’ai fait 300 € de bénéfice mais mon CA était de 8000 €. Donc, une fois les cotisations de 12 % enlevées je suis en déficit. Il a fallu que je pioche dans mes économies et suis encore en train de payer les charges de l’année dernière.

Quand j’ai créé mon autoentreprise, je suis allée à plusieurs réunions et même voir un comptable de la CCI, mais personne ne nous a donné d’exemple.

J’ai rencontré une dame qui travaille à l’URSSAF, et en lui expliquant mes déboires, elle m’a dit qu’elle, dans sa région, ne conseillait pas l’autoentreprise et la CCI, avec le recul de 2 ans, tient le même discours et depuis le début d’année, nombre d’autoentrepreneurs font marche arrière et vont changer de statut pour l’année prochaine.

Ce qu’il faut savoir en plus, c’est que vous déclarez aussi aux impôts votre CA. Ensuite est fait un abattement suivant si c’est prestations ou ventes, mais à l’arrivée si vous avez fait un gros chiffre, vous risquez de perdre le bénéfice des prestations familiales (Allocation logement, etc….). Pour mon compte, je suis obligée de déclarer 9025 € de chiffre de l’année dernière, ce qui va augmenter mon revenu alors que je suis déficitaire.

J’ai juste un conseil à donner, lorsque vous avez le projet d’autoentreprise, allez voir un comptable privé et donnez-lui les chiffres de vos éventuelles dépenses et recettes.

Si mon exemple peut servir à d’autres……..
Quand j’ai demandé au RSI ce que je pouvais faire, il m’a été répondu : le mieux pour vous c’est de ne pas trop travailler pour cette année !!!! Alors, voilà, j’attends l’année prochaine avec impatience pour pouvoir manger mdr !!! Ou alors, je vais demander le RSA…..

Bonne journée quand même.

Martine

Bonjour, J’ai l’intention de m’installer en AE pour gérer des SCI au niveau administratif et comptable. Sur ma prochaine déclaration de revenus, dans quelle rubrique dois-je déclarer ces revenus, déduction faite des charges ? Merci d’avance pour votre réponse.

@Martine: un grand merci pour votre témoignage ! Je suis désolé de voir vos difficultés, mais cela confirme ce que je répète régulièrement sur cette page et que malheureusement beaucoup de personnes intéressées par le statut d’auto entrepreneur ne comprennent pas : la déduction des frais et dépenses n’est pas possible avec ce statut…donc effectivement une activité qui nécessite beaucoup d’investissements et/ou engendre beaucoup de frais de fonctionnement n’est pas viable, à moins de faire une marge énorme, supérieure à 50% !

Dans votre cas, pourquoi ne pas passer à un autre statut d’entreprise qui vous permet de déduire ces frais de vos recettes ? Comment envisagez vous la suite de votre activité ? Venez en discuter sur le forum

@estelle: je vous invite à prendre le temps de lire avec attention les 2 articles suivants pour bien comprendre :

  1. Ce que doit payer un auto-entrepreneur en 2011
  2. auto-entrepreneur : Comment remplir sa déclaration d’impots 2042-C ?

Et attention, ca n’est nullement le revenu déduction faite des charges, mais bel et bien l’intégralité de votre chiffre d’affaires que vous devez déclaré (comme déjà répété dans les commentaires précédents ;-).

@martine.
bonjour,je suis dans la location de materiel et j’ai etudié recemment l’achat/vente en AE.au lieu de louer, je pensait faire distributeur officiel mais dans certains cas c’est pas interessant.
si j’investi 1100€ et je le revends 1600, vu que l’on declare le CA et que les depenses ne sont pas deductibles.on est taxés sur la base de 1600€.
Le statut AE est interessant dans le cas ou vous n’avez pas de gros investissements a apporter pour generer des benefices.
bon courage.

Bonjour,

Je suis ravie que mon commentaire puisse aider un peu.

Le statut d’autoentreprise est idéale pour remettre des sous dans la caisse de l’état !!! Et cela, on ne s’en aperçoit souvent que lorsque l’on est face à la réalité.

J’ai eu la chance de rencontrer des gens qui ont décidé de m’aider. Les dames de la CCI de ma région sont allées rencontrer les gens du RSI.

Après tout cela, et forte de leurs conseils, je vais transformer mon statut d’autoentreprise en ENTREPRISE INDIVIDUELLE.

La comptable privée que je suis allée voir m’avait conseillé de passer en ENTREPRISE INDIVIDUELLE A RESPONSABILITE LIMITEE.

Mais, là aussi, les dames de la CCI ont réussi à trouver des informations et il s’avère qu’il faut être très prudent sur le patrimoine forfaitaire de ce nouveau statut.

Effectivement, on peut protéger son patrimoine et il n’y a pas de limite minimum. Encore une grande aberration en ce qui concerne cela, car on peut aussi bien mettre un ordinateur, que la moitié d’une voiture (mdr) ou un bien immobilier qui sert à l’entreprise. Au-delà d’une certaine valeur, il faut faire appel à un homme de loi pour l’estimation. De cette manière on peut protéger ses biens personnels.

Il faut savoir que le patrimoine forfaitaire peut être égal à zéro, ou bénéficiaire voir même DEFICITAIRE (toutes ces informations viennent du gouvernement et m’ont été lues par la CCI).

Par logique, comment peut-on mettre un patrimoine déficitaire ???

En conclusion, pour moi qui ai un bien immobilier, il vaut mieux que je passe en ENTREPRISE INDIVIDUELLE SIMPLE et passer devant le notaire pour faire un acte d’insaisissabilité de mon bien pour être protéger correctement. Par contre, je vais être obligée de donner des cotisations forfaitaires, mais qui seront régularisées par la suite et rendues si j’ai trop payer.

Le conseil que je donne vivement, c’est d’aller voir un comptable privé et de lui donner plusieurs exemples de charges et de frais et de lui demander de vous faire un calcul.

Et faire très attention aux impôts car même avec l’abattement, si vous générez un CA important, cela peut vous faire sauter des tranches et devenir catastrophique si vous avez des prestations pour enfants (bourses, allocation logement, etc) car tout est basé sur votre revenu fiscal de référence.
Pour mon compte, je suis seule et j’ai droit à l’allocation-logement, et du fait de ma déclaration, je risque de perdre 250 € par mois ou de voir diminuer mon aide.
Je ne suis pas spécialement accrochée aux prestations mais cela aide quand même.

ATTENTION : vous ne bénéficierez d’aucune aide de la part du RSI (contrairement aux autres statuts): juste un étalement de la dette. On m’a répondu : l’autoentrepreneur travaille et paye.

J’ai également trouvé, (lors de mes insomnies), des simulateurs de calculs.

On m’a également donner le nom d’une association (mais je ne sais pas s’il y en a dans toutes les régions) : c’est l’association « MALAKOF ». Ce sont des bénévoles issus de divers organismes (impôts, comptables, etc) qui aident au montage de projets.

J’espère avoir contribuer un peu à aider à voir plus clair.

Bonne journée à vous

Martine

Bonour,
je suis photographe en AE et je me pose une question.
Lorsque je fais une prestation, je facture un forfait de déplacement (forfaitaire) Je sais que je ne peux pas déduire de frais de mon CA, mais ces frais peuvent ils être assimilé à de la vente ? (donc 13%) Jusqu’à présent je les ai déclaré en service (23%) mais je voudrais en être sure.
Autres questions, sur un mariage par exemple, j’effectue une prestation de service (prise de vue, optimisation des photos…) mais aussi de la revente (photos et livres photos)
J’ai lus plusieurs débat sur la question comment le déclarer car certains disent artisanat donc transforation du produit (livre) donc service donc taxe à 23% et d’autres disent mise en page du livre c’est du service, mais la fabrication du livre (acheté auprès d’une société d’impression) c’est de la revente. Cela m’interresse car les livres que je propose sont des livres très haut de gamme que j’achète entre 300 et 500€. Donc le prix va varié si je le taxe à 13 ou 23% ?
Merci de m’éclairer.
Cordialement
Patrick

@Patrick: vos frais de déplacement ne peuvent pas être refacturés comme vente… ils font partie intégrante d’une prestation de service. Par contre, vous pouvez éventuellement demander à vos clients de payer directement ces frais en leur nom, auquel cas vous pouvez les considérer comme débours (attention les débours sont des dépenses effectuées au nom du client avec facture ou justificatif établi à son nom et pas au votre, et remboursée pour son montant exact par le client).

Pour votre seconde question, effectivement vous pourriez séparer votre activité de service de l’achat-revente de produits (d’autant plus que le cumul d’activité est possible en auto entrepreneur à condition de déclarer votre activité principale). Cela étant dit, dans le cas de la photographie ou d’une création cela est difficilement dissociable et est considéré par l’administration comme de l’artisanat.

Bonjour, je voudrais savoir pour les déclarations autoentrepreneur, si il faut déclarer les factures émises pendant la période ou bien les factures qui ont m’ont été payées ?

Merci d’avance

Bonjour, je suis auto entrepreneur depuis le 01 juin 2011 et je bénéfice l’aide de l’ACCRE depuis cette date et j’ai choisi la déclaration trimestrielle avec le prélèvement libératoire.
Pourriez vous svp m’éclaircir 2 points que je n’arrive pas comprendre:
- après les explications sur le site de RSI, je déclare mon chiffre d’affaire seulement à partir de 31 octobre et non 31 juillet, merci de me confirmer.
- j’ai fais un essai de déclaration sur le site net entreprises mais le taux des charges sociales plus les impôts se mettent automatiquement à 23% (21,7%+1,7%) et non à 5,4% pour les bénéficiaires de l’ACCRE?
Merci pour votre aide.
Cordialement
Mr.Luong

Bonjour,
j’ai tout (?) lu et pourtant je me pose encore des questions :
- qu’en est-il exactement des avoirs quand ceux-ci sont répartis sur plusieurs déclarations URSSAF ?
Exemple :
- facture et recette en mars de 1000
- avoir et remboursement (ou dette) de 1000 en avril
y a-t-il un effet rétroactif de l’avoir ?
Dans vos réponses, il n’est pas toujours aisés de comprendre que les abattements forfaitaires concernent uniquement les impôts et non l’URSSAF. Me trompé-je ?
Merci

Bonjour,

je galère pour comprendre le fonctionnement de l’autoentreprise. J’acheté TTC et je revends, mais je paniques pour la déclaration RSI. Que dois-je déclarer réellement et quand payer mes divers frais? Je ne récupère pas la tva. Voici donc ce à quoi j’ai pensé:
j’ai une rentrée totale de 7000e, à 13%, des frais à 5000e. Je déclare RSI : 2000 x 0.13 ou 7000e? Et quand dois-je enlever mes frais? Sur ma déclaration d’impots? Dois-je donc déclarer pour les impots : le CA annuel et donner à ce moment mes frais? Donc mes frais seraient déductibles une seule fois par an? Comme dans toute autre activité salariée?

@Thomas: votre chiffre d’affaires est constitué de vos rentrées d’argent… c’est ce que vous allez déclarer tous les trimestres.

@Luong: Il est possible que le site net-entreprises n’ait pas encore pris en compte vos taux de cotisation réduits du fait de l’ACCRE. Il faudrait les relancer dans ce sens rapidement via leur formulaire de contact. Si vous avez déclaré un début d’activité au 1er juin, je pense que vous devriez déjà avoir à faire une première déclaration pour le second trimestre 2011. Vérifiez auprès de l’URSSAF.

@Robert: Lors de vos déclarations de CA, ce sont les sommes perçues que vous devez déclarer…donc si vous facturez 2000€ – 1 avoir de 500€, alors vous allez être payé 1500€…et c’est ce montant qui doit être déclaré comme chiffre d’affaires.

@dusannaz: vos frais ne sont jamais déductibles aux montants réels avec le statut d’auto-entrepreneur : si vous avez 7000€ de rentrée d’argent totale, c’est bien 7000€ que vous devez déclarer comme chiffre d’affaires !

Bonjour à Vous,

J’aimerais savoir s’il est possible de changer ses tarifs en cours de route (si on a mal évalué le marché) lorsqu’on est auto entrepreneur ? Que ce soit pour viser le chiffre d’affaires, ou ne pas lé dépasser ?
En gros, est on libre de vendre la prestation au prix que l’on veut au moment que l’on veut? (il s’agit de services)

Je vous remercie d’avance,

C

Est-ce que vous pouvez me dire plus au sujet des « débours » ou donnez-moi URL/fiche pour ça ?
Merci.

Bonjour,

En tant qu’auto entrepreneur traducteur, dois-je payer 13% ou 23% de cotisations ?

En y réfléchissant, je vends des traductions de texte. Est-ce forcément un service ?

Savez-vous pourquoi les auto entrepreneurs qui proposent des services doivent cotiser à 23% ?

Merci !

bonjour,
alors voici mes interrogations:
Mes revenus en 2010 s’élèvent à peu prés à 45000€ et j’ai un enfant à charge,
en 2011 mes revenus seront d’environ 40000€ toujours avec un enfant,
et en 2012 surement de l’ordre de 24000€ toujours avec un enfant.

Pour compléter ma perte de revenus, j’ai trouvé un travail annexe, pour une trentaine d’heures par mois.
On me propose (c’est de la prestations de service) soit:
– 30€ brut en fiche de salaire soit
– 45€ HT en tant que prestataire

A votre avis qu’elle est la situation la plus intéressante pour moi?
Dois je monter une auto entreprise et facturer mes services, où plutôt avoir une fiche de salaire (précision je suis fonctionnaire, et mon salaire devrait être d’environ 1800 à 2000€ net par moi, mutation donc je ne sais pas exactement encore ! )
Si je monte une auto entreprise vais je dépendre du prélèvement libératoire ?
La démarche d’auto entreprise est-elle payante ?
Une dernière précision, je ne suis pas sur de pouvoir conserver ce travail complémentaire, en effet si je suis muté loin de mon domicile ce ne sera plus possible.

merci d’avoir pris le temps de me lire ,
en espérant vous lire prochainement

Bonjour,

Je dois faire un devis pour une entreprise pour laquelle je ferais de la communication, avec pas mal de déplacements.
J’ai pu lire que si je mets les frais kilométriques dans ma facture, il n’y aura aucune déduction de charges mais seront intégrés dans mon CA.
Ma question est est-ce que c’est finalement mieux de facturer au client les frais kilométriques vu que je vais payer des charges dessus ?
Ne vaut-il pas mieux payer ces frais kilométriques moi-même et tant pis pour ma pomme ?

bonjour,

Juste une petite question sur un point que je trouve aberrant (cela rejoint la question de « dusannaz ») .
Je bloque vraiment la dessus:

Je créé mon statut AE pour de l’achat/vente par internet.
Disons que j’achète des objets à 80euros pièce et que je les revend à 85euros.
donc :
Frais = 80euros
bénéfice = 5 euros
Chiffre d’affaire = 85 euros.

Donc dans mes déclarations de charges, je dois payer 13% du CA. Soit 85×0.13 = 11euros. Ce qui est supérieur à mes bénéfices….

Est ce que j’ai bien compris?

merci par avance pour vos réponses.

Marty

@c: bien sûr vous êtes libre de fixer et de faire évoluer vos tarifs ! Par contre, si vous avez établi un devis pour un client ou avez signé un contrat avec un tarif et que vous faites évoluer vos prix, il convient de respecter le contrat passé avec ce client.

@Harvey: Relisez bien ma réponse du 19 décembre 2010 @ 3:26 puisque le détail sur la notion de débours s’y trouve !

@Benou: la traduction n’est pas de la vente, c’est certain, sauf si vous traduisez des textes que vous vendez dans une autre langue, mais dans ce cas ca n’est pas le service de traduction, mais le texte que vous vendez… Si vous traduisez des textes à la demande de vos clients, alors c’est du service, mais plutôt en « profession libérale » je pense, donc avec un taux de cotisations à 18.3% .

@Philippe:
Première question: pourquoi estimez-vous que vos revenus vont baisser ?
Si vous êtes célibataire avec un enfant à charge, je commencerais par me renseigner sur les aides possibles pour palier à votre perte de revenu, déjà pour savoir ce qui est possible. Il existe par exemple une allocation de parent isolé.

Ensuite, il me semble difficile de vous conseiller entre une prestation en AE payé légèrement plus chère à l’heure et une revenu salarié avec fiche de paie. Cette dernière vous assure une certaine stabilité et moins de paperasserie administrative à remplir, ce qui vous laissera aussi plus de temps à passer avec votre enfant.

L’option de prélèvement forfaitaire libératoire dépend de votre revenu fiscal de référence de l’année N-2 qui ne doit pas dépasser un certain montant fonction du nombre de parts (donc y-compris la part qui correspond à votre enfant à charge). Cherchez « Prélèvement Forfaitaire Libératoire en 2011″ dans le champs de recherche du site en haut à gauche et lisez attentivement le contenu de l’article en question…

La création d’une auto entreprise est une démarche gratuite ! Attention d’ailleurs car certains sites vous proposent de payer… mais il s’agit d’une prestation qui prétend vous assister pour remplir le formulaire (ce qui se fait très bien tout seul).

Par contre attention car si vous êtes actuellement fonctionnaire, tout complément d’activité n’est pas forcément possible ! Faites une recherche (champs de recherche en haut à gauche) sur le mot clé « fonctionnaire ».

@Céline: Faites la comparaison: si vous avez 100€ de frais de déplacement que vous ne facturez pas, ce sont 100€ de perdus pour vous. Si vous facturez ces 100€, il vous sont payés par votre client, puis vous payez par exemple 13% de charges dessus, soit 13€. Dans ce second cas, ce sont 13€ de perdus au lieu de 100€…

Cela étant dit, pour ces frais, vous avez une autre possibilité qui est le principe des débours… je vous invite à lire les commentaires plus haut sur le sujet car c’est certainement une bonne solution pour vous !

@Marty: Vous avez très bien compris !
Le problème vient de la très faible marge que vous voulez prendre… dans le commerce, habituellement les marges sont beaucoup plus élevées… 30% 50% voir plus parfois…
Du coup, faites plutôt le calcul inverse pour fixer la marge : Partez de ce que vous voulez gagner après paiement de vos cotisations, appliquez le taux inverse des cotisation et déduisez-en la marge qu’il vous faudrait appliquer pour que ça soit rentable pour vous. Enfin, posez-vous la question des prix de la concurrence et voyez si votre projet est viable ! Vos prix peuvent comprendre une prestation de service ou vos produits apporter une valeur ajoutée supplémentaire que n’ont pas vos concurrents par exemple pour attirer les clients !

Bonjour,

Le CA réalisé vient il en déduction des indemnités journalières?

je touche actuellement 1400 e par moi des assedics, si je fait 500 euros de CA en tant que AE, combien vais je toucher de la part des assedics???? 900???
Merci d avance.

Bonjour je vais me mettre prochainement auto entrepreneur ,je suis en concubinage avec de enfant ,pour mon chiffre d affaire cela change t il quelque chose ? Merci

Bonjour. Je suis autoentrepreneuse – je revends le matériel d’équitation ainsi que je fait main des articles éthologiques pour chevaux et des articles tressés pour chien. J’ai une boutique en ligne (des fois je fais des spectacles, foires etc.). J’utilise La Poste Colissimo pour envoyer mes produits aux clients mais les frais sont payer par eux et sont inclus dans leurs factures – en fait ce sont mes clients qui choisissent quel produit de La Poste pour envoyer leurs paquets. Mais … c’est moi qui a le compte avec La Poste – pour organiser la distribution des paquets etc. Est-ce que je peux compter cette situation comme un opération de débours? Mes excuses si mon français n’est pas très bien! (je suis anglaise). Merci par avance pour votre réponse.

Bonjour, Je croyais que le debours pouvait être utilisé seulement dans le matériel acheté : uniquement pour le commerce ?

bonjour , je vend de la ferraille depuis 18 mois et je suis salarié mais je ne declare pas la totalité des revenus autoentrepreneurs( environ la moitié ) . depuis aout 2011 , les reglements en especes ne sont plus autorisés, et le ferrailleur qui m’achete la ferraille est tenu de declarer au fisc tout ce que je lui ai vendu si controle il y a ; je risque quoi ? merci pour votre reponse

Bonjour, pourriez-vous me conseiller le statut? Une entreprise étrangère me propose exercer une promotion d’un service (juste prospection des clients, pas de conclurer des contrats et signer des factures). Ma rémunération se dépende de quantités des clients (pour cent sur les commandes). L’accord ne s’agit pas de l’autres indemnités (freelance). Dans ce cas, puis-je me metre l’autoentrepreneur, choisir BNC (quelle profession est conviente?), si mes recettes sont de l’étranger?
Merci d’avance?

Bonjour,

Peut-on se mettre en auto-entrepreneur en vendant son temps.

Je m’explique:

Je vends mes heures uniquement pour donner un coup de main en main d’œuvre.

Par exemple:

  • Donner un coup de main à un déménagement
  • Aider un particulier ou à une entreprise à monter des plaques de plâtre à l’étage
  • Aider à ramasser la pelouse, des pommes, du raisin etc…
  • Aider un particulier à poser du papier peint, un placard, des étagères etc…
  • Aider à couper et ramasser du bois chez un particulier
  • Etc…

Voilà, je serai qu’une aide ou un conseiller mais jamais le réalisateur principal du travail.

Pensez-vous que cela soit possible ?

Merci pour vos réponses détaillées.

Amicalement,

Richard

Bonjour à tous!
Ce matin j’ai enfin reçu mon numéro de siren. Je veux débuter mon activité le 01 janvier 2012 (année civile). Même si j’ai reçu ce matin mon numéro siren par l’INSEE, j’aimerais savoir si je dois à présent m’inscrire sur le site pour mes futures déclarations du CA.La seconde questions: Dois-je attendre le 01 janvier 2012 pour cette inscription?
Pouvez vous me donner le site exacte pour mes futures déclarations (autoentrepreneur)? Merci.

Bonjour,
Je reviens vers vous afin de savoir si c’est bien ce site pour la déclaration:
http://www.net-entreprises.fr/lautoentrepreneur/accueilgeneriquemdp.htm#
Les questions qui restent sont: Quand dois-je m’inscrire alors que je commence le 01 janvier 2012 ?

Bonjour, je suis designer graphique sous le statut auto-entrepreneur. L’URSSAFF me demande tous les trimestres de déclarer mes recettes. Dois-je déclarer mon chiffre d’affaires global ou réellement ce que je gagne ?
Exemple : je réalise une plaquette imprimée en 500 exemplaires. Je facture 400 euros de création et 500 euros d’impression. Néanmoins les 500 euros d’impression je les paye à l’imprimeur. Il me reste donc 400 euros de recettes. Est ce bien cela que je dois déclarer à l’URSSAFF ou bien les 900 euros correspondant à la facture que je fait à mon client.
Merci beaucoup de votre réponse.

bonjour je souhaite me mettre en auto entrepreneur en tant que prothesiste ongulaire on me dit que ça releve de l’artisanat puis après que c’est libéral ??? déja je ne trouve pas de réponse a ça, d’autre part je ne comprend pas bien en optant pour le prélèvement libératoire on est taxé au sur le chiffre d’affaire au premier euro gagné ? alors ne vaut il pas mieux déclarer en fin d’année pour mon cas etant donné que la première année je ne vais pas déclarer plus de 6000 euros a mon avis ce qui me permettrait de ne pas etre imposable ??? merci de votre réponse je ne sais pas si j’ai été bien claire….

Bonjour,
je suis inscrit depuis 1 an comme AE, je dois percevoir une prime par mon ancien employeur pour avoir créé ma société dont une partie à la création (que j’ai déjà perçu) et une seconde partie à la fin du 1er exercice (qui vient de ce terminer), mon ancien employeur me demande de lui fournir une preuve de mon activité vérifié, je ne possède qu’un document excel ou je reporte chaque mois le montant de mes factures cela ne me pose pas de problème particulier, mais je me pose une question, peut-il vérifier mes déclarations faites au RSI ? ou a-t-il un autre moyen quelconque de vérifier mes déclarations ?
D’avance merci

Bonjour,
Voici l’activité que j’envisage :
Travail de mise en page et infographie de textes et illustrations puis impression sur différents supports puis vente des produits. Dans quel catégorie d’autoentreprise se place cette activité ? Commerce ? Merci pour votre réponse.

Bonsoir, voilà je suis actuellement en contrat de professionnalisation et je souhaite créer une AE en complément de mon travail.
Mon activité que je souhaite effectuer réside dans la vente de matérielle informatique et assistance/dépannage informatique. Cela fait un moment que je me renseigne à droite et à gauche mais des questions sont toujours sans réponses.
Tout d’abord j’ai bien compris que je dois réaliser Maxi 86000e pour le commerce (achat – revente) et 32600e pour les prestations de service.
Néanmoins je suis donc soumis aux taxes qui relève de l’activité de commerce ( achat/revente de biens)ans pouvez vous me confirmer mon deuxième poste de régime de cotisation: est ce de l’artisanat ?( prestations de services?)
Question suivante : ou dois-je me déclarer? Rsi; ursaff? Désolé mais je suis un peu perdu.
Et dernière question qu’elle sont les différences entre régime micro social et régime Micro social + prélèvement forfaitaire libératoire ? Y’en à t il un plus avantageux que l’autre sur le point pratique comme économique. Merci par avance.

J’ai les mêmes interrogations que Bastien à la différence que je suis électricien, j’installe donc des matériels dont le cout est proche des trois quart de mes factures, le quart restant étant la main d’œuvre, comment déclarer ?

bonjours, je voudrais savoir si les achats des plaques immatriculation de ma voiture et les achats des outils sont a déclarer au RSI ?

@gege

Il y a la possibilité de déclarer à la fois de l’activité de vente de marchandises et de services (MO).

Bonsoir
Je voulais juste savoir concernant le forfait liberatoire de l’ impôts, une fois verse cet argent est perdu meme si en fin d’ année je n’ es pas dépasser mon assiette d’ imposition ou l’ état me rembourse??

Merci

bonsoir,
Je vais me lancer en tant qu’autoentrepreneur en fleuristerie sur les marchés et à mon domicile. Je voulais savoir si je dois fournir à chaque client une facture pour chaque vente de bouquet ou composition que je ferais?
Merci

Je suis auto-entrepreneur depuis quelques mois. J’effectue des essais techniques pour des clients étrangers.
Je dois donc me déplacer, payer de ma poche carburant, hôtel, péages pour réaliser mon travail…
Ces frais me sont remboursés par les clients euro pour euro sur justificatifs. Je ne gagne donc rien là-dessus, mais l’état encaisse la TVA de l’hôtel de l’essence et des péages, ce qui est normal !
Mais si je porte ces sommes dépensées par moi-même dans mon « chiffre d’affaires », et qui me sont juste remboursées euro pour euro par mes clients, l’état prend une deuxième fois sa marge sur l’URSSAF : 20,7 % de taxes sur de l’argent qui a déjà payé la TVA à 19,6 % et m’a rien rapporté personnellement! Qu’en pensez-vous ? Racket fiscal ? Impôt sur l’impôt ?

Bonjour a tous,

Peut etre pourriez vous m’aider a résoudre une question que je me pose depuis longtemps mais à laquelle personne n’a pu me donner de réponse pour le moment.

Alors voila :

Moi je travaille sur des sites de cam (des sites comme xlove tout ca ….) et je me demande si les salaires que l’on touche, est-ce que nous devons les déclarer aux impots , car je ne travaille pas a mon compte mais pour un site ( moi je travaille aux heures que je veux mais je ne touche pas l’intégralité du paiement par le client genre exemple : un client va payer 30 euros les 7 minutes et nous les modèles sur les 30 euros on en gagne que 8 euros et donc le site en gagne 22 euros )

Donc est-ce que quelqu’un peut m’expliquer si c’est obligatoire de déclarer ce que l’on touche sur ces sites car nous n’avons pas de fiche de paie, on a rien en preuves, on ne cotise pas pour l’anpe ni rien en fait, donc pouvez vous m’expliquer comment cela se passe t-il pour les femmes ou hommes qui travaillent sur des sites de cam coquine ?

Je précise que je travaille pour un site et donc je ne suis pas auto entrepreneur ou autre puisque je ne touche pas l’intégralité de la somme payée par le client.

Merci de bien vouloir m’aider et m’expliquer comment faut t-il procéder par la suite et si effectivement c’etait obligatoire de les déclarer puisque à la base je fais ca pour avoir un complément d’argent, je vais être au rsa avec mon copain en mai 2012 et nous toucherons que 560 euros par mois pour vivre et nous avons des crédits (crédit fait bien avant que nous soyons au rsa).
Donc comprenant que les temps sont dur pour tout le monde et donc voila pourquoi je fais ça.

Et si c’est obligatoire de déclarer les salaires touchés sur le site , et que je ne les déclare pas , qu’est-ce que je risque , allons nous avoir des soucis ???

EXPLIQUEZ MOI SVP.

Je précise que mon copain n’est pas au courant de mon activité et que je lui fait croire que ce sont mes parents qui m’aident pour payer les factures.

Merci a tous

Bonsoir!

Je voulais verifier quelque chose au sujet des declarations du chiffre des affaires.

Je travail chez les gens, et mon tarif c’est 30 euros par visite a la maison. Je demande 10 euros pour l’essence.

Est ce que je peux diviser le montant entre services (le 30 euros que je gagne).. et produits (pour l’essence) ? En gros, j’achète l’essence, le client me rembourse, et je dois payer 23 % en plus sur cet essence ?

Merci d’avance

MESSAGE POUR LES AUTOENTREPRENEURS INSCRITS COMME DEMANDEUR D’EMPLOI ET INDEMNISES comme moi avec l’ARE et ACCRE
INFORMATION DU JOUR :

J’ai été désinscrite l’autre jour par PÔLE EMPLOI avec une lettre et une demande de remboursement = J’AI APPRIS SUR PLACE QUE TOUS LES ANS PÔLE EMPLOI NOUS DÉSINSCRIT ET IL FAUT JUSTE SE RÉINSCRIRE et surtout demander une annulation de remboursement. Nous sommes nombreux a être concernés. Ils m’ont réinscrite en CATÉGORIE 5 = créateur entreprise. Donc ne PANIQUEZ pas comme moi, car beaucoup nous n’étions pas au courant et c’est tous les ans, le responsable me l’a bien signalé.

bon week end à tous et toutes et courage car on en apprend tous les jours la PREUVE !

Bonjour, voici ma question:
je suis actuellement masseuse à domicile ( statut auto entrepreneur).
J aimerais louer une « local » pour pratiquer mon activité la saison (7mois)cela me couterais 5000 euros.
Je ne peux donc pas les déduire de mes rentrées???
L argent qui me servira à rembourser ce loyer je serai taxée dessus? j ai du mal à comprendre…
ds ce cas vers quel statut dois je me diriger?…
Merci.

bonjour je comprends plus rien j’ai pu lire sur un de vos articles que même avec les versements libératoires on payerait tout de même plus d’impôts sur le revenu en fin d’année et sur le site officielle il est écrit :

Vous devrez reporter le montant du chiffre d’affaires ou des recettes dans le cadre approprié de la déclaration d’impôt sur le revenu n°2042 complémentaires (2042C) du foyer de l’année suivante mais l’impôt dû au titre de votre activité d’auto-entrepreneur sera considéré comme déjà acquitté (sous réserve de remplir les conditions de seuils) .

Donc en fait c’est juste un taux qui fait augmenter le tout sur la feuille d’impôt qui suivra même en passant par le versement mensuelle des charges ?

Que de questions!! et de bonnes réponses, merci beaucoup , je n’ai pas pu tout lire aussi j’espère ne pas vous faire répéter mais j’ai tout de même une question.

Je vends sur le net, je facture mon produit, c’est ce que les clients mettent en panier puis s’ajoutent les frais de port. J’envoie en lettre max avec suivi, cela me coûte 3.50 € et je fais payer 3.50 € autrement dit je ne gagne absolument rien sur les frais de port. Dois je pour un produit à 20 euros déclarer avoir perçu 23.50 € (frais de port inclus) ou 20 euros ? De plus les sites hébergeurs prennent une commission de 5% , reversée aussitôt la vente faite. Ce qui veut dire que pour un produit a 20 € je n’en perçois que 19€ , alors dois je déclarer 19 ou 23,50 ? Cela parait ridicule comme différentiel mais sur 1000 euros de vente avec des Colissimo ou des envois recommandés pour les états unis (21€) les proportions sont énormes , si on ajoute les 13% .. wow ça en fait des sous perdus pour les frais de port.
Merci de votre réponse -quand vous le pourrez !
amitiés
lili

bonjour,
grâce à vous j’ai beaucoup appris! Merci. Mais il me reste quand même une petite question : mon mari a un chantier qui s’éternise un peu, dois-je déclarer les acomptes au fur et à mesure ou bien tout déclarer à l’émission de la facture ?
je ne voudrais pas le mettre en faute.
amitiés

bonjour,
j’achète un parcours d’agilité pour enfant et parallèlement je vais vendre des jouets achetés. mon parcours me coûte environ 20000 euros avec les faux frais. Ce sera un travail saisonnier. je n’arrive pas à savoir s’il vaut mieux que je me déclare en auto entrepreneur ou autrement….
ps: formidable ces questions réponses je comprend beaucoup mieux qu’en cherchant sur les sites de lois. merci beaucoup

Bonjour , je suis en train de (penser) prendre un AE, mais mon question est (je pense) simple , je suis un prof d’anglais et je donne (de temps à temps) les cours particulier, si je déclare un total pour l’année de 4500€ , combien je dois déclarer en taxe/charges de ma part, et quel pourcentage de le montant que je demande dois être le taxe pour l’élève?
merci d’avance et je trouve votre site très éducatif .

A mr Jacquet:

je ne pense pas que le statut d’AE soit valable pour votre activité car vous ne pouvez pas déduire vos investissements.

A mr Ware:

étant donné que c’est du service vous allez êtres taxé de 21.3% sur vos 4500€ de chiffre d’affaire.

merci de m’avoir répondu, c’est un vrai boulot à plein temps….que vous faites…. je vais aller me renseigner auprès de la chambre des commerces.
cordialement
liliane jacquet

Bonjour, je viens de me déclarer AE et je pense mettre précipiter.
Un client m’a demander de rénover un appartement mais il ne souhaite pas s’occuper des achats, c’est a dire qu’il souhaite me faire un chèque ( main d’œuvre + marchandise ) sachant que les marchandise représente plus de la moitie de la totalité. Ma question est, comment puis je faire pour ne pas payer de charge sur la marchandise ? Ais-je le droit d’encaisser deux chèque, et déclarer que celui pour la main d’œuvre tout en gardant toutes les factures des achats ? ou dois je modifier mon statut d’entreprise ?
merci

Bonjour lors de ma première déclaration en tant qu autoentrepreneur
j’ai déclaré 12% de mon CA (vente )
A quel moment et sur quel document je dois déclarer les 1%
supplémentaire.
merci de votre réponse .

Bonjour
Qu’entend-t-on par chiffre d’affaire à déclarer ?
Je fais de l’E.commerce et j’expédie mes marchandises par la poste. Pour cela, j’encaisse des frais de port. Sont-ils à déclarer ?
Exemple : je vends un article 15 euros. je demande 5 euros de frais de port soit un total de 20 euros.
Que dois-je déclarer ? 15 euros ou 20 euros ?
Si c’est 20 euros, ça veut dire que je paie des impots pour poster des marchandises !!!
Merci de m’apporter une réponse

Bonjour,
a Mark:
c’est un peu le même problème que je rencontre avec mes clients.
je leurs donne les références et le site correspondant pour qu’ils puissent commander leurs pièces et ensuite je leurs installe tout ça.
il suffit de bien leurs expliquer que si vous commander vous même les articles vous aller devoir les majorer d’au moins 20% car ils rentrent dans votre ca.

a numismeuros:
le chiffre d’affaire c’est l’intégralité de ce qui est facturé. donc 20€ dans votre cas.

Bonjour ,
mon conjoint vient de créer son auto entreprise dans le secteur du batiment , il vient de recevoir un bordereau de transcription au repertoire national des entreprise TRANSCRIPTION PAYANTE et OBLIGATOIRE 192 Euros !!! il nous semblait pourtant que le regime d’auto entrepreneur etait dispensé de tout frais concernant l’immatriculation ! Nous avons deja payer des frais a la chambre des metiers ! Allons nous encore recevoir des frais surprises ?

@mattso

Attention aux formulaires « pirates » d’arnaque. Perso, j’avais reçu 2 formulaires me demandant l’un 75€ et l’autre 83€ pour des frais « soit-disant obligatoires » . D’un naturel méfiant, je suis allé avec ces formulaires à la chambre de commerce leur demander de l’aide et on m’a répondu qu’il ne fallait pas payer, que ce n’était pas des formulaires « officiels ». Bien lire ces formulaires, EN ENTIER, et avec une loupe s’il le faut (je n’exagère pas) car il est écrit en très très petit et souvent avec une encre très pale, que le paiement n’est pas obligatoire si on ne veux pas s’inscrire.
Alors ATTENTION AUX ARNAQUES.

MERCI , après déchiffrage a l’endroit a l’envers du document j’ai posté sur un autre forum qui chercher même réponse que moi , je vous joins mon post

Bonjour a tous ,

Idem me suis inscrite sur ce forum uniquement en ce qui concerne donc ce fameux Bordereau de transcription au repertoire national des entreprises ! que j’ai recu aujourd’hui meme ! nous sommes egalement en auto entreprise !
j’ai essayer de les joindre par tel répondeur et personne ne répond ! j’ai concter une assiociation qui aide a creer les entreprises j’attends leur reponse ! Mais il me semble bien que c’est bien un attrape nigaud , car comme « ladybb » il est noter que le reglement est obligatoire sinon cela entrainera une radiation de notre immatriculation de LEURS services !
Ils parlent également du code du commerce et écrivent les articles R123.237 …cela donne un effet OFFICIEL a leur facture. Et pour couronner le tout la mise en page de ce document semble etre administratif . ( ils parlent bien entendu de l’insee du greffe du tribunal et du CFE … )
MAIS il faut lire derrière les écritures en bleu clair et en tout petit !!!
L’effet de la publication a compter de la date de la signature et valable UN AN !
la prestation est diffusée exclusivement sur le site internet
LE SOUSCRIPTEUR CONFIRME SANS RESERVE QUE CETTE « OFFRE » N’EST NULLEMENT « OBLIGATOIRE » ET ATTESTE NE PAS CONFONDRE LE PRESTATAIRE AVEC LE REGISTRE NATIONAL DU COMMERCE ET DES SOCIETES , INFOGREFFE , INSEE ….

En gros voila ce n’est qu’une société qui diffuse vos infos sur leur sites !!!
Si jamais l’assos DEFIE m’annonce que ceci est obligatoire je vous en ferai part ! Mais bon je ne pense pas !
Par contre nul part sur le coté principal de leur courrier ou ce trouve le bordereau de paiement est noté FACULTATIF mais bien Pour Valider la transcription de vos immatriculations au Repertoire National des Entreprises (R.N.E) , vous avez pour « OBLIGATION » de nous faire parvenir votre règlement avant la date limite de paiement .

Donc pas anarque car c’est noté derrière en tout petit qu’est ce que le RNE mais bon pour moi c’est limite limite! poussez mémé dans les ortie c’est la même !

bye tous au plaisir !!!

Bonjour

Je suis totalement d’accord avec mattso. Je suis autoentrepreneur commerçant depuis mars 2011. Juste après mon inscription j’ai reçu beaucoup de demande de « paiement obligatoire » – même « une demande » d’une entreprise utilisant les mêmes lettres initiales comme l’entreprise RSI (régime social des indépendants) – incroyable – Comme mattso vous a dit – lire tout. Bon courage.

il faut bien se méfier.
des formulaires de ce genre, vous allez en recevoir des tonnes.
tous présentés comme des formulaires officiels et obligatoires alors qu’il n’en est rien.
c’est juste des sociétés peu scrupuleuses qui profitent de la naïveté des jeunes entrepreneurs pour tirer du fric.
SOYEZ VIGILANTS ET NE PAYEZ RIEN D’AUTRE QUE VOTRE RSI LOCAL.

Bonjour à tous.

Je viens de lancer ma micro-entreprise dans le coaching sportif avec le statut d’auto-entrepreneur.
Une question me taraude depuis 2 jours. Comment « les instances » peuvent-elles vérifier ce que nous déclarons ? Par exemple, je peux très bien vendre 100h de coaching dans le mois et n’en déclarer aucune. Comment peuvent-ils vérifier le compte ?
Non pas que j’ai des idées malvenues, mais je me posais la questions ;)
Merci à vous

Bonsoir si on se pose la question c’est que cela effleure l’esprit.
Car on n’a pas à se la poser. Si 24 mois CA à zero vous êtes radié du statut automatiquement. La délation existe toujours. Votre compte en banque ou justifie en cas de control vs revenus et la sources.
Tout est contrôlable. Par internet aussi et vos clients ne paient pas qu’en espèces.

Être honnête est aussi le meilleur statut.
A jouer avec le feu on peut se bruler. A vous de voir.

bonjour, étant donné que chaque prestation est accompagnée d’une facture, il est préférable que les comptes correspondent avec les factures éditées.
D’où l’intérêt d’avoir un compte spécifique pour l’activité commerciale. Ca évite les confusions.
De toute façon, en cas de contrôle ils vont décortiquer votre compte pro ainsi que votre compte perso.
Mieux vaut rester dans les règles et gérer votre société sainement afin d’éviter le redressement fiscal.

Malheureusement pour ceux qui sont honnêtes, ils y en a qui trichent. C’est ce qui fait réfléchir le gouvernement à la suppression possible du statut d’auto-entrepreneur.
Comme ce statut a une comptabilité allégée, les contrôles ne sont pas « impossibles » mais ils sont plus délicats a réaliser.
Donc si nous voulons garder ce statut, restons honnête, même si des fois ça nous arrangerais bien de « frauder »

Bien entendu.
Attention pas de méprise, je ne pose pas la question pour savoir si l’on peut frauder, mais bien de savoir qu’est-ce qui empêchent les fraudeurs de frauder ?

Il est bien évident que l’honnêteté empêchera tout risque de redressement ou d’éviction, et qu’elle est garante de notre conscience professionnelle.

Mais je constate à regret, d’après vos réponses, qu’elle est a priori facile à faire avec ce statut.

COQ Bjr Ce n’est pas ce que l’on dit du tout. Mais dans ce pays ceux et celles qui veulent frauder c’est un état d’esprit et pas besoin d’etre autoentrepreneur tout le monde le sait. Quand on a la tête à l’envers c’est pour tout et l’inverse est vrai aussi. Donc arretons de dire que la fraude et le travail au black comme on dit n’est que dans l’auto-entreprenariat C’EST PARTOUT EN FRANCE OU DANS LE MONDE.
Exemple récent MICROSOFT très récemment encore !!!!!! donc chacun, choisit un mode de vie. Mais on se fait coincer il faut plus se plaindre, on joue on pert on se tait on accepte le deal.

Ne rien pouvoir déduire ? Donc en gros si je vends un produit 100€, et que ce produit m’a couté 80€ à l’achat, je vais payer plus de taxes que ce que j’aurai eu en bénéfice.. ??

Ah ça c’est sur, si tu ne compte pas tes frais dans tes prix de vente, il est inutile que tu continue dans la vente.
Applique MINIMUM 40% de marge + frais + impôts et taxes.
Donc si tu ne veux pas vendre trop cher, baisse tes frais d’achat. C’est ça le commerce

bonjour je me suis lance auto entrepreneur en construction renovation et je voulais savoir si les materiaux pour effectuer les travaux chez le client (ex :placo enduit ect…)font parti du chiffre d’affaire?

bonjour, si tu achetes les materiaux ils vont forcement etres refacturés au client.
ce qui veut dire qu’ils figurent aussi sur la facture avec en la main d’oeuvre.
au final ils rentrent dans le chiffre d’affaire.

Bonsoir,
Ne pas oublier que ce qui rentre dans le chiffre d’affaires est taxé (charges sociales, impôts et CFP).
L’idée peut être alors de faire acheter à votre client les matériaux et de votre côté de facturer le service.

Bonjour,

Je suis photographe déclarer en tant qu’AE prestataire de service (je fais des reportages mariages entres autres…)

Lors des mariages, je prend aussi les invités en photo, et ils peuvent ensuite via leur ordinateur et accès internet acheter leurs tirages papiers en ligne via un service tiers sur internet que je sous traite (ils prennent en charge la production et livraison, et prélève une commission en plus). Si je vend par exemple 1000€ de photos aux clients, il va me rester environ 600€ au final.

Ce service tiers émet pour moi des factures des clients qui ont acheté les 1000€ de tirages, mais également la facture des 600€ que la société me verse au final à la fin du mois.

Suite à la lecture de ce fil de conversation plusieurs doutes s’emparent de moi:

1) Dois je déclarer le CA des factures des clients (1000€) ou celui de la facture de la société qui me produit (600€) ?

2) est ce que la vente des tirages photos aux invités dans ce cas correspond à de la prestation de service ? ou alors à du commerce ? dans quel cas le % de charge est quand même bien différent…

3) Comme ma marge n’est pas incroyablement haute sur cette source de CA, si je dois facturer le CA brute, sans déduction possible, est il plus intéressant de basculer vers un autre statut juridique que celui d’AE ? si oui, merci de m’indiquez en gros quelques pistes à explorer dans cette optique.

Merci de toute vos précisions

Bonjour,

Je suis AE depuis cette année, inscrite en profession libérale. Je pense connaître votre réponse, mais on ne sait jamais…
Exemple: Un client me loue une prestation 150€ que je ne peux remplir. J’embauche alors une collègue que je paie 120€. Lors de ma déclaration de recettes mensuelle, je crois comprendre que je déclare 150€, et non 30€ de bénéfices. C’est bien ça? Dans ce cas, est-ce que je déclare cette « facture » de 150€ en « vente » ou en « profession libérale » ou encore en « prestation de services » (Il s’agit d’une collègue guide).
Merci d’avance pour votre éclaircissement.

A JULIEN:

bonjour,
si vous facturez 1000€ au client, vous déclarez 1000€.
peu importe le montant des bénéfices,ils ne rentrent pas en compte dans le calcul du chiffre d’affaire

A VIRGINIE

bonjour, vous avez déjà la réponse dans votre question:

 » Un client me loue une prestation  »

Donc il s’agit d’une prestation de service.

bonjour je suis autoentrepreneur prestataire de service je donne des cours de danse
je facture les assoc ou je travail ainsi que les cours personnels que je donne une question pour la comptabilité sa ne sert a rien de faire une ligne pour les dépenses car les dépenses sont a moi personnel je n’ai pas de produits ou autre a acheter je fais donc juste un tableau avec mes recettes?
merci de votre réponse

Bonjour Gloria.
Vous avez tout compris.
C’est comme moi, je loue du matériel mais je ne peux pas déduire mes frais de livraison.

bonjour noel.
je me suis inscrit le 07/08/2012 en auto entrepreneur et ai fait une demande d’ACCRE en même temps à ce jour je n’ai pas de nouvelles pour ma demande d’ACCRE mais je voudrais savoir avec l’ACCRE on est bien exonéré de taxe pendant 1 ans si quelqu’un pouvais me répondre merci .

LOLLIC L’ACCRE n’est pas une éxonération de charges mais c’est une minoration de charges sociales sur trois ans

Je précise mon cas autoentrepreneur demandeur d’emploi ARE donc c’est une minoration et la 4ème année on se retrouve en charges sociales normales – je suis en BNC -

lollic VOICI UN EXTRAIT DU DERNIER LIEN ( lautoentrepreneur) c’est pour vous donc ACQUIS SI PAS DE REPONSE LISEZ PLUS BAS.

L’accre, quand la demander ?

La demande d’ACCRE doit impérativement intervenir dans les 45 jours de la création de l’entreprise. Aussi, il est fortement conseillé de remplir son dossier de demande d’ACCRE simultanément à son inscription en tant qu’auto-entrepreneur :
en ligne sur le site officiel de lautoentrepreneur, un simple dossier est à compléter et un justificatif à joindre (à scanner pour un envoi informatique ou à photocopier pour un envoi par courrier à l’URSSAF) pour prouver son statut de bénéficiaire de l’ACCRE (courrier de prise en charge par Pôle Emploi, pièce d’identité…),
dans un CFE (Centre de Formalité des Entreprises).

La réponse à une demande d’ACCRE doit parvenir à l’intéressé dans un délai d’un mois à compter de la réception du récépissé envoyé par email via le site lautoentrepreneur ou sous forme papier lorsque la demande d’ACCRE a été formulée auprès d’un CFE. En l’absence de réponse, l’ACCRE est considérée comme acquise.

L’ACCRE est accordée pour une durée de trois ans et les taux de cotisations sociales de l’auto-entrepreneur bénéficiant de l’ACCRE sont donc automatiquement appliqués durant ces trois années (aucune demande de renouvellement de l’ACCRE n’est donc à formuler au terme de la première ou de la deuxième année d’activité).

@lollic : avez vous pensé à utiliser le champs de recherche en haut à gauche en y tapant le mot clé « ACCRE » ?

Toutes les réponses sont à portée de clic pour peu qu’on fasse une petite recherche basique ;-)

Bonjour,
je suis auto-entrepreneur et mon client me propose de me rembourser mes frais d hôtel et d essence pour certains déplacements que j avance moi même. Dois je faire une facture et donc payer des cotisations dessus?
merci beaucoup.

je veux me lancer comme auto entrepreneur en coaching sportif diet et massage de bien être . je dois a l’État 13% de ce que je gagne par trimestre ? ou par an ? et comment dois-je faire moi les factures ? et en cas ou j’ai pas de client ou pas assez je dois quoi à l’État? Si je gagne 1000 euro l’année ou 700 euros ? je dois 13% ?

coucou Julie si tu lui fais une facture oui tu paiera des charges dessus si tu na pas de facture a faire tu lui fourni juste la note de ton essence et la note de ton hotel ;)
José tu paye que quand tu gagne de l argent si tu na rien tu paye rien si tu declare 700 tu paiera 13/100 sur tes 700 voila enleve se pourcentage pour tous sque tu gagne
voila

Bonsoir,
ma question va un peu dans le sens de celle de Julie; il s’agit également de frais annexes.
J’ai effectué une mission à l’étranger et envoyé ma facture à l’issue de ma mission comme d’habitude. Cette facture reprend le montant du devis et se calcule à partir du forfait journalier fois le nombre de jours de la mission et ne concerne que la prestation. D’habitude cela fonctionne de cette façon .
Cette fois pourtant je me trouve face à un problème nouveau : le comptable (qui aurait dû me payer il y a deux mois déjà..) me demande maintenant (pour clôturer le dossier) de lui faire une facture supplémentaire sur laquelle indiquer la somme perçue au titre de per diem (qui couvre normalement mes frais d’hôtel+restauration pour la durée de la mission).
Je lui ai exposé que je ne facturais jamais les per diems car cela me ferait payer des impôts supplémentaires sur ces sommes. Il me demande qd même une facture : suis-je dans le juste lorsque je ne veux pas facturer des per diems ? Comment m’en sortir : je peux établir un document intitulé « indemnités de frais » ou qqch comme ça ? (ce comptable me met la pression en disant que si je ne fais pas cette facture c’est une personne d’un autre service qui m’a versé les per diems qui ne sera pas remboursée, sur ses fonds propres).

Merci d’avance ! J’espère que la situation pourra se débloquer grâce à vos conseils (ils auraient dû me payer il y a deux mois).
Bien cordialement,
AP

coucou je vais essayez de te répondre en fait il faudrait que tu lui envois les factures de tes achats hôtel et restaurants dans une enveloppe avec le montant total pas de lui faire une facture personnelle car si tu donne une facture avec ton facturier là oui tu peux te dire que tu seras obligé de les déclarer comme chiffre d’affaires.
Espérant avoir répondu à ta demande
cordialement
Lila

Bonjour à tou(te)s,
merci beaucoup Lila de m’avoir répondu rapidement.
Normalement avec les commanditaires institutionnels ça se passe comme tu le décris : à l’issue de la mission je fais parvenir un « état de frais » + les originaux des factures et suis remboursée en fction de certains plafonds.
Cette fois la situation était un peu différente (mais cela se produit aussi svt comme ça) : on m’a versé les per diems en liquide à mon arrivée (ce qui a priori est + logique, évitant ainsi au missionnaire de faire l’avance), selon certains barèmes officiels (un forfait en fait par jour : par nuitée sur place et repas ainsi que le stipulait la convention . J’ai signé une reconnaissance comme quoi j’avais bien perçu lasdite somme . Il n’était écrit nulle part dans la convention que je devrais ensuite établir une facture ou quoi que ce soit pour ces per diem (et on ne m’en fait d’ailleurs jamais la demande qd c ce cas de figure) . C’est la personne qui a repris le dossier (et ne m’a toujours pas payée alors que je suis rentrée de^puis 2 mois:( qui me semble très procédurière (et néanmoins pas à l’abri d’erreurs) qui me demande ..pour que sa collègue qui m’a versé les per diems soit remboursée, d’établir cette « facture » .c’est la première fois que cela m’arrive en 15 ans de mission et je ne connais pas le droit (ne peux citer d’article du code du travail ou du statut AE)pour répondre à ce comptable avec des arguments massue(il insiste et me met la pression > « sinon la collègue ne sera pas remboursée », dc c moi qui serais la « méchante »).
Je ne sais que faire.
et d’ailleurs : face aux mauvais payeurs : comment faire respecter les délais de paiement ? Depuis qq temps et devant les abus de certains comptables (je travaille pourtant avec des institutions publiques) je fais inscrire sur la convention « règlement sur facture, à l’issue de la formation et avant le … » mais cela ne suffit pas à leur faire respecter les dates .
Encore merci

je suis jeune auto entrepreneur je fais les marchés je ne sai pas ce qu’il faut déclarer je me suis inscrite en ligne mais j’ai rien compris faut t-il mettre la marchandise acheté et vendu donné moi des éxpliquations svp j’en n’ai besoin

bonjour, je suis autoentrepreneur depuis le 20 janvier 2011 en vente de marchandises, et je travaille aussi sur les marchés,je me suis rendue compte que je m etais trompée depuis le debut dans ma declaration de chiffres d affaires, car admettons je depensais 200eur,et je gagnais que 100, pour moi cela voulait dire que j etais perdante de 100eur, donc je ne declarais rien, or j ai appris recemment que il fallait dans ce cas declarer 100eur,car les achats ne sont pas pris en compte, je vais devoir donc refaire toutes mes declarations depuis le debut, pouvez vous me confirmer quil faut bien juste declarer son chiffre d affaires et que les achats aux fournisseurs ne sont pas pris en compte? merci a vous

bonjour, c’est exactement ça.
les achats ou investissements ne sont pas déductibles avec le statut AE donc que vous achetiez 800e ou 15000e de marchandise et faites 100e de vente, vous déclarez 100e au RSI.
c’est justement dans la vente ou il faut bien calculer son bizness pour voir si c’est rentable ou pas

Pour A. POULIQUEN:
Le fait qu’il vous demande une facture sur les frais semble tout a fait logique.
Comment voulez vous qu’il justifie sa trésorerie autrement ?
Les entreprises qui ne vous l’on pas demandée ont surement du contourner le pb en faisant passer ça sur les notes de frais.

merci olivier, donc je calcule mon chiffre d affaires, auquel je deduis le pourcentage , et donc la somme que j obtient correspond a celle que je dois regler en tant que cotisation? merci :)

Bonjour

Si je comprends bien les commentaires postés ci-dessus, si j’achète 100 euros de marchandise et que je la revends 200 euros, je dois déclarer 200 euros de chiffre d’affaire. Et donc payer un impôt sur ma marchandise achetée également et non sur le bénéfice réalisé seulement .
Merci de me le confirmer

bonjour,
sur 200e de vente vous déduisez les 14% de RSI.(nouveau barème 2013)
donc vous réglez 28e au RSI.

dans le statut d’AE il n’a jamais été question de « bénéfice réalisé » mais de chiffre d’affaire.
donc l’intégralité des sommes perçues. (dans votre cas, les 200e en question)
c’est pour cela que dans la vente il faut bien calculer ses achats de marchandises par rapport aux prix de revente et a la marge beneficiere qui en résulte car autrement vous risquez de travailler a perte.

bjr savez vous si le site net entreprises pour declarer et payer en ligne est fiable? merci

aucune idée, je n’utilise pas ce site.
je reste avec la méthode « traditionnelle » : declaration sur papier et cheque

@laurent: le site net-entreprises est le site officiel pour déclarer votre chiffre d’affaires…

bonjour, je vous recontacte car je me pose une question,je dois regler 10,6 pour cent au rsi de mon chiffre d affaires pour regler ma cotisation, mais ce que je ne comprends pas, c est que a la caf, il faut deduire 71 pour cent,(car je suis au rsa aussi car j ai 2 enfants) est ce normal?

bonjour
je vais bientot etre declarer en tant qu auto entrepreneur et ce que je peut faire de la pub pour etre connu impeu plus

Bonjour,

Je suis auto-entrepreneur depuis peu et je viens de recevoir ma déclaration trimestrielle de recettes.
J’ai calculé le total des cotisations et envisageais d’y soustraire du matériel informatique acheté pour une utilisation professionnelle.
J’ai donc investi avec l’idée que ça serait déduit de mes impôts. Me serais-je trompé ?

Edouard oui vous vous êtes trompé, aucune charge n’est déductible. Donc erreur par contre quand vous déclarez vos impôts chaque année le trésor public fait un abattement : pour ma part c’est 34% sur le CA considéré comme frais professionnels et on paie l’impôt sur le CA ABATTU.

Regardez sur ce forum très bien fait, ou sur l’APCE « abattement fiscal ».
Bonne soiree

Edouard l’abattement de 34% c’est pour les BNC profession libérale, et c’est le trésor public qui le fait automatiquement.
Il y a un autre abattement pour les commerçants…
Donc pour cet exemple si mes frais et dépenses dépassent largement ces 34% il faut se poser des questions, et changer de statut ou surtout ne pas être autoentrepreneur car AUCUNE CHARGES N’EST DEDUCTIBLE du CA.
Bonne soirée

Bonjour,

je suis auto entrepreneur dans le bâtiment. je voudrais en lancé en parallèle dans la livraison de menuiserie (fenetre, porte…)
j’aurai le droit ? et qu’elle serai le taux ?
Cordialement

Bonjour.

Je suis auto entrepreneur charpentier couvreur.

Puis je passer la vente des materiaux (bois de charpentes, isolant, tuiles, sables et chaux) en vente de materiaux, donc limites a 80 000 euros?

Merci d avance de vos reponses.

@Lefeuve @Jouan : ce que vous voulez faire est possible. C’est un cumul d’activités.

Lisez attentivement mon commentaire du 12 novembre 2010 @ 11:15 un peu plus haut sur cette page… toutes les explications y sont…

bonjour,
nous sommes 2 AE, nous fesons un devis,une facture.
l’AE 1 facture au client et reverse à l’AE 2 la moitié de la facture.
pour l’AE 2, aucun probleme, il va facturer son collégue, et est un simple sous traitant, c’est autorisé.
ma question; l’AE 1 peut t’il inserer une ligne dans sa facture disant que cela sera reversé a l’AE2 ? ma question c’est est ce que cela n’est t’il pas une charge pour l’AE1 et donc non deductible du chiffre d’affaires ?
merci de votre réponse

@rose: pas de déductions possibles… c’est le sujet de cette page répété à de maintes reprises !

Pour éviter d’être pénalisé et de payer des charges sur un chiffre d’affaires que vous allez reverser à un autre prestataire, la seule solution en auto-entrepreneur est que chacun facture sa part de service directement au client directement !

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)